10 juillet 2020 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Valeurs     Jeux   

18 janvier 2011

Un retour pour Alejandro Toledo à la présidence du Pérou en 2011 ?


Yannick Ouellette
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

juin
2001
Élection d'Alejandro Toledo à la présidence du Pérou

avril
1992
Établissement d'un gouvernement d'urgence au Pérou

juin
1990
Élection d'Alberto Fujimori à la présidence du Pérou

juin
1986
Soulèvement dans les prisons du Pérou

janvier
1982
Entrée en fonction de Javier Pérez de Cuéllar au poste de secrétaire général des Nations unies

août
1980
Signature du traité de Montevideo entre les pays de l'Alalc

mai
1980
Élection de Fernando Belaúnde Terry à la présidence du Pérou

novembre
1975
Déclenchement de l'opération Condor

février
1975
Déclenchement d'une émeute au Pérou

juin
1969
Annonce d'une réforme agraire au Pérou

mai
1969
Création du Pacte andin

octobre
1968
Renversement du président Fernando Belaunde Terry au Pérou

mai
1964
Émeute dans un stade de soccer au Pérou

janvier
1963
Intensification de la guérilla au Pérou

février
1960
Signature du traité de Montevideo créant l'Association de libre-échange de l'Amérique latine

décembre
1959
Création de la Banque interaméricaine de développement

avril
1958
Début de la visite du vice-président américain Richard Nixon en Amérique latine

mars
1948
Création de l'Organisation des États américains

septembre
1947
Signature du Traité interaméricain d'assistance réciproque à Rio de Janeiro

L'ancien président du Pérou et actuel chef du parti politique Peru Posible, Alejandro Toledo, décide de faire un retour en politique nationale. Il est en lice comme candidat à l'élection présidentielle péruvienne du 10 avril 2011.

Le Peru Posible est un parti politique centriste fondé en 1994 par son chef, Alejandro Toledo, un économiste gradué de l'Université Stanford en Californie. Le parti propose une gestion plus responsable et plus stable de l'économie, en plus d'élargir le champ d'application de l'État dans les secteurs économiques et sociaux du pays(1).

Un passé politique ardu

Rappelons que M. Toledo avait quitté la sphère politique à la fin de son premier mandat, en 2006, puisqu'il est prévu dans la Constitution du Pérou qu'un président ne peut remplir plus de deux mandats consécutifs. C'est Alan Garcia du Partido Solidaridad Nacional, au sein de l'Alliance populaire révolutionnaire américaine (APRA), qui lui succéda suivant un scandale politique.

En effet, un remaniement controversé du Conseil des ministres par le président Toledo, en 2005, imposait un proche du président à titre de ministre des Relations extérieures. Cette nomination douteuse déclencha l'ire au sein du Conseil des ministres. De ce fait, le président du Conseil des ministres, M. Ferrero, annonça sa démission et causa ainsi, en vertu de la Loi fondamentale du Pérou, la résignation de tous les membres du Conseil des ministres. Le mandat présidentiel d'Alejandro Toledo venant à terme peu de temps après, il quitta la scène politique péruvienne, critiqué pour sa gestion de cette crise. Il poursuivit sa carrière à l'extérieur du pays, siégeant comme président du « Global Center for Development and Democracy », une organisation qui a pour but de promouvoir le développement et l'économie des démocraties à travers le monde(2).

Toledo en bonne posture

La motivation principale de l'ancien président Toledo afin de briguer à nouveau la présidence du Pérou en 2011 est la mauvaise gestion du gouvernement. Sa plateforme électorale tend vers un retour de la prospérité économique au pays. Il indique à ce sujet que « le développement des ressources minières peut être l'élément primordial d'une nouvelle croissance économique pour le Pérou (3) ». Le candidat à la présidence du Peru Posible s'attaque également à l'éducation et aux différents problèmes de corruption dans l'administration publique.

En date du 14 janvier 2011, c'est Alejandro Toledo qui mène les sondages pour devenir le prochain président péruvien à entrer en fonction le 28 juillet 2011. Il devance tous les autres candidats avec 27% des intentions de vote, contre 22% pour Luis Castaneda, son plus proche rival et ancien maire de la ville de Lima. Keiko Fujimori, la fille de l'ancien président Alberto Fujimori actuellement emprisonné, tire légèrement de l'arrière avec 20% des intentions de vote(4).

Depuis le début de la campagne électorale, les trois principaux candidats à la présidence se disputent une course très serrée. Toutefois, c'est véritablement Alejandro Toledo qui semble tirer son épingle du jeu puisque sa cote de popularité et ses intentions de vote n'ont pas cessé d'augmenter depuis quelques mois. Il a même dépassé le candidat favori, Luis Castaneda. Il reste à déterminer si les électeurs péruviens sont prêts à redonner un second mandat à M. Toledo lors de l'élection prévue pour le 10 avril 2011.




Références:

1. CESPEDES, Teresa, «Peru's Toledo says mining firms must do more for poor», Reuters Africa, publié jeudi le 13 janvier 2011, [En ligne], http://af.reuters.com/article/metalsNews/idAFN1310... (page consultée le 15 janvier 2011).

2. CGDD, Our Mission, [En ligne], http://www.cgdd.org/?internalpage=125&menu=43, (page consultée le 15 janvier 2011).

3. SIMPSON, Scott, «Peruvian presidential candidate courts Canadian business», Vancouver Sun, publié le 3 décembre 2010, [En ligne], http://www.vancouversun.com/business/Peruvian+pres... (page consultée le10 janvier 2011).

4. AP, «Toledo leads among Peruvian presidential hopefuls», The Washington Post, publié vendredi le 14 janvier 2011), [En ligne], http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/artic... (page consultée le 15 janvier 2011).

Autres références

LIVINGINPERU.COM, «Alejandro Toledo to run for Peru's presidential elections», News, [En ligne], http://www.livinginperu.com/news/13518, (page consultée le 10 janvier 2011).

LIVINGINPERU.COM, «Peru elections: Toledo offers a "radical justice reform"», News, [En ligne], http://www.livinginperu.com/news-13872-2011-electi... (page consultée le 15 janvier 2011).

LIVINGINPERU.COM, «Toledo says his past will not taint presidential campaign» News, [En ligne], http://www.livinginperu.com/news-13811-2011-electi... (page consultée le 10 janvier 2011).

WADE, Terry, «The Return Of Toledo?» Reuters, [En ligne], http://www.livinginperu.com/news-13801-2011-electi... (page consultée le 10 janvier 2011).

Dernière modification: 2011-01-24 13:00:35

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019