7 juillet 2020 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Valeurs     Jeux   

8 novembre 2011

Joseph Kony : messie ou tueur sans scrupule?


Francis Boutin
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

janvier
1986
Renversement du président Tito Okello en Ouganda

mai
1981
Départ de l'armée tanzanienne de l'Ouganda

avril
1979
Renversement du dictateur ougandais Idi Amin Dada

novembre
1978
Invasion de la Tanzanie par l'Ouganda

juillet
1976
Raid israélien sur Entebbe, en Ouganda

janvier
1971
Renversement du gouvernement de Milton Obote en Ouganda

juillet
1969
Début du voyage du pape Paul VI en Ouganda

avril
1966
Accession de Milton Obote à la présidence de l'Ouganda

mai
1963
Signature de la Charte constituant l'Organisation de l'unité africaine

Le 14 octobre 2011, le président américain Barack Obama annonça le déploiement d'un petit contingent militaire en territoire africain. Il ne s'agit pas d'une opération américaine musclée, mais bien d'une manoeuvre visant à venir en aide aux forces africaines qui combattent Joseph Kony, le chef de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA), une organisation active en Ouganda et ses pays voisins. Des poursuites ont d'ailleurs été déposées contre Kony devant la Cour pénale internationale (CPI) pour crime contre l'humanité(1).

Il s'autoproclame prophète de Dieu

Joseph Kony est né à Odek, en Ouganda, en 1961. Il est à la tête de la LRA depuis plus de 20 ans et a commis des atrocités dans plusieurs pays du centre de l'Afrique comme le Congo, l'Ouganda, le Sud-Soudan et la République centrafricaine(2).

Kony s'est lui-même proclamé prophète et son but premier est de faire de l'Ouganda un pays régi par les dix commandements de la Bible. Ses disciples et combattants le considèrent à la fois comme un chef spirituel et un chef militaire. La majorité d'entre eux le croient véritablement prophète de Dieu et le pensent immortel malgré les meurtres, viols et autres actes pour lesquels il est recherché depuis des années(3).

Une organisation parmi les plus violentes

La LRA est née du Holy Spirit Movement (HSM), un mouvement actif dans les années 1980. Le HSM était une milice armée dirigée par Alice Auma, la tante de Joseph Kony. Cette dernière fut arrêtée et placée en détention en 1987, marquant le début de la LRA et de son chef sanguinaire, Joseph Kony(4).

Personne n'est capable de dire précisément combien de membres compte la LRA(5). Celle-ci est active dans le nord de l'Ouganda depuis 1988. Depuis ce temps, ce sont des dizaines de milliers de civils qui furent tués, pillés et violés. Les dirigeants de la LRA et de l'Ouganda ont entamé un processus de paix en 2006, ce qui n'a pas empêché la LRA de poursuivre son règne de terreur dans les pays voisins(6).

La méthode de recrutement de prédilection de la LRA est sans aucun doute l'enlèvement d'enfants pour en faire des disciples et soldats. Depuis 2002, c'est plus de 10 000 enfants qui ont été enlevés dans le nord de l'Ouganda. Les enfants kidnappés sont battus et drogués, ils deviennent par la suite des esclaves sexuels ou des enfants soldats, certains sont tués d'autres sont libérés(7).

On estime que, chaque soir, c'est environ 40 000 enfants qui quittent leurs villages pour se réfugier dans les plus grands centres urbains, par peur des attaques de la LRA. On appelle ce phénomène la migration de la nuit(8).

Dans les deux dernières années, la LRA a entrepris une campagne de reconstruction de ses effectifs. Cette campagne démarra le 29 juillet 2009 avec le rapt de plus de 300 personnes dans l'ouest de la République centrafricaine(9).

La même chose se serait produite en décembre 2009 dans une tuerie où plus de 300 personnes auraient trouvé la mort et 250 autres auraient été enlevées dans le nord de la République démocratique du Congo(10). Dans les deux dernières années, c'est au moins 697 adultes et enfants qui auraient été enlevés par la LRA d'après un rapport publié par Human Rights Watch(11).

Joseph Kony est recherché par les autorités de la CPI depuis 2005. Si cela n'a toujours rien donné, il sera intéressant de voir si la récente et timide opération des États-Unis en Afrique aura les effets escomptés ou si la LRA sera en mesure de continuer ses opérations au coeur de l'Afrique.




Références:

1) LESNE Corine, Obama envoie des soldats en Ouganda pour traquer l'Armée de résistance du seigneur, lemonde.fr, [en ligne] 15 octobre 2011, http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2011/10/15... (page consultée le 6 novembre 2011).

2) http://blogs.courrierinternational.com, Joseph Kony : Portrait de la bête noire de Kinshasa, [en ligne], 3 janvier 2009, http://afrikarabia2.blogs.courrierinternational.co... (page consultée le 6 novembre 2011).

3) ibid.

4) afrik.com, RDC, Joseph Kony sème la terreur dans l'est du pays, [en ligne], 26 septembre 2008, http://www.afrik.com/article15306.html, (page consultée le 6 novembre 2011).

5) MICHEL Nicolas, LRA Joseph Kony, mort ou vif, jeuneafrique.com, [en ligne], 3 novembre 2011, http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2650p03... (page consultée le 6 novembre 2011).

6) Lefigaro.fr, Afrique : les USA traquent Joseph Kony, [en ligne], 15 octobre 2011, http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/10/15/97001... (page consultée le 6 novembre 2011).

7) LI Kun et CHINYAMA Victor, Survivre à l'enlèvement dans le conflit civil de l'Ouganda, Unicef.org, [en ligne], 21 juillet 2005, http://www.unicef.org/french/protection/index_27679.html, (page consultée le 6 novembre 2011).

8) ibid.

9) DELAFIN Antoinette, Enlèvements - Qui peut arrêter Joseph Kony? [en ligne], 25 aout 2010, http://fr.allafrica.com/stories/201008250872.html, (page consultée le 6 novembre 2011).

10) BENABED Shahinez, Massacre en RDC : l'Armée de résistance du Seigneur accusée, afrik.com, [en ligne], 29 mars 2010, http://www.afrik.com/article19351.html, (page consultée le 6 novembre 2011).

11) DELAFIN Antoinette, op.cit.

Dernière modification: 2011-11-14 08:13:06

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019