26 mars 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

Brève présentation des principaux partis - Irlande


Section en construction: les données pourraient ne pas être à jour.

N.B. : Les cotes décernées dans la section Political Parties de l'Encyclopédie Britannica (période 1964 à 1999) ont fortement inspiré le classement des positions idéologiques des principales formations politiques de chaque pays. Ont également été prises en considération les informations contenues dans les différentes éditions du Political Handbook of the World (Ed. Arthur Banks, Binghamton, CSA Publications) publiées dans la deuxième moitié du XXe siècle. Dans quelques cas nous avons fait des modifications notamment lorsque les partis opéraient un virage. Il ne fait pas de doute que ces appartenances sont parfois réductrices et dans certains cas pourraient être l'objet de longues controverses. Si vous avez des informations particulières à nous fournir sur un parti politique, n'hésitez pas à communiquer avec notre équipe.

Dans certains cas, les informations disponibles pour le classement des partis sont contradictoires ou douteuses. Il existe enfin un multitude de situations où l'orientation dépend du moment ou du leader en place. Malgré ces considérations nous avons tenté d'établir un orientation globale pour presque la moitié des formations politiques ayant, depuis 1945, oeuvrés dans une quarantaine de pays.

Fianna Fail (Parti républicain) [Droite]

Fondé en 1926 à la suite d'une scission au sein du Sinn Fein, le Fianna Fáil (FF) (Soldats de la destinée), forme par la suite la plupart des gouvernements, plus souvent seul qu'en coalition, faisant de lui le premier parti en importance sur la scène politique irlandaise. Le FF se veut plus conservateur sur le plan social qu'économique.

Plusieurs personnalités de ce parti ont accédé aux fonctions gouvernementales depuis 1945: Seán T. O'Kelly, Eamon de Valera, Erskine Hamilton Childers, Mary McAleese, Eamon de Valera , Seán Francis Lemass , John (Jack) Mary Lynch, Charles James Haughey, Albert Reynolds, Bartholomew (Bertie) P. Ahern, Brian Cowen . D'autres noms marquent également l'histoire de ce parti: Brian Lenihan, Cearbhall Ó Dálaigh. Depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale, ce parti a obtenu des sièges -lors des élections générales à la chambre basse- aux années suivantes: 1948, 1951, 1954, 1957, 1961, 1965, 1969, 1973, 1981, 1982, 1982, 1987, 1989, 1992, 1997, 2002, 2007, 2011, 2016.


Fine Gael [Droite]

Fondé en 1933 à la suite d'une fusion entre le Cumann na nGaedheal, le Parti du Centre et le mouvement Blueshirt, le Fine Gael (FG) (Clan de Gael) est le deuxième parti en importance sur la scène politique irlandaise. Il réussit à prendre le pouvoir, en alternance avec le Fianna Fáil, seulement en dirigeant des gouvernements de coalition. Le FG se veut économiquement conservateur et socialement libéral.

Plusieurs personnalités de ce parti ont accédé aux fonctions gouvernementales depuis 1945: John Aloysius Costello , Liam Thomas Cosgrave, Garret Michael FitzGerald, John Gerard Bruton, Enda Kenny, Leo Varadkar. D'autres noms marquent également l'histoire de ce parti: Tom F. O'Higgins, Sean MacEoin, Gay Mitchell, Mary Banotti, Austin Currie. Depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale, ce parti a obtenu des sièges -lors des élections générales à la chambre basse- aux années suivantes: 1948, 1951, 1954, 1957, 1961, 1965, 1969, 1973, 1981, 1982, 1982, 1987, 1989, 1992, 1997, 2002, 2007, 2011, 2016.


Parti travailliste [Gauche]

Fondé en 1912 en tant qu'aile politique du mouvement syndical, et ce jusqu'en 1930, le Parti travailliste (PT) est le troisième parti en importance sur la scène politique irlandaise. Incapable de former à lui seul le gouvernement, le PT réussit à prendre le pouvoir en participant à une série de gouvernements de coalition. Dans le but d'élargir sa base politique, le PT absorbe en 1999 le parti Democratic Left.

Une personnalité de ce parti a accédé aux fonctions gouvernementales depuis 1945: Michael D. Higgins. Depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale, ce parti a obtenu des sièges -lors des élections générales à la chambre basse- aux années suivantes: 1948, 1951, 1954, 1957, 1961, 1965, 1969, 1973, 1981, 1982, 1982, 1987, 1989, 1992, 1997, 2002, 2007, 2011, 2016.

Parti classé dans la catégorie «social-démocrate». Les formations sociales-démocrates se situent généralement au centre gauche de l'échiquier politique. Le programme et le discours de ces formations visent habituellement à donner à l'État un rôle important dans la société et l'économie. Les partis sociaux-démocrates préconisent un interventionnisme étatique marquée (impôts plus progressifs, programmes sociaux élargis, réglementation plus sévère) afin d'assurer une redistribution plus équitable des richesses, de réduire les inégalités sociales et de réguler l'activité économique privée.
Indépendant []



Plusieurs personnalités de ce parti ont accédé aux fonctions gouvernementales depuis 1945: Douglas Hyde, Patrick Hillery. D'autres noms marquent également l'histoire de ce parti: Rosemary Scallon, Mary Davis, Patrick McCartan, Dana Rosemary Scallon, David Norris, Seán Gallagher, Derek Nally, Adi Roche. Depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale, ce parti a obtenu des sièges -lors des élections générales à la chambre basse- aux années suivantes: 1948, 1951, 1954, 1957, 1961, 1965, 1973, 1981, 1982, 1982, 1987, 1989, 1992, 1997, 2002, 2007, 2016.


Sinn Féin [Gauche]

Fondé en 1905 puis transformé par une série de scissions, le Sinn Fein (SF) (Nous mêmes) est au début du XXIe siècle un parti de gauche propre à la fois à la République d'Irlande et à l'Irlande du Nord. Au cours de son histoire, il milite pour la réunification rapide de l'Irlande, acceptant la violence de son aile militaire l'IRA (l'Armée républicaine irlandaise) comme moyen politique. Depuis la fin de sa politique abstentionniste au Dáil en 1986, le SF demeure dans l'opposition tout en bénéficiant d'un appui électoral croissant. Le chef Gerry Adams (1983- ) est une des figures dominantes du SF, dirigeant la transition démocratique du mouvement républicain (compris ici comme le SF et l'IRA) depuis la fin des années 1980.

Un nom a marqué l'histoire du parti: Martin McGuinness. Depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale, ce parti a obtenu des sièges -lors des élections générales à la chambre basse- aux années suivantes: 1957, 1997, 2002, 2007, 2011, 2016.


Démocrates progressistes [Droite]



Depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale, ce parti a obtenu des sièges -lors des élections générales à la chambre basse- aux années suivantes: 1987, 1989, 1992, 1997, 2002, 2007.

Parti classé dans la catégorie «droite». Les formations de droite défendent généralement une économie de marché forte et des valeurs traditionnelles. Elles favorisent un État peu actif dans l'économie et prônent le «laissez-faire». Pour ces formations, le rôle de l'État doit être axé essentiellement sur la sécurité et la défense.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016