Université de Sherbrooke
École de politique appliquée     Mercredi 2 septembre 2015      Accueil              
       
Pays | Statistiques | Années | Événements | Conflits | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Valeurs | Jeux     

2003 | Kinshasa

Congo (rep. dem.)


Capitale:Kinshasa
Superficie(km)²:2 267 600
Indépendance:1960
Monnaie: franc

Société

La République démocratique du Congo (ancienne République du Zaïre) est un pays d'Afrique centrale divisé en 10 régions. La langue officielle est le français. On y parle aussi le souahéli, le tchilouba, le kikongo, le lingala, en plus de nombreuses langues régionales. La population est de confession chrétienne, musulmane ou animiste.

  • Évolution démographique depuis 1960
  • Pyramide des âges jusqu'en 2030
  • Composantes du PIB
  • Émissions de dioxyde de carbone
  • Accès à Googlemap
  • Politique intérieure

    Des négociations avec les dirigeants belges précèdent la proclamation d'indépendance du Congo, en 1960. Les premières années du jeune pays se déroulent dans le chaos. La sécession du Katanga, une province riche en ressources minières, est à l'origine d'un conflit déchirant. Un bras de fer se joue entre le président Joseph Kasavubu et le premier ministre Patrice Lumumba, qui sera assassiné, alors que des troupes belges et les casques bleus de l'Organisation des Nations unies (ONU) interviennent sur le territoire. À partir de 1965, le Congo réunifié - qui devient le Zaïre entre 1971 et 1997 - est dirigé de façon autoritaire par Sese Seko Mobutu et le Mouvement populaire de la révolution (MPR), l'unique parti. La contestation, qui gagne en importance à la fin des années 80, force le régime à adopter des réformes démocratiques, dont la tenue d'élections multipartites. C'est toutefois une rébellion, née dans le contexte d'un conflit régional, qui permet à Laurent-Désiré Kabila de renverser Mobutu, en 1997. Il instaure à son tour un régime autoritaire en République démocratique du Congo. Une nouvelle guere civile meurtrière, impliquant aussi des intérêts et des troupes de pays voisins, mène à un traité de paix en 2002, à une intervention des forces des Nations unies et à l'adoption d'une nouvelle Constitution. L'instabilité persiste néanmoins, notamment au Kivu où les tensions dégénèrent en conflit.

    Depuis 1945, ce pays a été marqué par l'affrontement avec 11 groupe(s) ou faction(s) ayant fait, pendant les périodes indiquées, au moins 25 morts par année:

  • Alliance des forces démocratiques pour la libération du Zaïre (1996-1997)
  • Bunda dia Kongo (2007-2008)
  • Congrès national pour la défense du peuple (2006-2008)
  • Conseil national de libération (1964-1965)
  • État du Katanga (1960-1962)
  • État minier indépendant du Kasaï du Sud (1960-1962)
  • Front national de libération du Congo (1977-1978)
  • Groupes rebelles (1967)
  • M23 (2012)
  • Mouvement de libération du Congo (1998-2001)
  • Rassemblement congolais pour la démocratie (1998-2001)

  • Au plan de l'organisation des pouvoirs, il s'agit d'un État unitaire. Le régime politique est présidentiel; le président gouverne sans nécessairement avoir l'appui de la branche législative. Le système électoral est du type sans élection. Le droit de vote pour les femmes a été reconnu en 1963.

  • Chronologie contemporaine
  • Liste des dirigeants politiques depuis 1945
  • Indice de corruption
  • Évolution du niveau de démocratie
  • Politique extérieure

    Dans le contexte chaotique qui suit la proclamation d'indépendance de 1960, des troupes belges et des casques bleus de l'Organisation des Nations unies (ONU) sont déployés sur le territoire congolais. La stabilité apportée par le président Sese Seko Mobutu, qui dirige le pays avec fermeté à partir de 1965, lui attire le soutien de l'Occident, inquiet de la situation dans cette région de l'Afrique. La France apporte même un appui militaire au président lorsque des troubles domestiques éclatent en 1977 et 1978. Avec le démembrement de l'Union des républiques socialistes soviétiques (URSS) et la fin de la guerre froide, le Zaïre est pressé avec de plus en plus d'insistance à adopter des réformes démocratiques. Bénéficiant du support de pays voisins, entre autres le Rwanda et l'Ouganda, la rébellion que dirige Laurent-Désiré Kabila parvient à renverser Mobutu en 1997. Le régime qu'il instaure crée cependant des antagonismes avec ses anciens alliés qui dégénèrent en un autre conflit impliquant plusieurs pays de la région. Il entraîne l'intervention de troupes des Nations unies.

    Ce pays est membre de plusieurs organisations internationales dont:

  • ONU [20 septembre 1960]
  • OUA [13 septembre 1963]
  • OMC [1 janvier 1997]
  • CIO [0 1968]

  • Pour accéder à une série de statistiques sur le commerce international:

  • Commerce des marchandises: importations et exportations
  • Balance commerciale: en % du PIB

  • Autres sources

    Quelques médias:

    Le Potentiel -Français
    L'Avenir -Français
    Le Soft -Français
    Sites gouvernementaux:

    nd



     
     Dir: Jean-Herman Guay Faculté des lettres et sciences humaines       Version 10.7 2015    ©Tous droits protégés     Bilan du siècle   Dimension