Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

18 janvier 2019

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche


Sommaire historique


En politique intérieure

Après être devenu une république au sein de la Communauté française, en 1958, le Tchad proclame son indépendance en 1960. La vie politique du pays est dominée par le président François Tombalbaye (1962-1975) et le Parti progressiste tchadien (PPT), seule formation autorisée à partir de 1962. Le régime autoritaire attise rapidement le mécontentement, déjà latent chez les musulmans du Nord. Un mouvement armé, le Front de libération nationale du Tchad (Frolinat), voit le jour au milieu des années 1960. Cette instabilité politique ajoute à la misère des Tchadiens qui vivent déjà dans la pauvreté. Le Conseil militaire supérieur du général Félix Malloum renverse Tombalbaye en 1975 et prône une réconciliation nationale. Mais tant sous Malloum que sous le président Hissen Habré (1982-1990), le pays reste déchiré par des conflits. Ils se poursuivent au cours des années 1990, malgré l'adoption de réformes démocratiques qui permettent la tenue d'élections pluralistes. Son successeur, Idriss Déby, dirige un régime autoritaire où l'opposition demeure peu influente. En dépit d'entrées provenant de ressources pétrolières, le Tchad demeure, au début du XXIe siècle, un des pays les plus pauvres du continent africain.


En politique extérieure

Le Tchad proclame son indépendance en 1960, mais une entente permet à des troupes françaises de continuer à y stationner. Le gouvernement leur demande d'intervenir à la fin des années 1960 afin d'aider à mater la rébellion du Frolinat qui reçoit le soutien de la Libye. Cette dernière a des visées sur la bande d'Aozou, une région frontalière qu'elle occupe à partir de 1973. Les conflits qui déchirent le Tchad au cours des décennies qui suivent sont marqués par de nombreuses interventions françaises et libyennes. Un apaisement et un règlement de la question de la bande d'Aozou, favorable au Tchad, ont finalement lieu au cours des années 1990. Une rébellion, qui aurait le soutien du Soudan, entraîne une intervention extérieure, notamment de la France, qui permet de stabiliser la situation en faveur du régime du président Idriss Déby.


Des conflits et des morts


1965-1994 [ Tchad ] Guerre civile > 75,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).

Pour en savoir plus sur la méthodologie, consulter la section «Conflits».





Tchad


Chronologie depuis 1960


Les événements sélectionnés se rapportent à la situation intérieure ou aux enjeux internationaux qui ont eu un impact direct sur la gouvernance du pays.

11 août 1960
Proclamation de l'indépendance du Tchad

Après avoir été membre de la fédération de l'Afrique-Équatoriale française (AEF) puis une république au sein de la Communauté française, le Tchad proclame son indépendance le 11 août 1960.
12 septembre 1961
Création de l'Union africaine et malgache

La création de l'Union africaine et malgache (UAM), en 1961, a pour but de développer la coopération économique, sociale, culturelle et politique entre les anciennes colonies françaises. L'UAM se veut aussi une réponse au panafricanisme qui germe au sein des anciennes colonies britanniques.
26 mai 1963
Signature de la Charte constituant l'Organisation de l'unité africaine

Des représentants de 31 pays africains, dont de nombreux chefs de gouvernement et d'État, sont réunis à Addis-Abeda, en Éthiopie, afin de procéder à la création de l'Organisation de l'unité africaine (OUA).
13 avril 1975
Renversement du président tchadien Ngarta Tombalbaye

Des tensions entre le président tchadien Ngarta Tombalbaye et les militaires incitent ces derniers à effectuer un coup d'État le 13 avril 1975. Le renversement du président, qui est tué à cette occasion, marque un tournant dans l'histoire du Tchad qui n'a eu que Tombalbaye comme chef d'État depuis l'indépendance, en 1960.
12 février 1979
Début de la guerre civile au Tchad

En août 1978, après plusieurs années de conflits au Tchad entre le Sud chrétien et le Nord musulman, le président sudiste Félix Malloum instaure un gouvernement bipartite et nomme le nordiste Hissène Habré premier ministre. L'attaque de la maison du premier ministre Habré par la police nationale, le 12 février 1979, met toutefois fin à la « réconciliation nationale ».
17 février 1986
Ouverture du premier Sommet de la francophonie

Le président français François Mitterrand convoque à Versailles le premier Sommet de la Francophonie internationale. Des représentants de 41 pays, comptant plus de 120 millions d'habitants, y prennent part.
11 septembre 1987
Signature d'un accord de cessez-le-feu entre le Tchad et la Libye

À Addis Abeba, capitale de l'Éthiopie, le président de l'Organisation de l'unité africaine (OUA), Kenneth Kaunda, fait accepter un cessez-le-feu par le président Hissène Habré du Tchad et Mouammar Kadhafi de la Libye. Depuis 1973, les deux pays ont un conflit territorial à propos de la bande d'Aozou.
1 décembre 1990
Renversement du président tchadien Hissène Habré

Huit ans après avoir pris le pouvoir à la suite d'un coup d'État, le président tchadien Hissène Habré est renversé par le Mouvement patriotique du salut (MPS), dirigé par Idriss Déby. Accédant à la présidence quelques jours plus tard, ce dernier s'engage à établir une démocratie pluraliste.
30 mai 2016
Condamnation de l'ex-président tchadien Hissène Habré à la prison à vie

Des Chambres africaines extraordinaires créées par une loi spéciale de l'Assemblée nationale sénégalaise entreprennent le 20 juillet 2015 de juger l'ex-président tchadien Hissène Habré. Le 30 mai 2016, celui-ci est condamné à la prison à vie, ce qui marque la première fois qu'un ex-chef d'État est jugé en Afrique pour des violations des droits humains.

 


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016