3 juillet 2020 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Valeurs     Jeux   

20 septembre 2011

Le retour laborieux de Newt Gingrich


Charles Bélanger Bertrand
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

mai
2020
Premier vol spatial habité pour l’entreprise américaine SpaceX

mai
2020
Mort violente de George Floyd et émeutes aux États-Unis

mars
2020
Dévoilement d’un plan de stimulation économique de 2 trillions de dollars aux États-Unis

février
2020
Accord de paix conditionnel en Afghanistan entre les États-Unis et les talibans

janvier
2020
Annonce d’un plan de paix des États-Unis dans le différend israélo-palestinien

janvier
2020
Accord commercial préliminaire entre les États-Unis et la Chine

janvier
2020
Assassinat du général iranien Qassem Soleimani

décembre
2019
Vote de la Chambre des représentants pour la destitution du président des États-Unis

novembre
2018
Élections de mi-mandat aux États-Unis

juillet
2018
Rencontre à Helsinki entre le président des États-Unis, Donald Trump, et le président russe Vladimir Poutine

juin
2018
Tenue d’un sommet entre le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-un

mars
2018
Intensification d’une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine

décembre
2017
Annonce du président américain Donald Trump sur Jérusalem

septembre
2017
Ouragans sur les Caraïbes

août
2017
Déferlement des ouragans Harvey et Irma sur le sud des États-Unis

janvier
2017
Adoption d’un décret exécutif sur l’immigration aux États-Unis

janvier
2017
Assermentation de Donald Trump à la présidence des États-Unis

novembre
2016
Élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis

septembre
2016
Apparition de l'ouragan Matthew

Après plusieurs semaines de spéculation, c'est finalement le 11 mai 2011 que Newt Gingrich décide de briguer officiellement l'investiture républicaine à la présidentielle de 2012(1). Gingrich, une figure importante au sein du Parti républicain depuis 1990, est le premier candidat de renom à se présenter officiellement à l'investiture de son parti(2).

Après plus d'une décennie d'exil politique, Newt Gingrich croit maintenant qu'il est l'homme de la situation pour renverser le Parti démocrate et son chef charismatique, Barack Obama. Ayant comme principale motivation le redressement et la stabilisation de l'économie américaine, il croit que ses nombreuses années d'expérience à la présidence de la Chambre basse des États-Unis lui confèrent un avantage important face aux autres candidats républicains(3).

De héros à zéro?

C'est en 1978 que Newt Gingrich est élu représentant du 6ème district de Georgie et joint officiellement les rangs du Parti républicain. Toutefois, ce n'est qu'au milieu des années 90 que Gingrich connait ses plus grand succès politiques et devient une personnalité importante au sein de son parti(4).

En 1995, sous l'ère de Bill Clinton, les républicains réalisent l'improbable en remportant les élections de mi-mandat à la Chambre des représentants sous l'influence de Gingrich qui en est élu président. Contre toute attente, le Parti républicain s'empare de la majorité en chambre, un exploit en soi, car cela n'avait pas été réalisé depuis plus d'une quarantaine d'années. Gingrich demeure président jusqu'en 1999 et marque les États-Unis en contribuant à une réforme de l'aide sociale et en participant à la réalisation du premier budget équilibré américain, en un peu plus de 25 ans(5).

Par contre, sa fin de mandat est assombrie par de nombreux scandales, tant au plan politique que personnel. Pendant que les républicains tentent par tous les moyens de renverser le président de l'époque, Bill Clinton, en lien avec son histoire d'infidélité dans l'affaire Monica Lewinsky, Newt Gingrich est lui aussi impliqué dans une situation semblable. On apprend alors qu'il aurait une liaison avec l'une de ses employées, une femme qu'il mariera quelque temps après avoir divorcé de sa première épouse(5).

Une campagne qui bat de l'aile

À la suite de l'engouement qui a suivi le lancement officiel de sa candidature à l'investiture républicaine, Newt Gingrich semble maintenant en perte de vitesse. Moins d'un mois après sa mise en candidature, l'entièreté de son équipe électorale a décidé de démissionner en raison de nombreuses divergences d'opinions quant aux moyens à utiliser pour remporter l'investiture. De plus, le manque flagrant d'implication de Gingrich dans la réussite de sa campagne a poussé son équipe à le laisser tomber (6).

Les nombreux scandales qui ont marqué sa carrière politique et sa vie privée s'avèrent particulièrement problématiques dans son ascension au pouvoir. Malgré ses nombreuses années à l'écart de la vie politique américaine, les erreurs commises dans le passé ne semblent pas avoir été oubliées par les puristes de la droite républicaine, contrairement à ce que Gingrich avait anticipé(7). Son âge avancé et ses opinions politiques ne semblent plus cadrer dans la mentalité du Parti républicain qui tente de remodeler son image avec des candidats plus jeunes et une idéologie de droite plus stricte.

Les « straw polls » républicains qui établissent les tendances de la course à l'investiture du parti reflètent la dégringolade de la campagne de Newt Gingrich en ce qui a trait aux appuis reçus de la part des membres républicains. La campagne n'est pas arrivée à échéance, mais plusieurs spécialistes politiques ne croient plus aux chances de Gingrich de remporter l'investiture républicaine. Certains croient même qu'il annoncera très prochainement son retrait de la course et mettra un terme à son retour dans la sphère politique américaine(7).




Références:

1. DEVOIR Le, Newt Gingrich sera candidat à l'investiture républicaine, [En ligne], 10 mai 2011, http://www.ledevoir.com/international/etats-unis/3... Page consultée le 10 septembre 2011)

2. FACT ON FILE, Gingrich Declares Candidacy, [En ligne], 12 mai 2011, http://www.2facts.com/wnd_story.aspx?PIN=201154270... (Page consultée le 18 septembre 2011)

3. GINGRICH Newt, Solutions, Newt2012, [En ligne], 2011, http://www.newt.org/solutions (Page consultée le 16 septembre 2011)

4. MASSON-MUREAU, Romain, Newt Gingrich : un itinéraire politique (1943-2004), [En ligne], Septembre 2004, http://membres.multimania.fr/newtiedotcom/index.html, (Page consultée le 12 septembre 2011).

5. HÉTU Richard, Newt Gingrich sur les traces de Charles de Gaulle?, Cyberpresse, [En ligne], 11 mai 2011, http://www.cyberpresse.ca/international/etats-unis... (Page consultée le 11 septembre 2011)

6. VOISIN Charles, Newt Gingrich : Récit d'une campagne qui tombe à l'eau, Le Post, [En ligne], 7 juin 2011, http://www.lepost.fr/article/2011/07/31/2560025_ne... (Page consultée le 11 septembre 2011)

7. Loc. cit.

8. AMES Tribune, Bachmann says victory will send her on her way to White House, [En ligne], 13 août 2011, http://www.amestrib.com/articles/2011/08/13/ames_t... ( Page consultée le 17 septembre 2011)

Dernière modification: 2011-09-26 12:47:14

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019