22 septembre 2020 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Valeurs     Jeux   

18 septembre 2018

Le peuple pakistanais pleure la mort d'Asma Jilani Jahangir


Gabrielle Crevier
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

décembre
2014
Attentat dans une école du Pakistan

mai
2011
Assassinat d'Oussama Ben Laden au Pakistan

juillet
2010
Inondations d'envergure au Pakistan

novembre
2008
Attentats terroristes à Bombay, en Inde

décembre
2007
Assassinat de Benazir Bhutto au Pakistan

octobre
2005
Tremblement de terre au Cachemire

octobre
1999
Renversement du président pakistanais Mohamad Nawaz Sharif

mai
1998
Explosion d'une première bombe atomique par le Pakistan

août
1988
Décès du président pakistanais Zia-ul-Haq

juillet
1977
Renversement du gouvernement de Zulfikar Ali Bhutto au Pakistan

décembre
1971
Proclamation de l'indépendance du Bangladesh

novembre
1970
Cyclone tropical au Pakistan oriental (Bangladesh)

mars
1969
Démission du président pakistanais Ayub Khan

août
1965
Déclenchement d'un conflit sur le Cachemire entre l'Inde et le Pakistan

avril
1955
Ouverture d'une conférence internationale à Bandoeng

février
1955
Signature du pacte de Bagdad

septembre
1954
Création de l'Organisation du traité de l'Asie du Sud-Est

juillet
1951
Lancement du plan de Colombo

janvier
1948
Entrée en vigueur de l'Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce

Le 11 février 2018, Asma Jilani Jahangir, qui se battait depuis des années pour les personnes sans voix et les minorités au Pakistan (1), décédait à l'âge de 66 ans. C'est une attaque cardiaque qui aurait eu raison de cette féroce défenseuse des droits humains.

La perte d'une grande dame

Née au Pakistan dans une famille aisée, Asma Jahangir est initiée très jeune à l'activisme et à la politique, puisque son père est lui-même très impliqué dans ces domaines (2). Elle obtient son baccalauréat en droit en 1978. Pendant toute sa carrière, elle défend principalement les femmes et les minorités, dont les droits civils et la liberté d'expression sont souvent bafoués (3). De plus, elle s'intéresse et cherche à régler des cas de disparitions « forcées », c'est-à-dire qui semblent avoir été orchestrées pour supprimer quelqu'un (4).

Le décès d'Asma Jahangir a causé d'importantes réactions au sein de la communauté internationale. Plusieurs personnalités du monde politique ont tenu à lui rendre hommage. Par voie de communiqué, le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a affirmé que le monde avait perdu « une géante des droits de l'homme » et qu'elle ne serait « pas oubliée (5) ». Le premier ministre pakistanais, Shahid Khaqan Abbasi, l'a encensée pour sa contribution sur les plans démocratique et juridique (6).

Plusieurs autres figures importantes ont tenu à lui rendre un dernier hommage. Parmi celles-ci, on compte Malala Yousafzai, récipiendaire du prix Nobel de la paix en 2014, qui l'a qualifiée de « sauveuse de la démocratie et des droits humains (7) ». De même, Omar Waraich, directeur de la section d'Asie du Sud d'Amnistie internationale, a écrit sur Twitter que Jahangir était « la personne la plus brave qu'il ait connu (8) ».

Des inégalités partout

On associe principalement Asma Jahangir à son combat pour la place des femmes au Pakistan. En effet, dans ce pays, les conditions des femmes sont très variables, donc inégales. Alors que certaines vivent dans une réalité qui se rapproche de celle des pays occidentaux, d'autres évoluent dans un monde opposé dans lequel elles n'ont quasiment pas de droits (9). Le tout dépend de chaque famille.

