17 juillet 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   





Résultats du parti à la chambre basse
AnnéeNombre de votesPourcentages des votesNombre de siègesNombre total de siègesPourcentages des sièges
19734 579 88818,98948818,2
19786 451 15122,610448721,4
19819 432 36237,528349157,6
19868 693 9393120657336
19888 493 70234,826057545,2
19934 476 71617,6576139,3
19975 961 61223,524657742,6
20026 086 59924,114157724,4
20076 436 52024,718657732,2
20127 618 32629,328057848,4
20171 685 6777,4305775,2
N.B.: Pour les votes, si la valeur est égale à 0, c'est que cette information n'était pas disponible.

Le Parti socialiste (PS) voit le jour en 1969. Il succède à la Section française de l'Internationale ouvrière (SFIO), qui avait été fondée en 1905. En 1971, plusieurs groupes de gauche rejoignent le PS. D'autres, notamment des membres du Parti socialiste unifié, se joignent au PS en 1974 en prévision de l'élection présidentielle. En 1972, le PS et le Parti communiste français s'entendent sur un Programme commun tout en conservant leur autonomie. Les socialistes accèdent à la présidence du pays pour la première fois en 1981 avec la victoire de François Mitterand. Le PS demeure actif sur la scène politique française au début du XXIe siècle.
Plusieurs personnalités de ce parti ont accédé aux fonctions gouvernementales depuis 1945: François Mitterrand, François Hollande, Pierre Mauroy, Laurent Fabius, Michel Rocard, Édith Cresson, Pierre Bérégovoy, Lionel Jospin, Jean-Marc Ayrault, Manuel Valls, Bernard Cazeneuve. D'autres noms marquent également l'histoire de ce parti: Benoît Hamon, Ségolène Royal, Lionel Jospin. Depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale, ce parti a obtenu des sièges -lors des élections générales à la chambre basse- aux années suivantes: 1973, 1978, 1981, 1986, 1988, 1993, 1997, 2002, 2007, 2012, 2017.

Parti classé dans la catégorie «social-démocrate». Les formations sociales-démocrates se situent généralement au centre gauche de l'échiquier politique. Le programme et le discours de ces formations visent habituellement à donner à l'État un rôle important dans la société et l'économie. Les partis sociaux-démocrates préconisent un interventionnisme étatique marquée (impôts plus progressifs, programmes sociaux élargis, réglementation plus sévère) afin d'assurer une redistribution plus équitable des richesses, de réduire les inégalités sociales et de réguler l'activité économique privée.
Autres
Union pour la défense de la République
Parti socialiste
Modérés
Front national
Mouvement républicain populaire
Section française de l'Internationale ouvrière
Parti communiste français
Rassemblement pour la République
Union pour la démocratie française
Républicains indépendants
Union pour un mouvement populaire
Centre national des indépendants et paysans
Rassemblement des gauches républicaines
Parti radical
Fédération de la gauche démocratique et socialiste


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019