10 août 2020 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Valeurs     Jeux   

21 janvier 2020

Le voyage de Macron à Shanghai : une Chine davantage ouverte à l'Union européenne ?


Lily Bourezg
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

août
2019
Ouverture du Sommet du G7 à Biarritz, en France

mai
2019
Élections au Parlement européen

novembre
2018
Premières manifestations des gilets jaunes en France

novembre
2018
Commémoration du centenaire de l'armistice marquant la fin de la Grande Guerre 1914-1918

novembre
2018
Référendum sur l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie

juin
2017
Élection du parti La République en marche ! aux législatives en France

mai
2017
Élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République française

décembre
2015
Fin de la Conférence de Paris sur le changement climatique

novembre
2015
Attentats terroristes en France

janvier
2015
Manifestations d'envergure en France à la suite d'attentats terroristes

mai
2014
Début des élections législatives au Parlement européen

janvier
2013
Intervention militaire française au Mali

juin
2012
Élection d'une majorité de gauche aux législatives en France

mai
2012
Élection de François Hollande à la présidence de la République française

mai
2011
Arrestation de Dominique Strauss-Kahn à New York

juin
2009
Début des élections législatives au Parlement européen

juin
2007
Ouverture du Sommet du G8 à Heiligendamm, en Allemagne

mai
2007
Élection de Nicolas Sarkozy à la présidence de la République française

février
2007
Dépôt d'un important rapport du GIEC sur les changements climatiques

C'est le 4 novembre 2019 que le président français, Emmanuel Macron, accompagné d'une délégation d'une cinquantaine de chefs d'entreprises, est arrivé en Chine principalement dans un but commercial. Il a reçu un accueil chaleureux puisque lors de son premier voyage, en 2018, il avait promis d'y revenir au moins une fois par an. Dans le cadre d'une visite de trois jours, le chef d'État français et son homologue chinois, Xi Jinping, ont eu l'occasion de se rencontrer pour discuter de l'avenir de leur coopération.

Relations bilatérales et aussi amicales

Sur le plan commercial, la visite a comme objectif la négociation d'une quarantaine de contrats et d'accords économiques, notamment dans les domaines de l'aéronautique, l'espace et l'agriculture (1). Le président chinois tente de renforcer les contacts de son pays, puisque l'économie de celui-ci ralentit et que la guerre commerciale ayant lieu actuellement avec les États-Unis, ne fait qu'aggraver la situation (2). Ainsi, selon Jean-Pierre Cabestan, de l'Université baptiste de Hong Kong, l'offensive américaine pousse de plus en plus les Chinois à se rapprocher de la France et d'autres pays (3). Macron est donc accueilli à bras ouverts, comme l'a affirmé un haut responsable du ministère chinois des Affaires étrangères : « Entre amis, on offre toujours le meilleur, surtout à un ami qui vient de loin. Il faut lui réserver l'accueil le plus amical et le plus chaleureux (4). »

Sur le plan économique, la France et la Chine entretiennent une relation basée sur des flux d'échanges bilatéraux. En effet, c'est lors de la première visite d'Emmanuel Macron que les deux présidents ont pu s'entendre sur le partenariat franco-chinois. D'ailleurs, Macron affirme que l'Union européenne et la Chine doivent travailler et coopérer dans l'harmonie, malgré les différences importantes qui existent entre les deux. À ce sujet, l'organisation de défense des droits de l'Homme Human Rights Watch a demandé au président français de faire pression sur son homologue pour fermer les camps d'éducation politique au Xinjiang (5).

Le 5 novembre 2019, Emmanuel Macron s'est présenté à un gala avec d'autres dirigeants pour l'inauguration de la Foire aux importations de Shanghai. Pendant la cérémonie d'ouverture, il incite la Chine à avoir une plus grande ouverture de son important marché aux entreprises étrangères et à « coopérer avec l'Europe pour lutter contre les tentations unilatérales, sur fond de tensions commerciales croissantes (6) ».

Une visite calculée

De toute évidence, le moment et le lieu de la visite n'étaient pas laissés au hasard par le gouvernement français. En effet, le choix s'est arrêté sur la Foire aux importations de Shanghai, car c'est un événement qui suggère que la Chine est dorénavant ouverte au monde. Selon l'Élysée, en participant à cet événement, la France réplique, en quelque sorte, que le temps est venu de démontrer cette ouverture (7). De plus, le voyage s'est fait à un moment où les entreprises étrangères voient le marché chinois comme de plus en plus difficile à pénétrer. Ainsi, le but de ce passage en Chine est d'encourager le pays à s'ouvrir davantage en signant plusieurs contrats et en faisant avancer de nombreux dossiers multilatéraux.

Avec cette visite d'État, Macron espère un accord commercial qui va préserver les intérêts des autres pays, mais surtout ceux de l'Union européenne (8). En effet, la France veut assurer une stabilité de ses exportations. L'agriculture représente donc un domaine prioritaire, puisqu'un des objectifs est d'exporter le bœuf français en Chine. D'ailleurs, même lors de sa première visite, l'agriculture demeurait un domaine tout aussi important pour Emmanuel Macron (9).

Ces négociations devraient à l'avenir intensifier la coopération bilatérale entre la Chine et la France. Qui plus est, dans le but de favoriser le développement commun et promouvoir la mondialisation, Emmanuel Macron a indiqué qu'il reste confiant en ce qui concerne la collaboration des deux pays (10).




Références:

(1) RIVET, Jérôme, « À Shanghai, Macron appelle la Chine à s'ouvrir davantage », Le Soleil, 4 novembre 2019, https://www.lesoleil.com/actualite/monde/a-shangha... consulté le 13/01/2020

(2) RIVET, Jérôme, BAERT, Patrick, « La Chine accueille “l'ami” Macron », Agence France-Presse dans La Presse, 4 novembre 2019, https://www.lapresse.ca/international/asie-et-ocea... consulté le 13/01/2020

(3) Loc.cit.

(4) Loc.cit.

(5) Loc.cit.

(6) RIVET, Jérôme, « À Shanghai, Macron appelle la Chine à s'ouvrir davantage », op.cit.

(7) MANGIN, Virginie, « Macron en Chine : une visite à forte portée économique et commerciale », Le Frigaro, 4 novembre 2019, https://www.lefigaro.fr/conjoncture/macron-en-chin... consulté le 13/01/2020

(8) RIVET, Jérôme, « À Shanghai, Macron appelle la Chine à s'ouvrir davantage », op.cit.

(9) MANGIN, Virginie, op.cit.

(10) DEWEN, Tian, « China and France set to strengthen cooperation and boost economies », China Daily Global, 4 novembre 2019, http://www.chinadaily.com.cn/global/2019-11/04/con... consulté le 20/01/2020

Médiagraphie

MARIN, Ludovic, « Emmanuel Macron, l'Europe et la Chine », The Conversation, 12 novembre 2019, https://theconversation.com/emmanuel-macron-leurop... consulté le 13/01/2020

Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères, Relations bilatérales, France Diplomatie, 28 juin 2019, https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/ch... consulté le 13/01/2020

Dernière modification: 2020-01-27 07:59:01

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019