Par exemple, on estime que seules les femmes issues de familles aisées, libérales et urbaines accèdent à une éducation supérieure et au marché du travail (10). Les familles moins nanties n'ont pas les moyens d'envoyer leurs enfants à l'école (et encore moins leurs filles) ; les familles conservatrices voient l'éducation des jeunes filles d'un mauvais œil, parfois même comme une transgression (11). C'est ce genre de mentalité qui peut expliquer en partie le fait que les filles et les femmes représentent les deux tiers de la population mondiale ne sachant pas lire et n'ayant jamais été scolarisée (12).

Depuis une quinzaine d'années, on pourrait affirmer que la situation des femmes s'est améliorée au Pakistan : le tiers des sièges leur est réservé au Parlement, davantage de lois les protègent et elles ont accès à des professions d'influence (13). Toutefois, les hommes continuent d'occuper la plus grande place dans plusieurs domaines, en particulier dans ceux d'influence et de pouvoir (14). Cette situation est similaire à celle que l'on retrouve dans la plus grande partie des pays du monde : les hommes occupent plus souvent des postes de gestionnaires et se font payer davantage que les femmes pour occuper les mêmes fonctions (15).

Ces inégalités s'expliquent, entre autres, par les congés parentaux qui sont plus longs pour les femmes que pour les hommes ; d'ailleurs, celles-ci ont plus souvent à s'absenter pour prendre soin des enfants, ce qui a comme conséquence indirecte de les empêcher d'occuper des fonctions plus importantes (16). Ainsi, il est, dans la plupart des cas, plus difficile pour une femme d'accéder à des postes élevés que pour un homme.

Finalement, même s'il ne faut pas passer sous silence les efforts déployés par plusieurs groupes en matière d'égalité et de parité, il y a encore beaucoup de travail à faire pour y arriver. Pour les femmes pakistanaises, cette tâche sera désormais plus ardue, puisqu'elles ont perdu leur principale combattante.




Références:

(1) MASSOUD, Salman, « Asma Jahangir, Fearless Pakistani Rights Activist, Dies at 66 », The New York Times, 11 février 2018, https://www.nytimes.com/2018/02/11/obituaries/asma... page consultée le 13 septembre 2018

(2) Loc. cit.

(3) Dawn.com, « In brief : 5 causes Asma Jahangir championed over an illustrious career », 11 février 2018, https://www.dawn.com/news/1388779, page consultée le 13 septembre 2018

(4) Loc. cit.

(5) Nations unies, « Décès d'Asma Jahangir : le Secrétaire général déplore la disparition d'une "géante des droits de l'homme" », 11 février 2018, https://www.un.org/press/fr/2018/sgsm18891.doc.htm, page consultée le 13 septembre 2018

(6) BUKHARI, Mubasher, « Pakistani human rights champion Asma Jahangir dies », Reuters, 11 février 2018, https://www.reuters.com/article/us-pakistan-jahang... page consultée le 13 septembre 2018

(7) BBC News, « Asma Jahangir : Pakistan human rights champion dies », 11 février 2018, https://www.bbc.com/news/world-asia-43023082, page consultée le 15 septembre 2018

(8) Loc. cit.

(9) Section suisse d'Amnesty International, « Femmes enfermées dans la tradition », novembre 2010, https://www.amnesty.ch/fr/sur-amnesty/publications... page consultée le 15 septembre 2018

(10) Loc. cit.

(11) Loc. cit.

(12) Unicef, « La situation des femmes et des filles : faits et chiffres », https://www.unicef.org/french/gender/3984_factsand... page consultée le 17 septembre 2018

(13) Section suisse d'Amnesty International, op. cit.

(14) World Economic Forum, « The Global Gender Gap Report 2013 », 2013, http://www3.weforum.org/docs/WEF_GenderGap_Report_2013.pdf, page consultée le 15 septembre 2018

(15) Vox Production, « Explained : Why Women Are Paid Less », produit par Johnny Harris, 2018, documentaire consulté le 17 septembre 2018

(16) Loc. cit.

Dernière modification: 2018-09-24 08:15:15

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019