25 novembre 2020 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Valeurs     Jeux   

5 avril 2010

La NRA : un combat, une philosophie


Louis-Maxim Toutant
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

novembre
2020
Élection de Joe Biden à la présidence des États-Unis

septembre
2020
Dépassement du million de personnes décédées des suites de la covid-19

mai
2020
Premier vol spatial habité pour l’entreprise américaine SpaceX

mai
2020
Mort violente de George Floyd et émeutes aux États-Unis

mars
2020
Dévoilement d’un plan de stimulation économique de 2 trillions de dollars aux États-Unis

février
2020
Accord de paix conditionnel en Afghanistan entre les États-Unis et les talibans

janvier
2020
Annonce d’un plan de paix des États-Unis dans le différend israélo-palestinien

janvier
2020
Accord commercial préliminaire entre les États-Unis et la Chine

janvier
2020
Assassinat du général iranien Qassem Soleimani

décembre
2019
Vote de la Chambre des représentants pour la destitution du président des États-Unis

novembre
2018
Élections de mi-mandat aux États-Unis

juillet
2018
Rencontre à Helsinki entre le président des États-Unis, Donald Trump, et le président russe Vladimir Poutine

juin
2018
Tenue d’un sommet entre le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-un

mars
2018
Intensification d’une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine

décembre
2017
Annonce du président américain Donald Trump sur Jérusalem

septembre
2017
Ouragans sur les Caraïbes

août
2017
Déferlement des ouragans Harvey et Irma sur le sud des États-Unis

janvier
2017
Adoption d’un décret exécutif sur l’immigration aux États-Unis

janvier
2017
Assermentation de Donald Trump à la présidence des États-Unis

La National Rifle Association (NRA) est une association militant pour la libéralisation du port d'arme aux États-Unis. Elle a été fondée au lendemain de la guerre de sécession sous le nom de l'American Rifle Association. Comme organisme à but non lucratif, son financement provient de dons du public et de l'argent des membres (1). Pour démontrer l'ampleur du phénomène des armes aux États-Unis, rappelons qu'il y en a environ 200 millions en circulation qui font en moyenne 30 000 morts par année. Plus de la moitié sont des suicides et le tiers sont des meurtres (2).

L'argumentaire juridique de la NRA est fondé sur le deuxième amendement de la Constitution fédérale : « Une milice bien organisée est nécessaire à la sécurité d'un État libre, le droit du peuple de détenir une arme ne sera pas transgressé » (3). L'interprétation de la NRA est que chaque citoyen a le droit de posséder une arme et de s'en servir pour se défendre. Cette vision du second amendement a été confirmée en juin 2008 par la Cour suprême (4). Mais l'association est toujours active pour faire respecter ce jugement et même pousser la libéralisation un peu plus loin en voulant éliminer, notamment, plusieurs restrictions sur l'acquisition d'une arme à feu.

La principale organisation opposée à la NRA est la Brady Campain to prevent guns and violences, association voulant restreindre le droit du port d'arme. Cette citation de leur président exprime bien leur point de vue : « le droit de porter une arme à la maison ne devrait pas être en contradiction avec une réglementation adéquate »(5). Une grande part du débat sur les armes à feu aux États-Unis se base sur l'interprétation que chaque camp fait du second amendement. Mais pour défendre sa cause, il arrive parfois que la NRA s'appuie sur d'autres amendements ou lois comme le 10e amendement séparant les pouvoirs entre les États et le gouvernement fédéral (6), ou le 14e amendement donnant le pouvoir aux juges de la Cour suprême d'imposer leur décision aux législations des paliers inférieurs (7).

Bien que la NRA soit une association favorable aux armes à feu, elle ne prône pas un libéralisme absolu, sans aucune restriction, et est plutôt consciente des dangers que représentent les fusils. Elle s'oppose à la vente d'armes aux personnes ayant des antécédents violents, et finance des campagnes publicitaires actives destinées aux enfants pour les sensibiliser aux dangers des armes à feu(8). Mais ces campagnes restent secondaires car la mission première de l'organisme est le lobbying en faveur des armes à feu.

Un lobby influent

La NRA est un lobby très puissant car elle représente environ quatre millions de membres, donc presque autant d'électeurs potentiels. L'influence de l'association se fait particulièrement sentir à l'approche des élections. Par sa clientèle souvent rurale et blanche, c'est le Parti républicain qui est le plus enclin à se lier à l'association. Il arrive souvent que ce parti se conforme aux demandes de la NRA pour espérer ravir le vote de ses membres. Il n'est par rare aussi que des hauts placés du Parti républicain rencontrent la haute direction de la NRA, comme l'a fait John McCain avant l'élection présidentielle de 2008 (9). Plusieurs membres du Parti républicain sont aussi membres de la NRA.

D'ailleurs, l'élection de Barack Obama à la présidence a fait bondir le nombre d'adhésions à la NRA. Beaucoup d'Américains voyaient en celui que plusieurs considèrent comme un sauveur, une menace pour la liberté. Pendant la campagne électorale, il avait promis d'éliminer certaines failles dans la loi permettant la vente d'armes sans contrôle des précédents judiciaires et de restreindre l'achat d'armes automatiques (10).

