6 décembre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

Choisir une ou deux statistiques

...un ou deux pays

... des périodes


Carte du monde pour cette statistique


Précisions


Émissions des gaz à effet de serre (CO2 ou dioxyde de carbone) en équivalent de CO2
Il s'agit d'un des trois principaux gaz à effet de serre d'origine humaine selon le GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat). Le CO2 ou gaz carbonique provient de la combustion des énergies fossiles, en particulier le charbon, le pétrole et le gaz. La production de ciment produit beaucoup de CO2. Enfin, des activités humaines comme la déforestation ou l'étalement urbain augmentent l'émission anthropique de gaz carbonique puisque la photosynthèse agit naturellement comme un puit qui capte le gaz en question. Pour faciliter la comparaison, tous les GES sont ramenés à un même équivalent, le CO2 en kilo tonne (kt), en fonction de leur «potentiel de réchauffement planétaire».

Source: Emissions Database for Global Atmospheric Research (EDGAR), Commission européenne

Autres statistiques sur le même thème


Émissions de CO2 (kg par $ de PIB à parité de pouvoir d'achat de 2000)
Émissions de CO2 (kt)
Émissions de CO2 (tonnes métriques par habitant)
Émissions de CO2 attribuables à la production d'électricité et de chaleurs (%)
Émissions de CO2 attribuables au secteur résidentiel (%)
Émissions de CO2 attribuables aux autres secteurs (%)
Émissions de CO2 attribuables aux industries manufacturières et à la construction (%)
Émissions de CO2 attribuables aux transports (%)
Émissions des gaz à effet de serre (CH4 ou méthane) en équivalent de CO2
Émissions des gaz à effet de serre (CO2 ou dioxyde de carbone) en équivalent de CO2
Émissions des gaz à effet de serre (N2O ou protoxyde d'azote) en équivalent de CO2
Émissions des gaz à effet de serre par habitant
Émissions des gaz à effet de serre par rapport au PIB
Émissions totales de GES (gaz à effet de serre) (kt équivalent CO2)

Données

AnnéesValeursVariations (%) **
1973160 000
1974152 000 -5,00
1975143 000 -5,92
1976154 000 7,69
1977152 000 -1,30
1978157 000 3,29
1979167 000 6,37
1980159 000 -4,79
1981157 000 -1,26
1982147 000 -6,37
1983143 000 -2,72
1984150 000 4,90
1985153 000 2,00
1986156 000 1,96
1987160 000 2,56
1988160 000 0,00
1989163 000 1,88
1990161 000 -1,23
1991169 000 4,97
1992167 000 -1,18
1993171 000 2,40
1994172 000 0,58
1995174 000 1,16
1996184 000 5,75
1997175 000 -4,89
1998177 000 1,14
1999171 000 -3,39
2000173 000 1,17
2001178 000 2,89
2002179 000 0,56
2003182 000 1,68
2004184 000 1,10
2005181 000 -1,63
2006175 000 -3,31
2007177 000 1,14
2008180 000 1,69
2009173 000 -3,89
2010184 000 6,36
2011173 000 -5,98
2012172 000 -0,58

Faits saillants


Augmentation de 8% en 39 ans


Pour l'ensemble de la période 1973-2012, on enregistre une moyenne annuelle de 166 625. Le changement enregistré entre la première et la dernière année est de 8 %. C'est en 2010 qu'on enregistre la valeur la plus élevée (184 000) et c'est en 1983 qu'on enregistre la valeur la plus basse (143 000). Nous disposons des résultats pour 40 années.

Sur la base des données disponibles, on peut estimer qu'en 2025 la valeur devrait osciller autour de 161 000. Cette prévision présente un niveau de fiabilité relativement élevé puisque les valeurs disponibles ont une structure plutôt linéaire, malgré des variations notables (coefficient de corrélation = 0.84 et coefficient de détermination = 0.7).

Consulter cette page pour mieux comprendre les différents indicateurs des émissions de CO2 pour ce pays, au choix de l'année

Pour y voir un peu plus clair, comparer aussi avec d'autres pays de la région: Belgique, Allemagne, Luxembourg, Suisse.

Précisions méthodologiques. Dans le tableau ci-contre, les zones ombragées soulignent les valeurs négatives. Le graphique est construit à partir des composantes Highcharts. Les balises pour évaluer la fiabilité des prévisions sont fondées sur les travaux de Jacob Cohen. Dans les cas où l'on procède à des estimations, les régressions sont du type MCO (Moindres carrés ordinaires).

Statistiques avec R et Python

Pour les utilisateurs de R et de Python, il est possible d'obtenir la statistique dans un format adéquat pour une récupération immédiate dans l'objectif d'effectuer des analyses statistiques plus complexes.

Accès aux codes R et Python des statistiques ici utilisées

D'autres statistiques sur le pays


Profil du pays
Évolution démographique depuis 1960
Composantes du PIB
Évolution des températures depuis 1960
Chronologie contemporaine
Liste des dirigeants politiques depuis 1945
Résultats des dernières élections
   

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019