Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

14 novembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche


Sommaire historique


En politique intérieure

Le Parti Néo-Destour est au coeur de la lutte pour l'indépendance qui arrive à terme avec la proclamation de 1956. La monarchie est démantelée et une république laïque instaurée. Le président Habib Bourguiba et son parti, le Néo-Destour, dominent la vie politique qui est remarquablement stable. Cette situation perdure jusqu'en 1987, année où Bourguiba est remplacé par le premier ministre Zine el-Abidine Ben Ali. Malgré l'adoption du multipartisme, le Néo-Destour, devenu le Parti socialiste destourien puis le Rassemblement constitutionnel démocratique, en 1988, reste la force politique dominante. Sous sa gouverne, la Tunisie fait des progrès économiques notables. L'État exerce néanmoins un contrôle serré sur l'opposition, particulièrement les mouvements islamistes dont on tente d'enrayer la progression. En 2011, dans le contexte du «Printemps arabe», le régime s'effondre à la suite de manifestations populaires réclamant davantage de libertés et une amélioration de la situation économique. Elles ont un effet d'entraînement à l'extérieur du pays. Des élections multipartites sont tenues plus tard au cours de l'année.


En politique extérieure

La fin du protectorat français et l'accession à l'indépendance, en 1956, se font dans un climat relativement serein. Des incidents liés à la guerre d'Algérie, la politique de nationalisation des terres mise de l'avant par le gouvernement et la remise en question de bases françaises en territoire tunisien créent cependant des tensions. De bonnes relations seront éventuellement rétablies avec la France avec qui la Tunisie conserve des liens commerciaux très étroits. Malgré quelques différends, notamment avec l'Égypte et la Libye, la Tunisie joue également un rôle actif au sein du monde arabe. Elle prône une approche modérée et ouverte à l'endroit de l'Occident et d'Israël. En 1995, la Tunisie signe par exemple un accord de libre-échange avec l'Union européenne.


Des conflits et des morts


1952-1954 [ Tunisie ] Indépendance > 3,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).
1961-1961 [ Tunisie ] Violences du colonisateur français. > 1,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).

Pour en savoir plus sur la méthodologie, consulter la section «Conflits».





Tunisie


Chronologie depuis 1956


Les événements sélectionnés se rapportent à la situation intérieure ou aux enjeux internationaux qui ont eu un impact direct sur la gouvernance du pays.

20 mars 1956
Proclamation de l'indépendance de la Tunisie

Protectorat français depuis la fin du XIXe siècle, la Tunisie, un État d'Afrique septentrionale bordant la mer Méditerranée, signe un protocole qui lui permet de proclamer son indépendance le 20 mars 1956.
17 juillet 1961
Crise de Bizerte, en Tunisie

Le refus de la France de quitter la base navale de Bizerte, à la demande du président tunisien Habib Bourguiba, provoque une crise. Un blocus par les Tunisiens entraîne une intervention en force des Français qui sera suivie d'un cessez-le-feu, le 23 juillet. Bizerte sera finalement évacuée par la France en octobre 1963.
1 septembre 1961
Ouverture d'une conférence des pays non-alignés à Belgrade

Le président yougoslave Josip Broz, dit Tito, est l'hôte d'une importante conférence réunissant des représentants de 24 pays non-alignés à Belgrade. L'apaisement des tensions entre les superpuissances est au coeur de cette rencontre qui s'étale sur cinq jours.
27 mai 1963
Adoption d'une réforme agraire en Tunisie

Une importante réforme agraire est adoptée en Tunisie. Elle est marquée par le virage d'un modèle libéral de la propriété terrienne à un système coopératif. Le nouveau système, qui vise à moderniser l'agriculture tunisienne, s'avérera un échec. Il sera abandonné en 1969.
5 juin 1967
Émeutes à Tunis

