30 octobre 2020 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Valeurs     Jeux   

26 janvier 2010

Royaume-Uni : vers le déclin de l'empire travailliste?


Fabrice Jacquemin
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

janvier
2020
Départ du Royaume-Uni de l’Union européenne

décembre
2019
Élection au Royaume-Uni d’un gouvernement conservateur dirigé par Boris Johnson

mai
2019
Élections au Parlement européen

mai
2019
Annonce de la démission de la première ministre britannique Theresa May au Royaume-Uni

juin
2017
Réélection du Parti conservateur de Theresa May au Royaume-Uni

mars
2017
Début d’une série d’attentats terroristes au Royaume-Uni

juin
2016
Tenue d'un référendum au Royaume-Uni sur la sortie de l'Union européenne

mai
2015
Réélection du gouvernement conservateur de David Cameron au Royaume-Uni

septembre
2014
Tenue d'un référendum sur l'indépendance de l'Écosse

mai
2014
Début des élections législatives au Parlement européen

juillet
2012
Ouverture des Jeux olympiques de Londres

mai
2010
Élection au Royaume-Uni d'un gouvernement dirigé par le conservateur David Cameron

juin
2009
Début des élections législatives au Parlement européen

avril
2009
Tenue du Sommet du G20 à Londres

juillet
2007
Présentation de la journée Live Earth

juin
2007
Assermentation de Gordon Brown au poste de premier ministre du Royaume-Uni

juin
2007
Ouverture du Sommet du G8 à Heiligendamm, en Allemagne

mai
2007
Formation d'un gouvernement dirigé par Ian Paisley en Irlande du Nord

mai
2005
Réélection au Royaume-Uni d'un gouvernement travailliste dirigé par Tony Blair

La récession a mis à mal l'état des finances publiques de nombreux pays, comme le Royaume-Uni, où l'économie se trouve au centre des préoccupations populaires. Au coeur de cette tourmente, l'avenir politique et économique de ce pays se retrouvera, d'ici à juin 2010, dans les mains des électeurs britanniques (1). En effet, les futures élections législatives se dérouleront normalement à l'été 2010. Elles opposeront principalement deux partis politiques, à savoir les travaillistes (Labour) et les conservateurs (Tory). Les partis préparent ainsi leurs campagnes respectives afin d'atteindre la gouvernance.

Des élections inévitables

Le parlementarisme britannique a inspiré une grande partie des systèmes politiques actuels. Notamment, les systèmes des pays du Commonwealth, tels que l'Australie et le Canada. Au coeur du régime parlementaire, se trouve la notion de confiance entre les différentes sphères de pouvoir. Ainsi, le pouvoir exécutif, autrement dit le gouvernement, se doit d'être issu d'une majorité d'élus à la Chambre des Communes, représentant le pouvoir législatif. Le Premier ministre est donc déterminé en fonction de la majorité établie lors des élections législatives.

Au Royaume-Uni, le mandat des parlementaires étant d'une durée de cinq ans et les dernières élections ayant eut lieu en 2005, plus précisément le 5 mai ; il n'y a donc d'autre choix pour le Premier ministre en place, Gordon Brown, que de convoquer des élections d'ici juin 2010 (2).

La chute du Labour

La préparation à la campagne électorale a donc fraîchement débuté et les premières hostilités entre le Labour et les Tories font déjà les titres des quotidiens britanniques. La bataille se concentre sur les deux grands partis qui se sont partagé le pouvoir depuis 1940. Les deux camps ont récemment connu de grands leaders qui ont brillé par leur persistance au poste de chef du gouvernement, à savoir Margaret Thatcher pour les conservateurs et Tony Blair pour les travaillistes.

Gordon Brown succède donc à un élu de son propre parti, ce qui permet au Labour d'atteindre ainsi 13 ans de règne à la Chambre des Communes (1997-2010). Une constance qui est mise en doute par la population d'une part, mais aussi part les membres du parti qui ne voient plus en Brown le leader nécessaire à une victoire. Comme l'a démontré la demande d'un vote de défiance par Geoff Hoon, lui même ancien ministre travailliste, le manque de confiance envers Gordon Brown a affaibli un Premier ministre déjà en difficulté (3). Il faut savoir que les élections arrivent en pleine récession, amenant des difficultés sociales et économiques qui mettent à rude épreuve les plans d'actions du gouvernement (4).

Face à lui, David Cameron, représentant les Tories, mais surtout le « changement ». Une politique, mais surtout une confiance qui séduit l'électorat et qui n'est pas sans rappeler le discours de Nicolas Sarkozy en France. Un sondage du Sun donne 40% des intentions de vote au leader Tory (5). Une avance qui ravive l'ombre de la gouvernance de Thatcher qui était restée onze ans au pouvoir.

L'enjeu est donc important, sachant la constance des gouvernements britanniques. La dérive actuelle du Labour pourrait aboutir sur une décennie conservatrice. Rien n'est pour autant joué, la bataille électorale ne faisant que commencer. D'autant plus qu'un premier résultat en Écosse, lors d'une législative partielle, s'est soldé en faveur d'un travailliste. (6) Les prochains mois seront donc décisifs pour déterminer lequel des deux partis saura convaincre un électorat encore très concerné par la crise.




Références:

(1)MALINGRE, Virginie, « Législatives au Royaume-Uni : le Labour et les tories ouvrent les hostilités », LeMonde, publié le 5/01/2010, http://www.lemonde.fr/europe/article/2010/01/05/le... page consultée le 17/01/ 2010.

(2)PARLIEMENT .UK, « How parliement works : general elections », publié le 13/11/2009, http://www.parliament.uk/about/how/elections/general.cfm, page consultée le 17/01/2010.

(3)REUTERS, « Le Premier Ministre échappe à un vote de défiance des travaillistes », France24, publié le 07/01/2010, http://www.france24.com/fr/20100107-royaume-uni-go... page consultée le 17/01/2010.

(4)SAVAGE, Michael, « Labour is weak and dysfunctional, say civil servants: Report claims Number 10 is unable to put its plans into action », The Independent, publié le 18/01/2010, http://www.independent.co.uk/news/uk/politics/labo... page consultée le 18/01/2010.

(5)Ibid.

(6)LE MONDE, « Victoire du Labour dans une législative partielle en Ecosse », publié le 13/11/09, http://www.lemonde.fr/europe/article/2009/11/13/vi... page consultée le 17/01/2010.

Autres références

WARDROP, Murray, « David Blunkett admits Labour general election victory would be a 'miracle' », Telegraph, publié le 18/01/2010, http://www.telegraph.co.uk/news/election-2010/7013... page consultée le 18/01/2010.

REES-MOGG, William, « Who would want to replace Brown now? The obvious Labour divisions will remain until someone like Harriet Harman can steady the ship», The Times, publié le 11/01/2010, http://www.timesonline.co.uk/tol/comment/columnist... page consultée le 17/01/2010.

Dernière modification: 2010-02-01 09:30:57

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019