21 septembre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   





Résultats du parti à la chambre basse
AnnéeNombre de votesPourcentages des votesNombre de siègesNombre total de siègesPourcentages des sièges
19468 080 66435,820755637,2
194812 740 04248,530557453,1
195310 862 07340,126359044,6
195812 520 20742,327359645,8
196311 773 18238,326063041,3
196812 437 84839,126663042,2
197212 912 46638,726663042,2
197614 209 51938,726263041,6
197914 046 29038,326263041,6
198312 153 08132,922563035,7
198713 233 62034,323463037,1
199211 640 26529,720663032,7
N.B.: Pour les votes, si la valeur est égale à 0, c'est que cette information n'était pas disponible.

Fondé en 1943 par Alcide de Gasperi pour succéder au Partido Populare, le Partito Democrazia Cristiano (DC) a été au pouvoir sans interruption de 1945 à 1992 comme parti majoritaire ou à l'intérieur de coalitions. Parti de centre ayant des liens étroits avec l'Église, il s'est engagé dans plusieurs réformes sociales après la guerre. Ses politiques ont également été teintées d'une forte volonté d'intégrer et de maintenir l'Italie au sein des communautés atlantique et européenne. Le parti cesse d'exister en 1994, après l'éclatement d'un scandale politique.
Plusieurs personnalités de ce parti ont accédé aux fonctions gouvernementales depuis 1945: Alcide de Gasperi, Giovanni Gronchi, Antonio Segni, Cesare Merzagora, Giovanni Leone, Amintore Fanfani, Francesco Maurizio Cossiga, Oscar Luigi Scalfaro, Alcide De Gasperi, Giuseppe Pella, Mario Scelba, Adone Zoli, Aldo Moro, Mariano Rumor, Emilio Colombo, Giulio Andreotti, Francesco Cossiga, Arnaldo Forlani, Giovanni Giuseppe Goria, Ciriaco De Mita. Depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale, ce parti a obtenu des sièges -lors des élections générales à la chambre basse- aux années suivantes: 1946, 1948, 1953, 1958, 1963, 1968, 1972, 1976, 1979, 1983, 1987, 1992.

Parti classé dans la catégorie «centre». Les formations de centre tentent généralement d'échapper au clivage gauche/droite. Tout en souscrivant à l'économie de marché, les formations de centre considèrent l'État comme un «arbitre» et un «régulateur» de l'activité économique. Elles ne visent pas à détruire ou à réformer le capitalisme ou l'économie de marché, mais à limiter leurs excès possibles.
Parti de la refondation communiste
Mouvement social italien
Ligue du Nord
Forza Italia
Démocrates de la gauche
Parti socialiste italien
Parti libéral italien
Alliance nationale
Parti démocrate
Mouvement social italien - Droite nationale
Mouvement 5 étoiles
Parti communiste italien
Parti socialiste démocratique italien
Démocratie chrétienne
Marguerite
Centre démocrate chrétien - Chrétiens démocrates unis


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019