25 novembre 2020 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Valeurs     Jeux   

23 janvier 2018

Kate Millett : l'architecte du féminisme moderne s'éteint


Nicolas Girardin
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

novembre
2020
Élection de Joe Biden à la présidence des États-Unis

septembre
2020
Dépassement du million de personnes décédées des suites de la covid-19

mai
2020
Premier vol spatial habité pour l’entreprise américaine SpaceX

mai
2020
Mort violente de George Floyd et émeutes aux États-Unis

mars
2020
Dévoilement d’un plan de stimulation économique de 2 trillions de dollars aux États-Unis

février
2020
Accord de paix conditionnel en Afghanistan entre les États-Unis et les talibans

janvier
2020
Annonce d’un plan de paix des États-Unis dans le différend israélo-palestinien

janvier
2020
Accord commercial préliminaire entre les États-Unis et la Chine

janvier
2020
Assassinat du général iranien Qassem Soleimani

décembre
2019
Vote de la Chambre des représentants pour la destitution du président des États-Unis

novembre
2018
Élections de mi-mandat aux États-Unis

juillet
2018
Rencontre à Helsinki entre le président des États-Unis, Donald Trump, et le président russe Vladimir Poutine

juin
2018
Tenue d’un sommet entre le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-un

mars
2018
Intensification d’une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine

décembre
2017
Annonce du président américain Donald Trump sur Jérusalem

septembre
2017
Ouragans sur les Caraïbes

août
2017
Déferlement des ouragans Harvey et Irma sur le sud des États-Unis

janvier
2017
Adoption d’un décret exécutif sur l’immigration aux États-Unis

janvier
2017
Assermentation de Donald Trump à la présidence des États-Unis

Kate Millett : l'architecte du féminisme moderne s'éteint À quelques semaines de la formation du vaste mouvement de dénonciation des abus sexuels Me Too, le monde dut dire adieu à Kate Millett, illustre théoricienne du féminisme moderne. L'écrivaine américaine est décédée le 6 septembre dernier à l'âge de 82 ans des suites d'une attaque cardiaque survenue lors d'un voyage à Paris (1).

Le visage d'un mouvement

C'est à la suite de la publication de son livre « La politique du mâle » (1970) que Millett devint le visage de ce qui est aujourd'hui connu sous le nom de deuxième vague du féminisme. Ce vaste mouvement enclenché aux États-Unis vers la fin des années 1960 prônait la libération totale des femmes et l'élargissement des objectifs du féminisme (2). L'impact de « La politique du mâle » sur cette redéfinition de la lutte des femmes fut profond, principalement en raison du caractère novateur de l'idée avancée par Millett dans le livre voulant que « la relation entre les sexes est politique (3) ». Millett réserva également une bonne partie de son livre à la revue de certaines théories sexistes et misogynes élaborées notamment par D.H. Lawrence, Henry Miller et Sigmund Freud dont elle réfute les postulats (4). Certains créditent d'ailleurs aujourd'hui l'auteure américaine de la création de la critique littéraire féministe (5).

Idolâtrée par plusieurs, attaquée par d'autres, Millett fut déstabilisée par le succès de son premier livre. Elle subit par exemple les attaques de ses détracteurs qui tentèrent de la discréditer à la suite des révélations concernant son homosexualité. C'est dans cet état d'esprit qu'elle publia subséquemment deux livres autobiographiques portant sur ses combats internes et sur sa sexualité, soit « Flying » (1974) et « Sita » (1977) (6). Elle reprit plus tard la plume pour continuer à faire avancer la cause des femmes et publia « La cave : médiations sur un sacrifice humain » (1979), relatant l'histoire vraie d'une jeune femme tenue en captivité puis assassinée en 1965. Elle écrivit ensuite « En Iran » (1982), retraçant son expérience dans ce pays alors qu'elle y militait pour les droits des femmes (7).

