10 août 2020 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Valeurs     Jeux   

11 octobre 2018

Élections au Pakistan : la violence encore au rendez-vous


Janie Dussault
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

décembre
2014
Attentat dans une école du Pakistan

mai
2011
Assassinat d'Oussama Ben Laden au Pakistan

juillet
2010
Inondations d'envergure au Pakistan

novembre
2008
Attentats terroristes à Bombay, en Inde

décembre
2007
Assassinat de Benazir Bhutto au Pakistan

octobre
2005
Tremblement de terre au Cachemire

octobre
1999
Renversement du président pakistanais Mohamad Nawaz Sharif

mai
1998
Explosion d'une première bombe atomique par le Pakistan

août
1988
Décès du président pakistanais Zia-ul-Haq

juillet
1977
Renversement du gouvernement de Zulfikar Ali Bhutto au Pakistan

décembre
1971
Proclamation de l'indépendance du Bangladesh

novembre
1970
Cyclone tropical au Pakistan oriental (Bangladesh)

mars
1969
Démission du président pakistanais Ayub Khan

août
1965
Déclenchement d'un conflit sur le Cachemire entre l'Inde et le Pakistan

avril
1955
Ouverture d'une conférence internationale à Bandoeng

février
1955
Signature du pacte de Bagdad

septembre
1954
Création de l'Organisation du traité de l'Asie du Sud-Est

juillet
1951
Lancement du plan de Colombo

janvier
1948
Entrée en vigueur de l'Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce

Depuis qu'il a acquis son indépendance en 1947, le Pakistan n'a jamais connu de réelle stabilité politique, ni l'existence concrète d'une démocratie. Le « père » de la nation, Mohammed Ali Jinnah, a donné le ton en instaurant une politique autoritaire, encore en place aujourd'hui, qu'il justifiait par « la nécessité de construire l'État de toutes pièces (1)». À ce jour, l'État pakistanais a connu trois coups d'État militaires en plus d'avoir jonglé avec de fortes tensions entre communautés linguistiques(2). Les élections du 15 juillet 2018 marquent une volonté de changement et un adoucissement des mœurs dans la politique pakistanaise(3).

Une vedette sportive à la tête du Pakistan

Le 25 juillet 2018, Imran Khan, une ex-vedette du cricket, et son parti, le Mouvement du Pakistan pour la justice (PTI), remportent les élections. Cette victoire laisse miroiter une nouvelle ère pour ce pays aux prises avec d'importants enjeux politiques régionaux, tels que de fortes tensions entre plusieurs identités culturelles. Les résultats de ces élections démontreraient le désir fort de la population pakistanaise de réel changement auprès des institutions politiques impliquées, entre autres, dans des affaires de corruption. Ces élections n'ont cependant pas permis de libérer la structure politique du pays de son rapport de force entre les pouvoirs militaires et civils. L'armée est très présente dans les structures politiques pakistanaises(4).

Le PTI a remporté 116 des 270 sièges en jeu, suivi par l'ancien parti au pouvoir, la Ligue musulmane du Pakistan (N), avec 64 sièges, et par le Parti du peuple pakistanais (PPP) avec 43 sièges(5). Plusieurs accusations de fraudes sont venues mettre de l'ombre sur la victoire de Khan. Quatre des partis en tête ont affirmé que les élections avaient été truquées en faveur du vainqueur, nécessitant ainsi plusieurs recomptages et des procédures judiciaires(6).

Malgré ces accusations, le parti d'Imran Khan sort gagnant de ces élections. Ses adversaires politiques lui ont finalement concédé la victoire, dont Nawaz Sharif, ancien premier ministre emprisonné pour corruption, puis relâché en septembre 2018(7). N'ayant pas obtenu la majorité absolue, le parti du nouveau premier ministre devra cependant faire des alliances et composer un gouvernement de coalition pour diriger le pays(8). En effet, le système électoral du pays est de type mixte (parallèle) au sein d'un État fédéral, ce qui favorise généralement le multipartisme et nécessite des gouvernements de coalition(9).

