30 octobre 2020 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Valeurs     Jeux   

31 janvier 2012

Vaclav Havel, mort de l'icône de la Révolution de velours


Benjamin Poirier Roy
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

juin
2009
Début des élections législatives au Parlement européen

juin
2004
Tenue d'élections au Parlement européen

avril
2003
Annonce de l'adhésion de dix pays à l'Union européenne

juillet
1997
Annonce de l'intégration de la Hongrie, la Pologne et la République tchèque au sein de l'OTAN

janvier
1993
Division de la République fédérative tchèque et slovaque en deux États séparés

décembre
1989
Accession de Vaclav Havel à la présidence de la Tchécoslovaquie

mai
1984
Annonce du boycott des Jeux olympiques de Los Angeles par l'Union soviétique

janvier
1977
Création de la Charte 77 en Tchécoslovaquie

août
1975
Signature à Helsinki d'un accord sur la sécurité en Europe

mars
1969
Victoires de la Tchécoslovaquie contre l'Union soviétique aux championnats du monde de hockey sur glace, à Stockholm

août
1968
Intervention des troupes du pacte de Varsovie en Tchécoslovaquie

mai
1955
Signature du pacte de Varsovie

mars
1953
Décès du président tchécoslovaque Klement Gottwald

décembre
1952
Exécution de Rudolf Slansky en Tchécoslovaquie

février
1948
Prise de contrôle du gouvernement par les communistes en Tchécoslovaquie

janvier
1948
Entrée en vigueur de l'Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce

Homme de lettres et de théâtre, ainsi que président de la République tchèque pendant plus de 10 ans, Vaclav Havel était sans doute un des hommes les plus respectés de son pays (1). Le 18 novembre 2011, il s'éteint à l'âge de 75 ans.

Après avoir été un dissident, sa carrière en politique active débute lorsqu'il devient président de la République tchécoslovaque en 1989. Pendant deux ans et demi, il est en opposition au gouvernement communiste au pouvoir. C'est pendant ce règne qu'il tente tant bien que mal d'accélérer le processus de démocratisation (2). Après la Révolution de Velours, qui se termine par la séparation de la Tchécoslovaquie en deux, la République tchèque et la Slovaquie, il devient président de la République tchèque. Il le demeura de 1993 à 2003.

Havel fut certes un des hommes les plus aimés au pays, parce qu'il représentait pour certains une icône de la démocratie en Europe de l'Est. Il pilota le pays vers la démocratie, et ensuite vers son adhésion à l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (1999), puis effectua les préparatifs afin d'entrer en 2004 dans l'Union européenne (3).

Par ailleurs, plusieurs s'entendent pour dire qu'il laisse un souvenir remarquable à sa mort. Selon le journaliste Christian Makarian, il est d'abord un homme de convictions. En effet, son combat contre l'idéologie marxiste se fait fondamentalement par humanisme (4). Enfin, il est qualifié de passeur d'histoire et d'esthète, parce qu'il a vécu des heures historiques, mais aussi parce qu'il en a été l'acteur et non le spectateur. Makarian ajoute que l'ex-président tchèque, qui vient de s'éteindre, représentait tout ce que les chefs d'État actuels ne sont pas ou ne sont plus (5).




Références:

(1) Le Monde. « Le précieux héritage de Vaclav Havel », 19 décembre 2011, [en ligne], http://www.lemonde.fr/europe/article/2011/12/18/le... (page consultée le 30 janvier 2012).

(2) Le Figaro. « L'ancien président tchèque Vaclav Havel est mort », 18 décembre 2011, [en ligne], http://www.lefigaro.fr/international/2011/12/18/01... (page consultée le 30 janvier 2012).

(3) Libération. « Vaclav Havel, mort d'un homme libre », 18 décembre 2011, [en ligne], http://www.liberation.fr/monde/01012378353-l-ancie... (page consultée le 30 janvier 2012).

(4) L'Express. « Pourquoi Vaclav Havel nous manque déjà », 19 décembre 2011, [en ligne], http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/pour... (page consultée le 30 janvier 2012).

(5) Loc. cit.

Dernière modification: 2012-02-06 08:09:09

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019