30 octobre 2020 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Valeurs     Jeux   

7 avril 2015

Vingt-cinq ans après la dissolution de la Tchécoslovaquie : les Républiques tchèque et slovaque restent en bons termes


Jose Morilla-Ugaz
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

juin
2009
Début des élections législatives au Parlement européen

juin
2004
Tenue d'élections au Parlement européen

avril
2003
Annonce de l'adhésion de dix pays à l'Union européenne

juillet
1997
Annonce de l'intégration de la Hongrie, la Pologne et la République tchèque au sein de l'OTAN

janvier
1993
Division de la République fédérative tchèque et slovaque en deux États séparés

décembre
1989
Accession de Vaclav Havel à la présidence de la Tchécoslovaquie

mai
1984
Annonce du boycott des Jeux olympiques de Los Angeles par l'Union soviétique

janvier
1977
Création de la Charte 77 en Tchécoslovaquie

août
1975
Signature à Helsinki d'un accord sur la sécurité en Europe

mars
1969
Victoires de la Tchécoslovaquie contre l'Union soviétique aux championnats du monde de hockey sur glace, à Stockholm

août
1968
Intervention des troupes du pacte de Varsovie en Tchécoslovaquie

mai
1955
Signature du pacte de Varsovie

mars
1953
Décès du président tchécoslovaque Klement Gottwald

décembre
1952
Exécution de Rudolf Slansky en Tchécoslovaquie

février
1948
Prise de contrôle du gouvernement par les communistes en Tchécoslovaquie

janvier
1948
Entrée en vigueur de l'Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce

Les révolutions qui engendrèrent des changements importants sans occasionner beaucoup de violences sont peu nombreuses. Parmi celles-ci nous pouvons nommer la révolution de velours en Tchécoslovaquie. Elle dura à peine plus d'un mois, s'étalant du 16 novembre 1989 jusqu'au 29 décembre de la même année, mais eut des conséquences durables.

Une révolution pacifique, mais efficace

Lors de la période qui précéda la révolution de velours, on assiste à l'insatisfaction grandissante de la population envers les autorités, notamment à cause des problèmes économiques que celle-ci vivait. Malgré cela, la situation en Tchécoslovaquie est particulière dans la mesure où sa situation économique était plus saine qu'en Union soviétique (1). Néanmoins, des agitations sous forme de manifestations ont lieu dès la fin de 1988 pour dénoncer le régime communiste en place. Elles furent vite réprimées par la police. Ces évènements, malgré leur faible impact, préparèrent toutefois les débuts de la révolution de velours quelques mois plus tard.

Le 16 novembre 1989, la veille du jour international des étudiants, une manifestation pacifique est organisée par des étudiants. Par la suite, des manifestations et des grèves générales qui ont fréquemment lieu font tomber plusieurs politiques communistes les unes après les autres. Parmi ces politiques, la censure de la littérature anticommuniste ou bien l'abolition de l'article de la Constitution qui attribue le rôle de dirigeant de l'État au Parti communiste, mettant ainsi fin à son pouvoir autoritaire en novembre 1989 (2).

Après avoir renversé pacifiquement le pouvoir communiste et assuré une transition démocratique, les Tchécoslovaques se divisent en deux États distincts, soit la République slovaque, à majorité slovaque, et la République tchèque, à majorité tchèque. Le 31 décembre 1992, jour de la dissolution de la Tchécoslovaquie, marqua la fin de la coexistence entre ces deux peuples slaves au sein d'un même pays. Après cette union qui dura presque trois quarts de siècle, une comparaison de ces deux États qui partageaient encore une histoire commune il y a de cela 25 ans s'impose.

Des différences socioculturelles qui disparaissent

L'union des Tchèques et des Slovaques après la Première Guerre mondiale était déjà caractérisée par des différences majeures entre ces deux nations. Au-delà des spécificités culturelles que l'on trouve chez toutes les nations, comme la langue ou les coutumes, il y avait aussi d'importantes différences d'ordre social. Encore aujourd'hui, les Slovaques, comme à l'époque de la Tchécoslovaquie, sont majoritairement catholiques alors que les Tchèques, autrefois plus protestants, sont maintenant parmi les populations les plus athées d'Europe; 70% des Tchèques se disant sans religion (3).

Ensuite, à l'époque de la Tchécoslovaquie, les Slovaques étaient généralement plus pauvres que les Tchèques (4). De nos jours, si l'on compare leur produit intérieur brut par habitant, les Tchèques sont un peu plus riches que les Slovaques avec 18 871$ dollars américains par habitant, comparativement à 17 706$ dollars pour ces derniers. Cette différence est très faible, d'autant plus que si l'on regarde le rang des pays en terme de PIB par habitant, la République tchèque arriva 41e et la Slovaquie 43e en 2011, étant seulement séparés par l'Estonie (5).