Mettant toute son énergie à d'autres enjeux politiques, le Président Obama ne peut se permettre de se mettre à dos la NRA, soulevant ainsi la colère d'une opposition très bien organisée. Le porte parole de la Maison blanche, M. Ben LaBolt, a d'ailleurs déclaré à ce sujet : « Le président soutient et respecte le 2e amendement... mais nous pouvons prendre des mesures de bon sens pour garantir la sécurité des citoyens et endiguer le flux des armes illégales vendues à des criminels » (11). Bref, le président n'agira pas tant qu'il n'aura pas la marge de manoeuvre politique pour le faire.

Face à l'inaction d'Obama, l'association ne crie pas victoire et reste prudente. Une citation de Wayne Lapierre, le président de la NRA, exprime à la fois la réponse et la rhétorique souvent utilisées contre ses opposants : « Nous avons eu quelques succès, reconnaît son président, Wayne LaPierre, mais à la première occasion, Barack Obama nous tombera dessus... En attendant, l'Amérique qui voit des communistes, des tyrans et une dictature mondiale prenant le contrôle des Etats-Unis, se réarme. On n'est jamais trop prudent »(12).

Cette attitude de la NRA est très représentative de ses méthodes habituelles. L'organisation reste toujours prête pour une mobilisation de masse afin de faire prévaloir son point de vue, mais tant qu'il n'y a rien qui l'oppose elle reste sur la défensive ou réoriente son combat vers d'autres paliers de gouvernement. En effet, pendant qu'Obama tarde à entreprendre des actions restreignant les armes à feu, plusieurs États comme la Virginie en profitent pour adopter des lois plus libérales envers les armes (13).

Un jugement important en attente

C'est un citadin de couleur qui a fait resurgir le débat sur le droit des gouvernements locaux des restrictions de légiférer sur les armes à feu. M. Otis Mcdonald, un résident de Chicago, conteste un règlement municipal qui interdit le port d'arme dans la ville. Craignant pour sa vie, l'homme voudrait que le 2e amendement soit intégré dans les lois locales comme le sont la liberté de religion et la liberté d'expression. La NRA a applaudi la démarche de l'homme car, en plus d'être en accord avec sa demande, elle dément le stéréotype voulant que les défenseurs des armes à feu ne soient que des fermiers de race blanche(14).

La cause est maintenant devant la Cour suprême dont les neufs juges rendront leur verdict au mois de juin. Selon les prédictions de certains, il y aurait trois issues possibles au futur jugement. Une voudrant que le droit de porter une arme ne devrait pas être traité comme les autres droits, donc qu'une liberté soit accordée aux gouvernements locaux pour légiférer sur le sujet. Cette option serait une victoire pour les opposants à la NRA. Une seconde issue donne raison à M. Macdonald en n'interdisant pas aux gouvernements locaux de restreindre le port d'arme. Une troisième issue serait que le deuxième amendement soit inclu dans les lois locales comme les autres droits civiques (15). Pour la NRA, la primauté de la loi fédérale sur celle des États serait une victoire politique, mais aussi une validation de son interprétation du deuxième amendement.




Références:

1. Extrait de la Constitution des États-Unis d'Amérique traduit en français

2. Radio-Canada, Le débat sur les armes en Cour suprême, 2 mars 2010, http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International... (consultée le 3 avril 2010)

3. National Rifle association Website, http://home.nra.org/#/home 3. MANDEVILLE, Laure, USA : La Cour Suprême veut libéraliser le port d'arme, Le Figaro, 4 mars 2010, http://www.lefigaro.fr/international/2010/03/04/01... (consultée le 3 avril 2010)

4. AFP, La Cour suprême devrait étendre le droit de porter une arme à tous les États-Unis, France-Amérique, 2 mars 2010, http://www.france-amerique.com/articles/2010/03/02... (consultée le 3 avril 2010)

5. National Rifle association, Op. Cit.

6. Radio-Canada, Op. Cit.

7. National Rifle association, Op. Cit.

8. JONSSON, Patrick, Le nouveau visage de la droite américaine, Courrier International, 22 mai 2009, http://www.courrierinternational.com/article/2009/... (consultée le 3 avril 2010)

9. URBINA, Ian, Toujours accros aux flingues, 2 mars 2010, Courrier International, http://www.courrierinternational.com/article/2010/... (consultée le 3 avril 2010)

10. Ibid.

11. STEHLI, Jean-Sébastien, L'Amérique sort les gros calibres, Le Figaro, 8 mars 2010, http://blog.lefigaro.fr/obamazoom/2010/03/lameriqu... (consultée le 3 avril 2010)

12. URBINA, Op. Cit.

13. Radio-Canada, Op. Cit.

14. MEARS, Bill, Justice Debate Chicago handgun ban, CNN, 2 mars 2010, http://www.cnn.com/2010/CRIME/03/02/scotus.gun.con... (consultée le 3 avril 2010)

Dernière modification: 2010-04-12 08:01:55

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019