Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

22 juillet 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche


Parlement




Pour en savoir plus



Pour en savoir plus



Pour en savoir plus



Pour en savoir plus



Pour en savoir plus



Pour en savoir plus

Iran


Capitale:Téhéran
Superficie(km²):1 636 000
Création / indépendance:1502
Monnaie: rial

Société

L'Iran est un pays d'Asie occidentale divisé en 28 provinces. La langue principale est le persan. L'islam chiite est la confession de la grande majorité de la population.

  • Évolution démographique par année
  • Pyramide des âges
  • Composantes du PIB
  • Évolution des températures mensuelles depuis 1960
  • Accès à Googlemap
  • Politique intérieure

    La nationalisation du pétrole iranien, en 1951, soulève l'ire des entreprises britanniques. Un bras de fer oppose le souverain, le chah Mohammed Reza Pahlavi, appuyé par les États-Unis, et le premier ministre Mohammed Mossadegh, favorable à la nationalisation. Il se solde par le renversement et l'arrestation de ce dernier en 1953. La nationalisation est annulée et une nouvelle entente conclue avec les compagnies occidentales. Bien que les inégalités persistent, les revenus pétroliers permettent à l'Iran de moderniser son économie (réforme agraire, industrialisation). Les pratiques autoritaires du régime suscitent toutefois une contestation croissante, notamment chez les intégristes religieux. Elle entraîne l'exil du chah, qui règne sur le pays depuis les années 1940, et la proclamation d'une République islamique en avril 1979. Le pétrole est nationalisé et une nouvelle Constitution, fondée sur la religion islamique, adoptée. Conséquence d'une guerre dévastatrice avec l'Irak (1980-1988) et de la baisse des revenus pétroliers, l'économie iranienne connaît de sérieuses difficultés au cours des années 1990. Une plus grande libéralisation est réclamée par une partie de la population, mettant en évidence les tensions qui divisent réformistes et conservateurs au sein de l'appareil politique. Les deux tendances sont représentées respectivement à la présidence par Mohammad Khatami (1997-2005) et Mahmoud Ahmadinejad (2005-2013). Ils doivent composer avec l'influence des religieux, particulièrement le guide suprême de la révolution, qui sont au coeur du processus politique iranien.

    Depuis 1945, ce pays a été marqué par l'affrontement avec 6 groupe(s), faction(s) ou territoire(s) ayant fait, pendant les périodes indiquées, au moins 25 morts par année:

  • Jondullah
  • Mojahedin-e-Khalq
  • Organisation politique et culturelle arabe
  • Parti démocratique du Kurdistan iranien
  • Partiya Jiyana Azad a Kurdistanê
  • République de l'Azerbaidjan

  • Au plan de l'organisation des pouvoirs, il s'agit d'un État unitaire. Le régime politique est présidentiel; le président gouverne sans nécessairement avoir l'appui de la branche législative. Le système électoral est du type scrutin à deux tours. Le système partisan est généralement associé à la catégorie suivante: autre.

  • Chronologie contemporaine
  • Liste des dirigeants politiques depuis 1945
  • Indice de corruption
  • Évolution du niveau de démocratie
  • Opinion publique (World Values Survey)
  • Politique extérieure

    Vivement contestée par les compagnies occidentales, la nationalisation du pétrole iranien, en 1951, est suivie par une rupture des liens diplomatiques avec la Grande-Bretagne. Le renversement du premier ministre Mohammed Mossadegh, en 1953, précède une entente avec les entreprises pétrolières et un rapprochement avec les États-Unis. En 1955, l'Irak participe à la création du pacte de Bagdad. La prise du pouvoir par les islamistes et la crise des otages de l'ambassade américaine, entre 1979 et 1981, inquiètent le monde occidental et provoquent de fortes tensions avec les États-Unis. L'Iran doit également composer avec l'agression de son voisin irakien qui dégénère en un conflit long et sanglant (1980-1988). Accusé de développer un programme nucléaire et d'appuyer des mouvements terroristes, le gouvernement iranien suscite toujours, au début du XXIe siècle, la méfiance de la communauté internationale qui continue d'exercer des pressions sur lui.

    Ce pays est membre de plusieurs organisations internationales dont:

  • ONU [24 octobre 1945]
  • CIO [0 1947]

  • Pour accéder à une série de statistiques sur le commerce international:

  • Commerce des marchandises: importations et exportations
  • Balance commerciale: en % du PIB

  • Opinion publique selon le World Values Survey (WVS)

    Confiance dans les institutions

    Gouvernement
    Parlement
    Fonction publique
    Forces armées
    Police
    Organisations syndicales
    Comportements justifiables

    Évitement fiscal
    Avortement
    Prostitution
    Homosexualité
    Divorce
    Euthanasie


    Autres sources

    Quelques médias:

    Tehran Times
    Iran Daily
    Iran News
    Aftab-e Yazd
    Kayhan
    Sites gouvernementaux:

    Presidency of Iran
    Statistical Centre



     

    Liens internes

    Les objectifs de Perspective monde
    Son équipe au fil des ans
    Les sources et les mises à jour
    Récupérer des éléments de Perspective monde

    Pour en savoir plus

    Pour nous écrire un commentaire
    Pour visionner la vidéo d'introduction
    Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
    Dimension, sur le langage statistique R

    Liens externes

    Observatoire des politiques publiques
    Observatoire des Amériques
    Politique appliquée.tv
    Cahiers de recherche

    Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016