Entre éloges et critiques

Bien que les idées développées par Millett ainsi que la contribution la plus importante de cette dernière au mouvement féministe, « La politique du mâle », fassent aujourd'hui l'objet d'un quasi-consensus en ce qui a trait à leur rôle dans l'avancement de la lutte des femmes, il n'en fut pas toujours ainsi. L'œuvre que le New York Times qualifia de « bible de la libération féminine (8) » à sa parution, en 1970, ne fut en effet pas accueillie avec le même enthousiasme par tous. Millett compta notamment parmi ses critiques Irving Howe, critique littéraire américain de renom. Celui-ci reprocha à Millett de reprendre de façon presque intégrale les idées popularisées par Simone de Beauvoir plus de deux décennies plus tôt et de peindre un portrait simplifié d'une réalité sociale complexe (9).

Certaines intellectuelles féminines firent également valoir leur désapprobation des idées véhiculées par Millett. Ce fut notamment le cas de Helen Lawrenson, une célèbre journaliste américaine, qui reprocha à Millett d'être déconnectée de la réalité. Lawrenson arguait que la grande majorité des femmes ne sentaient nullement le besoin d'être libérées de quoi que ce soit (10).

Quoi qu'il en soit, il est aujourd'hui difficile de remettre en cause les accomplissements de Millett, membre depuis 2013 du National Women's Hall of Fame qui a pour mission de célébrer les femmes américaines d'exception (11). Qui plus est, les nombreux hommages posthumes rendus à l'auteure américaine témoignent d'une reconnaissance quasi universelle de l'importance des idées et de l'œuvre de celle-ci.




Références:

(1) Agence France-Presse, « Décès de l'écrivaine américaine Kate Millett », La Presse, 8 septembre 2017, URL http://www.lapresse.ca/arts/livres/201709/08/01-51... (Page consultée le 18 janvier 2018).

(2) Mosconi, Nicole, « Mai 68 : le féminisme de la « deuxième vague » et l'analyse du sexisme en éducation », Les sciences de l'éducation – Pour l'ère nouvelle, no.3, vol.41, 2008, DOI : 10.3917/lsdle.413.0117. URL : https://www.cairn.info/revue-les-sciences-de-l-edu... (Page consultée le 18 janvier 2018).

(3) Schmitt, Amadine, « Mort de Kate Millett, la grande féministe qui remettait Freud à sa place », Bibliobs, 7 septembre 2017, URL https://bibliobs.nouvelobs.com/actualites/20170907... (Page consultée le 18 janvier 2018).

(4) Shulevitz, Judith, « Kate Millett: ‘Sexual Politics' & Family Values », The New York Review Of Books, 29 septembre 2017, URL http://www.nybooks.com/daily/2017/09/29/kate-mille... (Page consultée le 18 janvier 2018).

(5) Loc. Cit.

(6) Roussel, Frédérique, « Kate Millett, ce phare féministe, n'est plus », Le Devoir, 8 septembre 2017, URLhttp://www.ledevoir.com/culture/livres/507459/1... (Page consultée le 18 janvier 2018).

(7) Langer, Emily, « Kate Millett, second-wave feminist who wrote about cruelty and injustice » The Independent, 14 septembre 2017, URL http://www.independent.co.uk/news/obituaries/kate-... (Page consultée le 18 janvier 2018).

(8) Sehgal, Paul et Neil Genzlinger, « Kate Millet, Whose ‘Sexual Politics' Became a Bible of Feminism, Dies at 82 », The New York Times, 8 septembre 2017, URL http://nouveau.eureka.cc/Link/unisher1/news%c2%b72... (Page consultée le 18 janvier 2018).

(9) Jacobson, Phyllis, « Kate Millett and Her Critics », New Politics, 1970, URL http://newpol.org/content/kate-millett-and-her-critics, (Page consultée le 18 janvier 2018).

(10) Loc. Cit.

(11) Schmitt, Amadine, Op. Cit.

Dernière modification: 2018-01-29 08:44:53

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019