30 novembre 2020 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Valeurs     Jeux   

29 novembre 2011

Jon Huntsman dit le «modéré»


Christine Bureau
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

novembre
2020
Élection de Joe Biden à la présidence des États-Unis

septembre
2020
Dépassement du million de personnes décédées des suites de la covid-19

mai
2020
Premier vol spatial habité pour l’entreprise américaine SpaceX

mai
2020
Mort violente de George Floyd et émeutes aux États-Unis

mars
2020
Dévoilement d’un plan de stimulation économique de 2 trillions de dollars aux États-Unis

février
2020
Accord de paix conditionnel en Afghanistan entre les États-Unis et les talibans

janvier
2020
Annonce d’un plan de paix des États-Unis dans le différend israélo-palestinien

janvier
2020
Accord commercial préliminaire entre les États-Unis et la Chine

janvier
2020
Assassinat du général iranien Qassem Soleimani

décembre
2019
Vote de la Chambre des représentants pour la destitution du président des États-Unis

novembre
2018
Élections de mi-mandat aux États-Unis

juillet
2018
Rencontre à Helsinki entre le président des États-Unis, Donald Trump, et le président russe Vladimir Poutine

juin
2018
Tenue d’un sommet entre le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-un

mars
2018
Intensification d’une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine

décembre
2017
Annonce du président américain Donald Trump sur Jérusalem

septembre
2017
Ouragans sur les Caraïbes

août
2017
Déferlement des ouragans Harvey et Irma sur le sud des États-Unis

janvier
2017
Adoption d’un décret exécutif sur l’immigration aux États-Unis

janvier
2017
Assermentation de Donald Trump à la présidence des États-Unis

Le candidat aux primaires républicaines Jon Huntsman, 51 ans, fait peu parler de lui dans les médias comparativement à de plus grands joueurs comme Mitt Romney ou Newt Gingrich. Et pourtant, celui que l'on présente souvent comme le plus «modéré» des candidats a derrière lui un long parcours dans le monde de la politique (1).

Élu gouverneur de l'Utah en 2005, Jon Huntsman a été nommé ambassadeur en Chine par le président Barack Obama en 2009. Deux ans plus tard, il démissionne de son poste, avant d'annoncer sa candidature à l'investiture républicaine en mars 2011. Ses débuts en politique remontent aux années 1980, alors qu'il était assistant auprès de Ronald Reagan. Fils du milliardaire Jon Huntsman Sr, il est le deuxième candidat mormon à briguer les primaires républicaines, le premier étant Mitt Romney.

C'est principalement sa conviction que le réchauffement climatique est un phénomène réel et son approbation de l'union civile des couples homosexuels qui ont aidé à bâtir la réputation de «modéré» de Jon Huntsman (2). L'homme est pourtant un conservateur fiscal qui se dit contre l'avortement et rejette la théorie de l'évolution, trois convictions qui le placeraient à droite sur l'échiquier politique (3). En outre, l'ancien ambassadeur se dit en faveur de la privatisation de Medicare, un système d'assurance public pour personnes âgées.

Jon Huntsman critique particulièrement l'administration Obama pour sa politique étrangère et sa gestion de l'économie (4). Entre autres promesses, le candidat républicain entend ramener les troupes américaines d'Afghanistan le plus tôt possible (5). Par rapport à l'économie, M. Huntsman souhaite réduire la taille des banques, afin de réduire le syndrome du «too big too fail» qui mine présentement, selon lui, le système bancaire américain (6).

À l'heure actuelle, cependant, Jon Huntsman n'obtient guère plus de 1 % des intentions de vote des Américains (7).




Références:

(1) MCGREGOR, Jena. «Jon Huntsman's leadership profile: A moderate in style, if not substance», Site du Washington Post, 21 juin 2011, http://www.washingtonpost.com/blogs/post-leadershi... (page consultée le 28 novembre 2011).

(2) Loc. cit.

(3) Loc. cit.

(4) HENDERSON, Nia-Malika. «Huntsman joins GOP Race», Site du Washington Post, 21 juin 2011, http://www.washingtonpost.com/politics/huntsman-jo... (page consultée le 28 novembre 2011).

(5) RUTENBERG, Jim, et al. «Spirited Foreign Policy Debate includes a Test of Gingrich's Rise - Correction Appended», The New York Times, 23 novembre 2011, p.A22.

(6) THE NY TIMES. «CNBC "Your money Your vote" Republican Presidential Debate», Site du New York Times, 10 novembre 2011, [En ligne], http://www.nytimes.com/2011/11/10/us/politics/cnbc... (page consultée le 28 novembre 2011).

(7) LÉVESQUE, Claude. «Investiture républicaine - Gingrich est la coqueluche de la semaine - Pendant que ses adversaires montent et descendent dans les sondages, Mitt Romney se maintient», Le Devoir, 19 novembre 2011, p.B3.

Autre référence

LANDLER, Mark. «Republicans and Obama can agree on criticizing China's Trade Practices», New York Times, 22 novembre 2011, p.A10.

Dernière modification: 2011-12-05 08:07:09

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019