29 septembre 2020 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Valeurs     Jeux   

1 mars 2018

Le Mali ne trouve pas sa stabilité


Arnela Kovac
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

août
2020
Renversement du président Ibrahim Boubacar Keïta au Mali

août
2018
Réélection d'Ibrahim Boubacar Keïta à la présidence du Mali

août
2013
Élection d’Ibrahim Boubacar Keïta à la présidence du Mali

janvier
2013
Intervention militaire française au Mali

mars
2012
Renversement du président malien Amadou Toumani Touré

avril
2007
Réélection d'Amadou Toumani Touré à la présidence du Mali

mai
2002
Élection d'Amadou Toumani Touré à la présidence du Mali

mai
1997
Réélection d’Alpha Oumar Konaré à la présidence du Mali

avril
1992
Élection d'Alpha Oumar Konaré à la présidence du Mali

mars
1991
Renversement du président Moussa Traoré au Mali

février
1986
Ouverture du premier Sommet de la francophonie

décembre
1985
Conflit entre le Burkina Faso et le Mali


1974
Famine au Sahel

novembre
1968
Renversement du président malien Modibo Keita

mai
1963
Signature de la Charte constituant l'Organisation de l'unité africaine

septembre
1961
Ouverture d'une conférence des pays non-alignés à Belgrade

septembre
1960
Proclamation de l'indépendance du Mali

août
1960
Proclamation de l'indépendance du Sénégal

avril
1960
Proclamation d'indépendance de la Fédération du Mali

Ancienne colonie française, le Mali est un grand pays de l'Afrique de l'Ouest ayant une population d'environ 14 millions d'habitants. Le type de régime est parlementaire, ce qui signifie que le gouvernement doit avoir l'appui du Parlement [1]. Depuis septembre 2013, le gouvernement malien est marqué par les démissions de plusieurs premiers ministres. Effectivement, le 29 décembre 2017, Abdoulaye Idrissa Maïga est le quatrième premier ministre à démissionner de ses fonctions [2]. Les quatre premiers ministres ayant démissionné avaient tous été élus sous la présidence d'Ibrahim Boubacar Keïta.

Un climat bouleversé

Un ancien ministre de la Défense, Abdoulaye Idrissa Maïga a été élu premier ministre en avril 2017, alors que les tensions sociales se faisaient sentir, « en particulier dans le secteur de la Santé où les hôpitaux publics étaient en grève depuis un mois pour des revendications salariales [3] ».

De plus, des diplomates étrangers, installés à Bamako, croient que cette démission a un lien avec les enjeux sécuritaires auxquels le pays fait face. L'ancien premier ministre a été élu dans un climat de tension entre les groupes armés et des participants au processus de paix [4].

Dans le communiqué du secrétaire général de la présidence de la République, l'ancien premier ministre n'énonce aucune raison officielle qui explique son départ quelques mois avant l'élection présidentielle de juillet 2018 [5]. Toutefois, selon Radio France internationale, la personnalité d'Abdoulaye Idrissa Maïga aurait posé problème au président Keïta. C'était un homme direct qui n'avait pas peur d'exprimer ses pensées, allant même jusqu'à contredire d'autres dirigeants [6]. De plus, la candidature d'Ibrahim Boubacar Keita, en juillet 2018, est déjà confirmée par ses partisans. Par conséquent, étant déjà critiqué par une partie de la population, le chef d'État cherche probablement une nouvelle stratégie afin de relancer sa popularité [7].

Crainte du mouvement djihadiste

Depuis 2012, la situation sécuritaire du Mali s'est fragilisée et le pays est confronté à des problèmes d'ordre sécuritaire. Selon l'Organisation des Nations unies (ONU), depuis 2013, 146 agents de la paix ont été tués [8].

La présence de plus de 11 000 Casques bleus des Nations unies s'explique par la volonté de lutter contre les groupes terroristes, principalement contre Al-Qaïda. En 2012, le nord du Mali est tombé sous le contrôle d'Al-Qaïda, mais a été libéré un an plus tard par des militaires français [9]. Or, de nombreuses zones ne sont toujours pas contrôlées par les forces maliennes, les forces françaises ou l'ONU. Ainsi, depuis 2015, la situation s'est dégradée et les attaques des groupes djihadistes se sont étendues jusqu'au sud, voire même chez les pays voisins, dont le Burkina Faso et le Niger [10].

Aidé militairement par les Français et l'ONU, le gouvernement malien met aussi en place des efforts pour la lutte au djihadisme. En janvier 2018, le ministère de la Défense a annoncé une large opération antiterroriste au centre du pays [11]. Peu de détails ont été donnés sur l'opération.

L'année 2018 risque d'être marquante pour le Mali. En juillet 2018 se déroulera l'élection présidentielle où Ibrahim Boubacar Keita présentera de nouveau sa candidature. De plus, le 30 décembre 2017, le président Keïta a nommé Soumeylou Boubèye Maïga comme nouveau premier ministre [12]. Il sera également intéressant de suivre au cours de l'année si les membres du processus de paix et les forces maliennes arriveront à repousser le terrorisme.




Références:

[1] Pespective monde, «Mali», URL: http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/pays/MLI/fr.html, (consulté le 1er mars 2018)

[2] Agence France-Presse, «Mali : démission du Premier ministre Abdoulaye Idrissa Maïga et de son gouvernement», Jeune Afrique, 29 décembre 2017, URL: http://www.jeuneafrique.com/506220/politique/mal... (consulté le 1er mars 2018)

[3] loc.cit.

[4]Radio France international, «Mali: démission du Premier ministre Abdoulaye Idrissa Maïga et du gouvernement», 29 décembre 2017, URL: http://www.rfi.fr/afrique/20171229-mali-le-premi... (consulté le 1er mars 2018)

[5]Agence France-Presse, op.cit.

[6]Radio France international, op.cit.

[7] loc.cit.

[8]Al Jazeera News, « Four UN peacekeepers killed in Mali», 1er mars 2018, URL: https://www.aljazeera.com/news/2018/02/peacekeep... (consulté le 1er mars 2018)

[9] Agence France-Presse, «Mali : démission surprise du Premier ministre et du gouvernement», Europe1, 29 décembre 2018, URL: http://www.europe1.fr/international/mali-demissi... (consulté le 1er mars 2018)

[10] loc.cit.

[11] Voice of America, « Lutte contre le djihadisme: Le Mali annonce une ‘'vaste opération'' dans le Centre», Fratmat.info, 11 janvier 2018, URL: https://www.fratmat.info/index.php/etranger/... (consulté le 1er mars 2018)

[12] Radio-France internationale, «Qui est Soumeylou Boubèye Maïga, le nouveau Premier ministre du Mali?», 31 décembre 2017, URL : http://www.rfi.fr/afrique/20171231-soumeylou-boube... (consulté le 1er mars 2018)

Dernière modification: 2018-03-19 11:27:48

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019