25 novembre 2020 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Valeurs     Jeux   

17 janvier 2010

Une nouvelle chance pour Hamid Karzai ?


Romuald Somda
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

février
2020
Accord de paix conditionnel en Afghanistan entre les États-Unis et les talibans

septembre
2019
Série d’attentats terroristes en Afghanistan

avril
2014
Élection présidentielle en Afghanistan

septembre
2012
Manifestations anti-américaines dans plusieurs pays arabes

août
2009
Tenue d'une élection présidentielle en Afghanistan

octobre
2001
Bombardements par les Américains et les Britanniques en Afghanistan

août
1998
Bombardement des États-Unis en territoire afghan et soudanais

septembre
1996
Prise de Kaboul, en Afghanistan, par les talibans

mai
1984
Annonce du boycott des Jeux olympiques de Los Angeles par l'Union soviétique

juillet
1980
Boycott des Jeux olympiques de Moscou par des pays occidentaux

décembre
1979
Intervention militaire soviétique en Afghanistan

juillet
1973
Proclamation de la République d'Afghanistan

septembre
1961
Ouverture d'une conférence des pays non-alignés à Belgrade

En Afghanistan, le président Hamid Karzai a été officiellement investi à la tête de l'administration du pays. Effectivement, le 19 novembre 2009, à Kaboul, le président reconduit a prêté serment lors d'une cérémonie qui comptait près de 800 invités. Parmi ses invités, il y avait ses alliés de la campagne électorale, dont Mohammad Qasim Fahim, un Tadjik assermenté à titre de vice-président (1), ainsi que des autorités telles que la secrétaire d'État américaine Hillary Clinton, les ministres des Affaires étrangères britannique, français et canadien, David Milliband, Bernard Kouchner et Lawrence Cannon, et le président pakistanais, Asif Ali Zardari.

Réélu lors d'un scrutin très contesté, Hamid Karzai, dans son discours d'investiture, a invité ses rivaux, dont Ashraf Ghazni et Abdullah Abdullah, son principal adversaire qui avait choisi de se désister en invoquant des fraudes massives, à former avec lui un gouvernement d'union nationale. Cette union aidera l'Afghanistan à éradiquer les nombreuses plaies qui la retardent et la salissent. Car redorer la crédibilité du pays qui a été entachée par la corruption et les Talibans qui instaurent une certaine insécurité est fondamental pour ses relations internationales et pour son image dans le monde.

L'impunité ne sera plus coutume en Afghanistan

Le président Karzai a promis de « mettre fin à la culture de l'impunité dans son pays »(2) . Les fonctionnaires qui sont animés par la corruption seront jugés et condamnés, car ils doivent être compétents et au service et de la nation. Dans son discours d'investiture, Hamid Karzaï a dit « être déterminé à ce que les forces afghanes puissent assurer la sécurité et la stabilité dans le pays d'ici cinq ans »(3). Cette lutte sera plus ou moins difficile à cause de la montée des Talibans, surtout dans le sud du pays, aussi que de l'état actuel de l'armée et de la police afghanes.

La communauté internationale observe de près ce deuxième mandat du président afghan. Elle espère que celui-ci prendra ces responsabilités, car, selon Transparency International, la corruption s'est considérablement aggravée ces dernières années. Cette organisation a d'ailleurs publié dernièrement un classement dans lequel l'Afghanistan arrive en avant-dernière position de l'indice annuel de perception de la corruption, juste devant la Somalie (4).

Alors Hamid Karzai pourra-t-il vraiment faire face à ce problème de corruption ? Pourra-t-il éradiquer cette corruption qui est tellement ancrée dans le pays? Et pourra-t-il mettre en place en cinq ans une armée et une police capables d'instaurer la sécurité dans le pays ? Une chose est certaine : le défi s'annonce de taille pour le président réélu.




Références:

1. Société Radio-Canada. Hamid Karzai promet de faire le ménage [EN LIGNE], consulte le 11 janvier 2010 http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International... Euronews. Éradiquer la corruption en Afghanistan, l'énorme défi de Karzai [EN LIGNE], consulte le 11 janvier 2010 http://fr.euronews.net/2009/11/19/eradiquer-la-cor...

3. Société Radio-Canada. Hamid Karzai promet.., op.cit.

4. Euronews. Éradiquer la corruption.., op.cit.

Autres

Dernière modification: 2010-01-25 15:44:50

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019