Université de Sherbrooke
École de politique appliquée     Mercredi 16 avril 2014      Accueil              
       
Pays | Statistiques | Années | Événements | Conflits | Organisations | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Valeurs | Jeux     

Cameroun


Capitale:Yaounde
Superficie(km)²:465 400
Indépendance:1960
Monnaie: franc CFA BEAC

Société

Le Cameroun est un pays d'Afrique centrale divisé en 10 régions. le français et l'anglais sont les langues officielles, mais on y parle aussi le bantou et le soudanais. La population est de confession musulmane, chrétienne, protestante ou animiste.

  • Évolution démographique depuis 1960
  • Pyramide des âges et projections par groupes d'âge jusqu'en 2030
  • Composantes du PIB (Produit intérieur brut)
  • Émissions de dioxyde de carbone - CO2 : 1990 - 2009
  • Accès à Googlemap sur la capitale et les principales villes du pays
  • Politique intérieure

    Le Cameroun proclame son indépendance en 1960, dans le contexte de la décolonisation qui bouleverse le continent africain. Par voie de référendum, la population du sud de l'ex-Cameroun britannique décide de s'y joindre, l'année suivante. Un État fédéral est créé. Il deviendra un État unitaire en 1972. À partir de l'indépendance, le président Ahmadou Ahidjo et son Rassemblement démocratique populaire camerounais (RDPC), devenu parti unique en 1966, dominent la vie politique. Celle-ci est marquée, entre autres, par la lutte que le gouvernement fait aux rebelles de l'Union des populations camerounaises (UPC). L'ex-premier ministre Paul Biya succède à Ahidjo en 1982. En réponse à la contestation grandissante, des réformes démocratiques sont adoptées en 1990, mais un climat de violence perdure, malgré la tenue d'élections multipartites, en 1992. De plus, la corruption est persistante et l'opposition au président Biya, en poste pendant plus de 30 ans, reste faible.

    Au plan de l'organisation des pouvoirs, il s'agit d'un État unitaire. Le régime politique est généralement considéré en transition. Le droit de vote pour les femmes a été reconnu en 1946. Le système partisan est généralement associé au multipartisme.

  • Chronologie contemporaine des principaux événements politiques
  • Liste des dirigeants politiques depuis 1945
  • Indice de corruption (Transparency International)
  • Évolution du niveau de démocratie de 1960 à 2011

  • Indice de démocratie en 2008 [/10](Index The Economist)
    Rang : 124 sur 165 pays

    Pluralisme du système électoral1,7
    Fonctionnement du gouvernement4,3
    Niveau de participation politique2,2
    Degré d'ouverture de la culture politique5,0
    Liberté civile4,1
    Indice global (moyenne)3,5

    Politique extérieure

    Malgré certains différends, le Cameroun conserve des liens avec la France après la proclamation de l'indépendance, en 1960. Ses dirigeants prônent une politique de non-alignement et d'ouverture. Des relations sont établies avec les pays communistes, notamment la Chine populaire et l'Union des républiques socialistes soviétiques (URSS). Le Cameroun adopte néanmoins une attitude modérée. Il garde des liens étroits avec les États d'Europe occidentale, particulièrement la France, qui sont ses partenaires commerciaux les plus importants au tournant du XXIe siècle. Il exerce aussi une influence dans la région, comme membre de l'Union douanière et économique de l'Afrique centrale (UDEAC) puis de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC). Un conflit territorial avec le Nigeria, en 1997, se solde par un règlement pacifique.
    Ce pays est membre de plusieurs organisations internationales dont:

  • ONU [20 septembre 1960]
  • OUA [25 août 1963]
  • OMC [13 décembre 1995]
  • CIO [0 1963]

  • Pour accéder à une série de statistiques sur le commerce international:

  • Commerce des marchandises: importations et exportations
  • Balance commerciale: en % du PIB

  • Autres sources

    Quelques médias:

    Cameroon Tribune -Français
    Mutations -Français
    La Nouvelle Expression -Français
    Le Messager -Français
    Sites gouvernementaux:

    Gouvernement du Cameroun

     
     Dir: Jean-Herman Guay Faculté des lettres et sciences humaines       Version 9.6 2014    ©Tous droits protégés     Bilan du siècle   Dimension