25 novembre 2020 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Valeurs     Jeux   

8 février 2011

Tiririca : un clown au Parlement brésilien


Karla Karene Adewinogo Nkoma
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

mai
2020
Démission du ministre de la Santé au Brésil

octobre
2018
Élection de Jair Bolsonaro à la présidence du Brésil

avril
2018
Arrestation de l’ex-président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva

août
2016
Destitution de la présidente brésilienne Dilma Rousseff

août
2016
Ouverture des Jeux olympiques de Rio de Janeiro

octobre
2014
Réélection de Dilma Rousseff à la présidence du Brésil

juin
2013
Manifestations d'envergure au Brésil

octobre
2010
Élection de Dilma Rousseff à la présidence du Brésil

juillet
2007
Présentation de la journée Live Earth

octobre
2006
Réélection de Luiz Inacio Lula da Silva à la présidence du Brésil

mai
2006
Rébellion simultanée dans les prisons de Sao Paulo, au Brésil

octobre
2002
Élection de Luiz Inacio Lula da Silva à la présidence du Brésil

janvier
2001
Ouverture du premier Forum social mondial à Porto Alegre

octobre
1998
Réélection de Fernando Henrique Cardoso à la présidence du Brésil

octobre
1994
Élection de Fernando Henrique Cardoso à la présidence du Brésil

avril
1993
Tenue d’un référendum sur le régime et le système politique au Brésil

décembre
1992
Démission du président brésilien Fernando Collor

octobre
1992
Émeute dans la prison Carandriu de Sao Paulo, au Brésil

juin
1992
Ouverture du Sommet de la Terre à Rio de Janeiro

Francisco Everardo Oliveira da Silva, plus connu sous le nom de Tiririca, est né le 1er mai 1965 au Brésil (1). Âgé de 45 ans, analphabète, clown et musicien, il se présente pour la première fois aux élections législatives de 2010 et est élu avec plus de 1.1 millions de voix (2).

Tiririca commence à pratiquer ses talents d'humoriste à l'âge de 8 ans lorsqu'il travaille comme clown dans un cirque de sa ville natale. Plus tard, il effectue des tournées dans sa région et commence à être véritablement connu. En dehors de son humour, il se lance ensuite dans une carrière musicale au cours de laquelle il sort 4 CD. Après la comédie et la musique, l'artiste s'engage dans la politique et adhère au Parti de la République.

Tiririca a été élu député dans un contexte politique bien précis. D'abord, nous devons tenir compte du système électoral brésilien qui inclut le « coefficient électoral »(3). Un système souvent qualifié d'« aberrant » puisqu'un candidat n'ayant obtenu que très peu de voix pourrait quand même devenir député. Dans l'État de Sao Paulo par exemple, où le coefficient électoral se situe autour de 250 000 voix, Tiririca a obtenu plus de 1.1 millions de voix, soit 4 fois plus (4). Grâce à ces votes, trois de ses collègues de parti bénéficient de trois sièges et sont donc automatiquement élus en raison d'un coefficient électoral par candidat. Selon Axel Gyldén, spécialiste de l'Amérique latine et reporter à L'Express, Tiririca serait une locomotive électorale mise sur pied par les élus du Parti de la République pour s'assurer de s'acquitter d'un fauteuil au Congrès(5).

Toutefois, la candidature de Tiririca au Parlement brésilien n'est pas seulement profitable pour le Parti de la république. Selon Lamia Oualalou, journaliste du Figaro, les motivations de Tiririca seraient aussi dues au fait que le personnage voudrait redorer sa carrière d'humoriste puisque il aurait de plus en plus de mal à faire rire (6).




Références:

(1)ENCYCLOPÉDIE VOILÀ. « Tiririca ». Article du 24 décembre 2010. (En ligne). http://encyclo.voila.fr/w/index.php?title=Tiririca... le 5 février 2011.

(2) AXEL GYLDÉN, « Tiririca, le clown brésilien élu député qui fait rire jaune ». L'Express.fr. Publié le 4 Octobre 2010. (En ligne). http://www.lexpress.fr/actualite/monde/amerique/ti... Consulté le 5 février 2010.

(3) JOURNAUX.MA, « Coefficient électoral », http://www.bulle-immobiliere.org/forum/viewtopic.p... Consulté le 7 février 2010.

(4) AXEL GYLDÉN, op cit.

(5) Ibid.

(6) LAMIA OUALALOU, « Un clown en campagne pour attirer les votes brésiliens ». Lefigaro.fr. Publié le 1er octobre 2010. http://www.lefigaro.fr/international/2010/09/30/01... consulté le 10 février 2011.

Dernière modification: 2011-02-14 08:18:27

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019