5 décembre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

Choisir une ou deux statistiques

...un ou deux pays

... des périodes


Carte du monde pour cette statistique


Précisions


Investissements étrangers directs - entrées nettes ($ US courant)
Un investissement direct d'un pays à l'étranger est l'exportation de capitaux dans un autre pays afin d'y acquérir ou créer une entreprise ou encore d'y prendre une participation (le seuil est de 10% des votes). Le but est d'acquérir un pouvoir de décision effectif dans la gestion de l'entreprise. C'est d'ailleurs la différence majeure avec l'investissement de portefeuille qui vise uniquement le rendement sur l'investissement financier sans égard au pouvoir décisionnel. Dans le cas de cette définition, on prend en compte le solde des entrées et des sorties. Il s'agit, en fait, de la différence entre ce qu'un pays a injecté dans une autre économie et ce que d'autres économies ont injecté dans la sienne. Une entrée positive équivaut à ce que l'économie d'un pays reçoit de plus qu'elle n'envoie dans d'autres économies.

Source: Banque mondiale

Autres statistiques sur le même thème


Balance commerciale (% du PIB)
Balance commerciale ($ US courant)
Balance courante ($ US courant)
Balance courante (% du PIB)
Commerce (% du PIB)
Exportations de biens et services ($ US constant 2010)
Exportations de biens et services ($ US courant)
Exportations de biens et services (% du PIB)
Importations de biens et services ($ US constant 2010)
Importations de biens et services ($ US courant)
Importations de biens et services (% du PIB)
Investissements étrangers directs - entrées nettes ($ US courant)
Termes de l'échange net (2000 = 100)

Données

AnnéesValeursVariations (%) **
19706 430 000
19715 740 000 -10,73
197210 470 000 82,40
197317 720 000 69,25
197451 980 000 193,34
19759 120 000 -82,45
1976238 430 000 2 514,36
197718 190 000 -92,37
197897 680 000 437,00
1979143 850 000 47,27
1980109 620 000 -23,80
198169 630 000 -36,48
1982-2 370 000 -103,40
1983-192 790 000 8 034,60
1984-32 450 000 -83,17
198569 190 000 -313,22
19865 550 000 -91,98
1987-55 080 000 -1 092,43
1988-3 940 000 -92,85
1989-6 110 000 55,08
1990-14 460 000 136,66
199112 390 000 -185,68
1992-730 000 -105,89
19936 870 000 -1 041,10
1994-1 500 000 -121,83
1995-22 350 000 1 390,00
199624 790 000 -210,92
1997-44 350 000 -278,90
199861 330 000 -238,29
199911 160 000 -81,80
200094 190 400 744,00
2001102 221 900 8,53
2002187 598 694 83,52
2003391 254 724 108,56
2004409 032 814 4,54
2005180 000 000 -55,99
2006256 100 000 42,28
20071 808 000 000 605,97
20081 726 800 000 -4,49
2009-243 200 000 -114,08
20102 742 300 000 -1 227,59
20111 596 024 304 -41,80
20122 891 607 809 81,18
20131 697 585 831 -41,29
20141 499 572 152 -11,66
20151 265 374 484 -15,62
2016822 920 447 -34,97
20171 053 658 066 28,04

Faits saillants


Très forte augmentation en 47 ans


Pour l'ensemble de la période 1970-2017, on enregistre une moyenne annuelle de 397 396 904. Le changement enregistré entre la première et la dernière année est de 16287 %. C'est en 2012 qu'on enregistre la valeur la plus élevée (2 891 607 809) et c'est en 2009 qu'on enregistre la valeur la plus basse (-243 200 000). Nous disposons des résultats pour 48 années.

Sur la base des données disponibles, on peut estimer qu'en 2025 la valeur devrait osciller autour de -2 075 929 629,87. Cette prévision présente un niveau de fiabilité relativement élevé puisque les valeurs disponibles ont une structure plutôt linéaire, malgré des variations notables (coefficient de corrélation = 0.64 et coefficient de détermination = 0.4).

Pour y voir un peu plus clair, comparer aussi avec d'autres pays de la région: Cameroun, Centrafricaine (rep), Guinée Équatoriale, Gabon.

Précisions méthodologiques. Dans le tableau ci-contre, les zones ombragées soulignent les valeurs négatives. Le graphique est construit à partir des composantes Highcharts. Les balises pour évaluer la fiabilité des prévisions sont fondées sur les travaux de Jacob Cohen. Dans les cas où l'on procède à des estimations, les régressions sont du type MCO (Moindres carrés ordinaires).

Statistiques avec R et Python

Pour les utilisateurs de R et de Python, il est possible d'obtenir la statistique dans un format adéquat pour une récupération immédiate dans l'objectif d'effectuer des analyses statistiques plus complexes.

Accès aux codes R et Python des statistiques ici utilisées

D'autres statistiques sur le pays


Profil du pays
Évolution démographique depuis 1960
Composantes du PIB
Évolution des températures depuis 1960
Chronologie contemporaine
Liste des dirigeants politiques depuis 1945
   

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019