28 novembre 2020 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Valeurs     Jeux   

28 septembre 2010

Colombie : l'élection de Santos permet d'enterrer la hache de guerre avec Chavez


Kevin Tear
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

juin
2018
Élection d’Ivan Duque à la présidence de la Colombie

juin
2016
Accord de cessez-le-feu entre le gouvernement colombien et les FARC

juillet
2008
Libération de la femme politique colombienne Ingrid Betancourt

décembre
1993
Décès du criminel colombien Pablo Escobar


1981
Naissance du cartel de Medellin en Colombie

août
1980
Signature du traité de Montevideo entre les pays de l'Alalc

janvier
1971
Publication d'un essai de Gustavo Guttierez sur la théologie de la libération

avril
1970
Élection en Colombie entraînant la création du mouvement de guérilla M19

août
1968
Ouverture d'une conférence épiscopale à Medellin, en Colombie

mars
1967
Parution de l'encyclique Populorum Progressio

février
1966
Décès du prêtre colombien Camilo Torres

février
1960
Signature du traité de Montevideo créant l'Association de libre-échange de l'Amérique latine

décembre
1959
Création de la Banque interaméricaine de développement

mai
1958
Levée de l'état de siège après l'élection d'Alberto Lleras Camargo en Colombie

mai
1957
Renversement du président colombien Gustavo Rojas Pinilla

avril
1948
Émeutes du Bogotazo en Colombie

mars
1948
Création de l'Organisation des États américains

septembre
1947
Signature du Traité interaméricain d'assistance réciproque à Rio de Janeiro

Le 10 août 2010, lors d'un sommet tenu à Santa Marta en Colombie, les chefs d'État du Venezuela et de la Colombie, Hugo Chavez et Juan Manuel Santos, rétablissaient les relations diplomatiques et commerciales entre leurs pays, en tensions depuis près d'un an(1).

La rupture des relations s'est produite le 22 juillet 2009, lorsque Alvaro Uribe, alors président de la Colombie, a accusé son homologue vénézuélien d'abriter sur son territoire près de 1 500 guérilleros du groupe armé insurrectionnel des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC)(2). Uribe présenta l'affaire à l'Organisation des États américains (OEA) pour ensuite déposer une plainte à la Cour pénale internationale (CPI)(3). Outré du fait que la Colombie ait signé un accord militaire avec les États-Unis en 2009 et qu'Uribe ait soumis leur conflit à l'OEA plutôt qu'à l'Union des nations sud-américaines (Unasur), Chavez répondit par un embargo commercial envers le pays voisin (4). Enfin, le chef de la diplomatie vénézuélienne, Nicolas Maduro, somma les diplomates colombiens de quitter l'ambassade colombienne à Caracas, ambassade qui fut fermée dans les jours qui suivirent(5).

L'entrée en fonction du président Santos, le 7 août 2010, est l'élément clé de la résolution du conflit. Malgré la relation inégale entre les deux pays, du fait que 83% des exportations colombiennes de produits manufacturés vont au Venezuela, ce qui ne représente que 11% des importations vénézuéliennes(6), ces deux États dépendent économiquement l'un de l'autre(7). C'est principalement ce qui a amené les deux hommes à rétablir le dialogue et Chavez à envisager le compromis(8). Les deux pays se sont donc engagés à surveiller de plus près leurs frontières communes, à rétablir les relations commerciales et à mettre en oeuvre des commissions binationales(9). Conclusion satisfaisante pour Santos puisque les exportations de son pays en direction du Venezuela avaient chuté de 70% en 2009(10).




Références:

(1) Agence France Presse. « Colombie et Venezuela rétablissent leurs relations diplomatiques », Le Monde, 11 août 2010.

(2) Agence France Presse. «Hugo Chavez rompt les relations entre la Colombie et le Venezuela », Le Monde, 22 juillet 2010.

(3) A. SAVINO. « Le Venezuela rompt officiellement ses relations diplomatiques avec la Colombie », RFI, 23 juillet 2010.

(4) Agence France Presse. « Colombie et Venezuela...», op.cit.

(5) Agence France Presse. «Hugo Chavez...», op.cit.

(6) J.E. GONZALEZ. « Patrimoine bolivarien : les relations entre Colombie et Venezuela », Outre-Terre, n°18, 2007, p. 358. « Économie-Venezuela », ABC-Latina, [En ligne], http://www.abc-latina.com/venezuela/economie.htm ( 1octobre 2010).

(7) A. SAVINO. Op.cit.

(8) « Crise Venezuela-Colombie soumise à des internationalisations divergentes », Latinreporters, 25 juillet 2010, [En ligne], http://www.latinreporters.com/colombiepol23072010b.html (24 septembre 2010).

(9) « La Colombie et le Venezuela veulent tourner la page », RFI, 11 août 2010.

(10) Agence Reuters. « Réconciliation entre Caracas et Bogota », Radio-Canada.ca, 10 août 2010.

Dernière modification: 2010-10-05 08:40:33

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019