29 septembre 2020 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Valeurs     Jeux   

21 septembre 2010

Un premier verdict à Phnom Penh : après 30 ans d'impunité, 30 ans derrière les barreaux


Louis-Philippe Morneau
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

juillet
1998
Tenue d'élections législatives au Cambodge

juillet
1979
Ouverture d'une conférence internationale sur les réfugiés de la mer en Asie du Sud-Est

janvier
1979
Début de l'occupation vietnamienne au Cambodge

avril
1975
Entrée des Khmers rouges à Phnom Penh

mars
1970
Coup d'État au Cambodge destituant le prince Norodom Sihanouk

août
1967
Création de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est

septembre
1961
Ouverture d'une conférence des pays non-alignés à Belgrade

avril
1955
Ouverture d'une conférence internationale à Bandoeng

Le 26 juillet 2010, à Phnom Penh, tombait un verdict de 30 ans de réclusion à l'encontre d'un responsable khmer rouge. Kaing Guek Eav, alias « Duch », ancien tortionnaire et ex-directeur du camp de prisonniers de Phnom Penh S-21, où plus de 15 000 personnes auraient été éliminées durant le régime de Pol Pot (1975-1979) (1), est le premier responsable khmer rouge à recevoir une sentence du ECCC (Les Chambres extraordinaires des Tribunaux du Cambodge) (2). L'ECCC est un tribunal hybride où travaillent des juristes cambodgiens et des Nations unies afin de juger les atrocités commises sous le régime du Kampuchéa démocratique (3).

Ancien professeur de mathématiques, Duch a rejoint les Khmers rouges en 1967 et dirigé le centre de sécurité M-13 de 1971 à 1975 (4). D'abord vice-président des interrogateurs de Tuol Sleng (S-21), il en deviendra le plus haut responsable en 1976. Il est officiellement inculpé pour crimes de guerre, torture, meurtres et crimes contre l'humanité (5). Arrêté en mai 1999, il avait passé 20 ans à se cacher sous un faux nom (6). Sa nouvelle identité fut démasquée par inadvertance par des journalistes étrangers. Déjà détenu depuis onze ans, l'homme de 67 ans pourrait retrouver sa liberté dans 19 ans, au grand dam des victimes (7).

Ce tribunal, qui est sous la responsabilité du premier ministre et ancien khmer rouge, Hun Sen, inquiétait beaucoup au départ, mais sous le regard attentif de la presse, autant internationale que cambodgienne, aucune ingérence du gouvernement n'a été observée (8). Malgré la déception de plusieurs victimes quant à la durée de la peine, d'autres, tel Vann Nath, l'un des trois rescapés encore en vie de S-21, croient que ce procès est déjà un pas dans la bonne direction afin que l'on n'oublie pas les atrocités du régime Khmer rouge (9).




Références:

(1) AFP, « Procès khmer rouge : Douch a fait appel de sa condamnation », 24 août 2010, [En ligne], http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM... page consultée le 18 septembre 2010.

(2) « Cambodia Tribunal Monitor », s.d., [En ligne], http://www.cambodiatribunal.org/index.php?option=c... page consultée le 20 septembre 2010.

(3) Loc. cit.

(4) GÉE, Stéphanie. « Procès Khmer rouge : Duch impassible face à ses crimes », Rue 89, 30 mars 2009, [En ligne], http://www.rue89.com/2009/03/30/proces-khmer-rouge... page consultée le 20 septembre 2010.

(5) KHEANG Un et LEDGERWOOD, Judy. « Is the Trial of « Duch » a Catalyst for Change in Cambodia's Courts?», Asia Pacific Issues, 2010, no. 95, p. 1-12

(6) YOU Bunleng et LEMONDE, Marcel. « ORDONNACE DE RENVOI Kaing Guek Eav alias Duch », Chambres Extraordinaires des Tribunaux Cambodgiens, no : 002/14-08-2006, 28 juillet 2008, p. 2

(7) AFP, op. cit.

(8) SUR, Pierre-Olivier. « Oui, il faut juger les Khmers rouges », Libération no. 9104, 20 août 2010, p. 20

(9) 24 Heures en Suisse. « Les Khmers rouges n'ont jamais reconnu leurs fautes. J'attends le procès de Duch », 13 septembre 2010, [En ligne], http://proceskhmersrouges.net/?p=558, page consultée le 20 septembre 2010.

Dernière modification: 2010-09-27 08:37:48

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019