Le déclenchement de la guerre des Six jours provoque des émeutes à Tunis, la capitale tunisienne. En dépit d'un appel au calme du président Habib Bourguiba, des milliers de membres de la communauté juive tunisienne abandonnent leurs maisons et prennent la route de l'exil.
12 janvier 1974
Dévoilement des accords de Djerba entre la Tunisie et la Libye

À la suite d’une rencontre se déroulant dans l’île de Djerba le 12 janvier 1974, le président tunisien Habib Bourguiba et son homologue libyen, Mouammar Kadhafi, annoncent la conclusion d’un accord. Il prévoit l’union des deux pays au sein d’une République arabe islamique, décision qui sera soumise à la population par référendum le 18 janvier.
26 janvier 1978
Déclenchement d'une grève générale en Tunisie

Rompant avec une entente qu'elle avait endossée, l'Union générale des travailleurs tunisiens (UGTT) défie le gouvernement en déclenchant une grève générale. Des émeutes s'ensuivent dans tout le pays, entraînant la proclamation de l'état d'urgence. L'armée rétablira l'ordre au prix d'une forte répression.
29 décembre 1983
Déclenchement des émeutes du pain en Tunisie

La décision du gouvernement tunisien d'augmenter de 100% le prix du pain et de la farine provoque un soulèvement populaire. Les émeutes inciteront les autorités à déclarer l'état d'urgence, puis à annuler les hausses décrétées.
17 février 1986
Ouverture du premier Sommet de la francophonie

Le président français François Mitterrand convoque à Versailles le premier Sommet de la Francophonie internationale. Des représentants de 41 pays, comptant plus de 120 millions d'habitants, y prennent part.
7 novembre 1987
Destitution du président tunisien Habib Bourguiba

Des raisons de santé sont évoquées pour expliquer la destitution du président Habib Bourguiba, seul chef d'État qu'a connu la Tunisie depuis son accession à l'indépendance, en 1956. C'est le général Zine el-Abidine Ben Ali qui lui succédera.
28 août 1992
Début de procès collectifs en Tunisie

Les procès collectifs de 279 islamistes tunisiens se tiennent devant une cour militaire entre le 28 et 30 août 1992. La grande majorité des accusés est reconnue coupable. Ces procès permettront, entre autres, d'entraîner la disparition du mouvement d'opposition islamiste an-Nahdha.
1 février 2000
Manifestations et grèves en Tunisie

Deux vagues de protestations secouent la Tunisie en 2000. La première débute le 1er février avec l'annonce d'une grève des chauffeurs de taxi, alors que la seconde est une grève générale étudiante. Les deux sont réprimées par la force.
11 avril 2002
Attentat terroriste en Tunisie

La synagogue El Ghriba, située à Djerba, dans le sud-est de la Tunisie, est la cible d'un attentat suicide qui fait 21 morts, dont 14 touristes allemands. Ce coup d'éclat est revendiqué par Al-Qaida qui veut envoyer un message à l'Allemagne pour son implication dans la lutte anti-terroriste.
24 octobre 2004
[Résultats] Élection présidentielle
24 octobre 2004
[Résultats] Élections législatives
14 janvier 2011
Démission du président tunisien Zine el-Abidine Ben Ali

Des tensions apparues en décembre 2010 à Sidi Bouzid, dans le centre-ouest de la Tunisie, dégénèrent en affrontements violents au cours des semaines qui suivent. Fortement contesté, le président Zine el-Abidine Ben Ali annonce qu'il renonce à ses fonctions le 14 janvier 2011 et qu'il quitte son pays pour l'Arabie saoudite.
11 septembre 2012
Manifestations anti-américaines dans plusieurs pays arabes

La présentation sur Internet d'un film ridiculisant le prophète Mahomet attise le sentiment anti-américain dans les populations musulmanes de plusieurs pays. À Benghazi, en Libye, un assaut armé bien organisé se solde même par la mort de l'ambassadeur des États-Unis et de quelques membres de son personnel.
26 octobre 2014
[Résultats] Élections législatives
23 novembre 2014
[Résultats] Élection présidentielle

 


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016