Dans les différences socioculturelles, il est important de noter l'importance de la culture tchèque en Slovaquie, alors que la culture slovaque circule beaucoup moins du côté tchèque. En effet, en Slovaquie, des journaux tchèques sont vendus un peu partout et les films et les programmes télévisés tchèques sont très regardés. De plus, un plus grand nombre de Slovaques maîtrisent le tchèque que l'inverse. Le sociologue Grigorij Meseznikov affirme à ce sujet que «La culture tchèque reste plus forte (6)» comparativement à la culture slovaque.

Deux économies postsoviétiques semblables

D'un point de vue économique, les deux États ont un revenu élevé selon les critères de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) dont ils sont membres. Le PIB de la République slovaque est de 97,71 milliards de dollars (7), alors que celui de la République tchèque est de 208,8 milliards (8). Il ne faut toutefois pas oublier que la population de la République tchèque est le double de celle de la Slovaquie avec respectivement 10,52 et 5,4 millions d'habitants. Les différences quant au PIB sont donc assez minimes.

Une comparaison d'autres indicateurs économiques, comme le revenu national brut, illustre aussi que les différences d'ordre économique sont peu nombreuses. Néanmoins, parmi les différences économiques, nous pouvons souligner la disparité importante entre les taux de chômage des deux États. En effet, le taux de chômage est de 7,2% en République tchèque (9), alors qu'il est de 14% en Slovaquie (10). D'ailleurs, le pourcentage de la population qui vit dans la pauvreté est de 8,6% en République tchèque, mais de 13,2% en Slovaquie. Une autre différence notable est que les Slovaques ont adopté l'euro alors que les Tchèques ont gardé leur monnaie nationale: la couronne tchèque.

Encore plus de similarités en terme de politique étrangère

En matière de politique étrangère, nous notons encore une fois plusieurs similitudes. Par exemple, les deux États sont membres de l'Union européenne, de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN), de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), des Nations unies, du Conseil de l'Europe et de l'espace Schengen pour ne nommer que ceux-ci. En effet, les Républiques tchèque et slovaque se trouvent à coopérer à travers ces organisations sur une multitude de domaines variés.

Leur politique étrangère est aussi très semblable. Ainsi, ces deux anciens États du bloc soviétique se sont tournés vers l'Europe occidentale, notamment en rejoignant l'Union européenne, mais gardent cependant de bonnes relations avec la Russie. Ces deux États ont aussi comme similarité de dépendre fortement de l'Allemagne et de la France en ce qui a trait à l'économie, car ceux-ci sont leurs principaux partenaires économiques (11).

Cette comparaison entre ces deux États qui formèrent un jour la Tchécoslovaquie démontre les grandes similarités entre ces États autant sur le plan socioculturel, qu'économique, mais aussi en ce qui relève de la politique étrangère. Les disparités sont davantage d'ordre culturel et s'inscrivent dans les différences qu'ont entre elles n'importe quelle nation. Quant à elles, les faibles différences économiques s'amenuisent et tendent à uniformiser davantage ces deux États.

Il va sans dire que la République tchèque et la République slovaque sont en très bon termes. Le premier ministre slovaque Robert Fico a même dit qu'il était regrettable que les deux pays ne soient pas unis afin d'avoir un poids plus important sur la scène internationale. Ce qui confirme que les ressemblances entre Tchèques et Slovaques sont si nombreuses que certains peuvent même s'imaginer les voir à nouveau réunis (12).




Références:

1. Slovaquie.fr Guide culturel et d'affaires. « La Tchécoslovaquie sous le communisme », [En ligne], http://www.slovaquie.fr/histoire/tchecoslovaquie-c... (Page consultée le 20 mars 2015).

2. Cinéma de la résistance. « La Révolution de Velours en 1989 », [En ligne] http://www.ina.fr/contenus-editoriaux/articles-edi... (Page consultée le 20 mars 2015).

3. « Tchécoslovaquie », Encyclopédie Larousse, [En ligne], http://www.larousse.fr/encyclopedie/autre-region/T... (Page consultée le 20 mars 2015).

4. loc. cit.

5. Banque Mondiale. « GDP per capita (current US$) », [En ligne], http://data.worldbank.org/indicator/NY.GDP.PCAP.CD... (Page consultée le 20 mars 2015).

6. Petr Kočí. «Les soeurs jumelles sur la voie de la maturité», Voxeurop, [en ligne], 12 août 2009, http://www.voxeurop.eu/fr/content/article/75381-le... (Page consultée le 20 mars 2015).

7. Banque Mondiale. « Données: République slovaque », [En ligne], http://donnees.banquemondiale.org/pays/republique-slovaque, (Page consultée le 20 mars 2015).

8. Banque Mondiale. « Données: République Tchèque », [En ligne], http://donnees.banquemondiale.org/pays/republique-tcheque, (Page consultée le 21 mars 2015).

9. loc. cit.

10. Banque Mondiale. « Données: République slovaque ». op. cit.

11. RFI. «Liens étroits entre Tchèques et Slovaques, 20 ans après un divorce à l'amiable», [En ligne], 2 janvier 2013, http://www.rfi.fr/europe/20130102-liens-etroits-en... (Page consultée le 20 mars 2015).

12. loc. cit.

Dernière modification: 2015-04-13 07:53:29

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019