30 novembre 2020 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Valeurs     Jeux   

18 février 2014

Discours sur l'état de l'Union : Obama se dit prêt à passer à l'action


Florence Darveau Routhier
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

novembre
2020
Élection de Joe Biden à la présidence des États-Unis

septembre
2020
Dépassement du million de personnes décédées des suites de la covid-19

mai
2020
Premier vol spatial habité pour l’entreprise américaine SpaceX

mai
2020
Mort violente de George Floyd et émeutes aux États-Unis

mars
2020
Dévoilement d’un plan de stimulation économique de 2 trillions de dollars aux États-Unis

février
2020
Accord de paix conditionnel en Afghanistan entre les États-Unis et les talibans

janvier
2020
Annonce d’un plan de paix des États-Unis dans le différend israélo-palestinien

janvier
2020
Accord commercial préliminaire entre les États-Unis et la Chine

janvier
2020
Assassinat du général iranien Qassem Soleimani

décembre
2019
Vote de la Chambre des représentants pour la destitution du président des États-Unis

novembre
2018
Élections de mi-mandat aux États-Unis

juillet
2018
Rencontre à Helsinki entre le président des États-Unis, Donald Trump, et le président russe Vladimir Poutine

juin
2018
Tenue d’un sommet entre le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-un

mars
2018
Intensification d’une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine

décembre
2017
Annonce du président américain Donald Trump sur Jérusalem

septembre
2017
Ouragans sur les Caraïbes

août
2017
Déferlement des ouragans Harvey et Irma sur le sud des États-Unis

janvier
2017
Adoption d’un décret exécutif sur l’immigration aux États-Unis

janvier
2017
Assermentation de Donald Trump à la présidence des États-Unis

Le 28 janvier 2014, le président Barack Obama prononçait son cinquième discours sur l'état de l'Union. C'est devant une foule composée d'élus et de personnalités « triées sur le volet » que l'impopulaire président américain a prononcé son discours réitérant à plusieurs reprises son désir d'obtenir la collaboration du Congrès (1).

Un discours sous le thème de l'action

Traitant de l'année 2014 comme de celle de l'action, le président Obama a clairement exposé sa priorité lors du discours télévisé du 28 janvier. En effet, celui-ci a fait des inégalités économiques le thème dominant de son discours. Affirmant qu'il prendrait tous les moyens nécessaires pour « améliorer les occasions pour plus de familles américaines (2) », Obama s'est dit prêt à agir sans l'aval des élus si ceux-ci refusent de coopérer (3).

Obama a avancé que 2014 serait l'année de la percée de l'économie américaine, affirmant qu'il mettrait de l'avant une série de mesures visant à augmenter la croissance économique et à élargir la classe moyenne (4). Entre autres, le président a promis d'augmenter le salaire minimum des employés contractuels du gouvernement, et de travailler de concert avec le Capitole afin de l'augmenter pour l'ensemble des Américains (5).

La question de l'égalité salariale entre les hommes et les femmes a aussi été abordée, tout comme celle de la préservation de l'environnement, rappelant les valeurs du Parti démocrate (6). Dans un autre ordre d'idées, le président a abordé le thème de l'immigration, question sur laquelle les démocrates et les républicains entretiennent un différend majeur (7).

La politique étrangère à l'arrière-plan

Somme toute, la politique domestique aura été la grande vedette de ce discours sur l'état de l'Union. Axant majoritairement son propos sur les enjeux de politique intérieure, Obama a tout de même abordé de façon sommaire quelques sujets de politique étrangère.

C'est sur le cas de l'Iran que le président américain a le plus insisté, invitant fortement le Congrès à laisser sa chance à la solution diplomatique face à cet État récalcitrant (7). Sur un ton offensif, Obama s'est dit prêt à utiliser son veto si le Congrès votait de nouvelles sanctions envers l'Iran (8). En utilisant l'exemple de ses prédécesseurs John F. Kennedy et Ronald Reagan, Obama a clamé que si les États-Unis avaient pu négocier avec « un adversaire aussi redoutable que l'URSS (9) » durant la guerre froide, l'Amérique d'aujourd'hui devrait être en mesure de faire de même avec l'Iran.