Campagne électorale meurtrière

Plusieurs observateurs ont décrit cette campagne électorale comme l'une des plus « sales » de l'histoire du Pakistan. L'une des raisons qui explique une campagne aussi sombre est l'augmentation des partis religieux extrémistes. Le pays risque donc fort de connaître une nouvelle période d'instabilité(10).

En effet, la période électorale de juillet 2018 s'est avérée très violente. Deux attentats se sont produits dans la province de Baloutchistan, dans la région sud-ouest du pays. Une première attaque visait un candidat dans la course, Akram Khan Durrani, représentant d'une coalition de partis religieux. Elle a fait 5 morts et 39 blessés. Durrani a survécu à cet attentat, étant plus chanceux qu'un autre de ses adversaires lui aussi visé par un attentat. Mir Sijarj Raisani, un autre chef de parti, a succombé à l'explosion qui le visait. Ce deuxième attentat a fait 128 morts et une centaine de blessés.

Le groupe armé État islamique a revendiqué cette dernière attaque, la deuxième plus meurtrière au Pakistan depuis décembre 2014. Cette escalade de violence a nécessité une forte présence policière et celle de l'armée lors de la journée du scrutin(11). Cette série d'attentats en période électorale n'est pas une exception dans le pays. Les élections précédentes ont connu leur lot de violences meurtrières. En 2008, plus de 150 personnes ont été tuées et 400 autres blessées(12), alors qu'en 2014 un attentat avait fait 141 morts, dont 132 enfants(13).




Références:

1. Durand-Dastès, François, Pakistan, Universalis, 2018, http://www.universalis-edu.com/encyclopedie/pakistan/, consulté le 11 octobre 2018.

2. Ibid.

3. Le Monde, Elections au Pakistan : l'ombre des militaires, 31 juillet 2018, https://www.lemonde.fr/idees/article/2018/07/31/el... consulté le 11 octobre 2018.

4. Ibid.

5. Election Commission of Pakistan, General election 25 jul 2018, 2018, https://www.ecp.gov.pk/frmPartyDetails.aspx?EleId=... consulté le 11 octobre 2018.

6. Derville, Emmanuel, Au Pakistan, la victoire controversée d'Imran Khan, Le Point, 27 juillet 2018, https://www.lepoint.fr/monde/au-pakistan-la-victoi... consulté le 11 octobre 2018.

7. Masood, Salman et Maria Abi-Habib, Pakistan Court, Relases Nawaz Sharif, Ex-Prime Minister, From Prison, New York Times 19 septembre 2018, https://www.nytimes.com/2018/09/19/world/asia/paki... consulté le 11 octobre 2018.

8. Fioriti, Solène, Pakistan : Imran Khan devra composer un gouvernement de coalition, Radio France internationale, 27 juillet 2018, http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20180727-pakistan... consulté le 11 octobre 2018.

9. Perspective monde, Pakistan, 2016, http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/pays/PAK/fr.html, consulté le 11 octbre 2018.

10. Nicoloff, Frédéric, Élection au Pakistan : l'ex-champion de cricket Imran Khan revendique la victoire, Radio-Canada, 26 juillet 2018, https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1114793/elect... consulté le 11 octobre 2018.

11. Nicoloff, Frédéric, Une attaque terroriste fait 128 morts au Pakistan en marge de la campagne électorale, Radio-Canada, 13 juillet 2018, https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1112602/nawaz... consulté le 11 octobre 2018.

12. Reif, Megan et Nadia Naviwala, Election violence, a good sign for Pakistan's democracy?, The South Asia Channel, 10 mai 2013, https://foreignpolicy.com/2013/05/10/election-viol... consulté le 25 octobre 2018.

13. BBC News, Pakistan election: More than 100 die in bomb attacks on poll rallies, 13 juillet 2018, https://www.bbc.com/news/world-asia-44824619, consulté le 25 octobre 2018.

Dernière modification: 2018-10-29 08:12:30

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019