2 juillet 2020 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Valeurs     Jeux   

27 octobre 2015

Joe Biden : une campagne perdue d'avance ?


Sara Sfaya
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

mai
2020
Premier vol spatial habité pour l’entreprise américaine SpaceX

mai
2020
Mort violente de George Floyd et émeutes aux États-Unis

mars
2020
Dévoilement d’un plan de stimulation économique de 2 trillions de dollars aux États-Unis

février
2020
Accord de paix conditionnel en Afghanistan entre les États-Unis et les talibans

janvier
2020
Annonce d’un plan de paix des États-Unis dans le différend israélo-palestinien

janvier
2020
Accord commercial préliminaire entre les États-Unis et la Chine

janvier
2020
Assassinat du général iranien Qassem Soleimani

décembre
2019
Vote de la Chambre des représentants pour la destitution du président des États-Unis

novembre
2018
Élections de mi-mandat aux États-Unis

juillet
2018
Rencontre à Helsinki entre le président des États-Unis, Donald Trump, et le président russe Vladimir Poutine

juin
2018
Tenue d’un sommet entre le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-un

mars
2018
Intensification d’une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine

décembre
2017
Annonce du président américain Donald Trump sur Jérusalem

septembre
2017
Ouragans sur les Caraïbes

août
2017
Déferlement des ouragans Harvey et Irma sur le sud des États-Unis

janvier
2017
Adoption d’un décret exécutif sur l’immigration aux États-Unis

janvier
2017
Assermentation de Donald Trump à la présidence des États-Unis

novembre
2016
Élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis

septembre
2016
Apparition de l'ouragan Matthew

Alors qu'il avait considéré prendre part à l'investiture démocrate en vue de la présidentielle américaine, Joe Biden, actuellement vice-président de Barack Obama, a annoncé, le 21 octobre 2015, sa décision de rester à l'écart (1). Il ne fera donc pas face à Hillary Clinton aux primaires du Parti démocrate en 2016. Biden a toutefois assuré qu'il prendrait position pour défendre les mandats du président Obama durant la campagne.

Une histoire cyclique

Il est juste d'affirmer que, d'une certaine manière, l'histoire se répète pour Joe Biden. Effectivement, la course présidentielle de 1988 a également constitué pour lui un échec. Cette défaite peut être expliquée par plusieurs facteurs. Aux dires de Jeff Connaughton, qui avait précédemment fait partie du personnel de la campagne, l'actuel vice-président Joe Biden suscitait la terreur chez ses subordonnés (2). Connaughton accuse également Biden de détester les levées de fonds et d'avoir prononcé des discours dont il n'était pas l'auteur (3). Ce sont d'ailleurs ses actes de plagiat qui ont forcé Biden à se retirer de la course présidentielle en 1987. Pour décrire les gestes qu'il a posés, celui-ci a utilisé l'expression anglophone «a tempest in a teapot» (une tempête dans un verre d'eau). Ces termes démontrent que l'actuel vice-président considérait ses actes de plagiat comme négligeables et ayant reçu trop d'attention (4).

Joe Biden a également fait partie de la course présidentielle de 2008. Encore une fois, certains éléments ont nui à son image, menant ainsi à sa défaite. Étant déjà désavantagé comparativement aux concurrents démocrates Hillary Clinton et Barack Obama, Biden a commis une erreur qui a affecté sa réputation. Selon le périodique The New Yorker, Biden, durant la campagne, a été retrouvé dans une tente dans le Claude Moore Park, en Virginie, où il se reposait et pratiquait des activités de plein air (5). Sans doute, cela a contribué à la détérioration de son image aux yeux des citoyens américains. Perçu comme n'ayant pas à coeur l'investiture démocrate, il lui a fallu composer avec un soutien populaire amoindri (6). Il disposait alors seulement de 1 % de l'appui de la population en Iowa (7). Biden a, de ce fait, mis fin à sa campagne.

Un troisième retrait

Alors que Joe Biden a abandonné l'idée de prendre part à la course le 21 octobre 2015, son départ est motivé ainsi : «Le vice-président américain, qui a perdu son fils d'un cancer en mai, a mis fin à trois mois d'hésitation, estimant qu'il ne disposait pas "du temps nécessaire pour monter une campagne victorieuse pour la primaire (8)"».

À la suite de cette annonce, certains de ses adversaires démocrates ont pris soin de reconnaître son engagement envers la nation américaine, son dévouement pour sa famille et le fait qu'il ait à coeur les intérêts de la classe moyenne (9). Hillary Clinton a notamment affirmé, via Twitter, qu'elle se sentait «inspirée par son optimisme et son engagement à changer le monde (10)». De son côté, le républicain Donald Trump a déclaré qu'à son avis, Biden avait pris la bonne décision pour lui et sa famille. Il a ajouté qu'il préférait affronter Hillary Clinton à ce dernier en raison de ses antécédents qui lui seraient défavorables.

Sans contredit, le retrait de Joe Biden de la course présidentielle américaine pourrait grandement avantager la démocrate Hillary Clinton qui détient actuellement 48 % de l'appui des électeurs. Pour le moment, l'actuel vice-président n'a pas encore annoncé ses plans futurs (11).




Références:

(1) Agence France-Presse. Etats-Unis : retrait de Joe Biden, un rival de moins pour Hillary Clinton, [En ligne], 21 octobre 2015, L'OBS Monde, http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20151021.AFP3... (Page consultée le 25 octobre 2015).

(2) MCLAUGHLIN, Kelly. Joe Biden called staff "dumb f..ks" and plagiarized speeches during 1988 presidential campaign, book claims, [En ligne], 11 octobre 2015, Daily Mail, http://www.dailymail.co.uk/news/article-3268378/Jo... (Page consultée le 24 octobre 2015).

(3) loc. cit.

(4) GREENBERG, David. Why Biden's plagiarism shouldn't be forgotten, [En ligne], date inconnue, Slate, http://www.slate.com/articles/news_and_politics/hi... (Page consultée le 25 octobre 2015).

(5) LIZZA, Ryan. Biden's Brief, [En ligne], 20 octobre 2008, The New Yorker, http://www.newyorker.com/magazine/2008/10/20/bidens-brief (Page consultée le 26 octobre 2015).

(6) loc. cit.

(7) CALDWELL, Patrick. Biden's White House Ambitions May Die in Iowa-Again, [En ligne], 2 septembre 2015, Mother Jones, http://www.motherjones.com/politics/2015/09/joe-bi... (Page consultée le 29 octobre 2015).

(8) MATHY, Cécile avec AGENCES. Le retrait de Joe Biden, une aubaine pour H. Clinton, [En ligne], 22 octobre 2015, Euronews, http://fr.euronews.com/2015/10/22/le-retrait-de-jo... (Page consultée le 26 octobre 2015).

(9) loc. cit.

(10) loc. cit.

(11) loc. cit.

Dernière modification: 2015-11-02 08:58:45

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019