Le président Obama n'a abordé que quelques autres enjeux internationaux au cours de son discours, et ce, de façon extrêmement brève. Celui-ci a entre autres réitéré son désir de fermer la prison de Guantanamo, promesse datant de sa première élection en 2008, en invitant le Congrès à travailler de concert avec lui sur ce dossier (10).

Aussi, Obama a évoqué le retrait des troupes américaines de l'Afghanistan, en précisant que, bien que toujours réelle, la menace que représente Al-Qaïda a évolué et « s'enracine maintenant ailleurs comme au Yémen [ou] en Somalie (11) ». En ce qui a trait au cas de l'Ukraine, le président s'est contenté d'une brève référence au droit du peuple de s'exprimer.

Enfin, celui qui avait attiré l'attention vers l'Asie lors de ses deux derniers discours sur l'état de l'Union a, cette fois, à peine mentionné cette région (12). La seule allusion du président sur le sujet concernait l'effort collectif mis en branle à la suite du typhon de novembre 2013 (13).




Références:

(1) AFP, Associated Press et Reuteurs. « État de l'Union : un Obama combatif mène la charge contre les inégalités », Radio-Canada, 29 janvier 2014, [En ligne], http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/International... (15 février 2014)

(2) Ibid.

(3) THE NEW YORK TIMES. « What the State of Union Adress Means for 2014 », 28 janvier 2014, [En ligne], http://www.nytimes.com/interactive/2014/01/28/us/p... (15 février 2014)

(4) COHEN, Tom, CARTER Chelsea J. et Leigh Ann CALDWELL. « State of the Union : Obama calls for action, with or without Congress », CNN, 29 janvier 2014, [En ligne], http://www.cnn.com/2014/01/28/politics/2014-state-... (15 février 2014)

(5) Ibid.

(6) ZURCHER, Anthony. « Obama's Sate of the Union, and reaction to it, reflect cold partisan reality », BBC, 29 janvier 2014, [En ligne], http://www.bbc.co.uk/news/blogs-echochambers-25936618, (15 février 2014

(7) THE NEW YORK TIMES. Op. Cit.

(8) MANDEVILLE, Laure, « Barack Obama veut reprendre la main », Le Figaro, 29 janvier 2014, [En ligne], http://www.lefigaro.fr/international/2014/01/29/01... (15 février 2014)

(9) Ibid.

(10) AFP. Op. Cit.

(11) Ibid.

(12) LANDLER, Mark. « Making the Case for Ambitious Diplomacy », The New York Times, 29 janvier 2014, [En ligne], http://www.nytimes.com/2014/01/30/world/obama-fore... (15 février 2014)

(13) Ibid.

Autres références

ACKERMAN, Spencer. « Obama's State of Union address falls short on key foreign policy issues », The Guardian, 29 janvier 2014, [En ligne], http://www.theguardian.com/world/2014/jan/29/obama... (15 février 2014)

COHEN, Tom. « Obama hits the road to push State of the Union message », CNN, 29 janvier 2014, [En ligne], http://www.cnn.com/2014/01/29/politics/state-of-th... (15 février 2014)

DÉPARTEMENT D'ÉTAT DES ÉTATS-UNIS. « Le discours sur l'État de l'Union est profondément ancré dans l'histoire des États-Unis », février 2013, [En ligne], http://photos.state.gov/libraries/amgov/133183/fre... (16 février 2014)

FISHER, Max. « Obama's six big foreign policy points in the State of Union », The Washington Post, 29 janvier 2014, [En ligne], http://www.washingtonpost.com/blogs/worldviews/wp/... (15 février 2014)

SCHOEN, Douglas E. « Obama falls short in State of Union address, misses valuable opportunity », Fox News, 28 janvier 2014, [En ligne], http://www.foxnews.com/opinion/2014/01/28/obama-fa... (15 février 2014)

Dernière modification: 2014-02-24 08:12:44

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019