27 octobre 2020 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Valeurs     Jeux   

28 février 2019

La lutte pour les droits humains se poursuit en Russie, malgré le décès d'une fervente militante


Gabrielle Blais
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

juillet
2020
Dévoilement des résultats d’un vote sur des amendements constitutionnels en Russie

mars
2020
Début d’un conflit pétrolier entre l’Arabie saoudite et la Russie

janvier
2020
Démission du premier ministre russe Dmitri Medvedev

juillet
2018
Rencontre à Helsinki entre le président des États-Unis, Donald Trump, et le président russe Vladimir Poutine

mars
2018
Réélection de Vladimir Poutine à la présidence de la Russie

septembre
2016
Réélection en Russie du parti Russie unie

octobre
2015
Attentat contre un avion de la compagnie russe Metrojet

janvier
2015
Chute importante du prix du baril de pétrole

juillet
2014
Écrasement d'un avion de la Malaysia Airline au-dessus du territoire ukrainien

mars
2014
Tenue d'un référendum en Crimée

février
2014
Ouverture des Jeux olympiques d'hiver à Sotchi, en Russie

mars
2012
Élection de Vladimir Poutine à la présidence de la Russie

décembre
2011
Réélection du parti Russie unie en Russie

avril
2010
Signature du traité Nouveau départ (New Start) entre les États-Unis et la Russie

mars
2008
Élection de Dmitri Medvedev à la présidence de la Russie

décembre
2007
Élection en Russie du parti Russie unie de Vladimir Poutine

juin
2007
Ouverture du Sommet du G8 à Heiligendamm, en Allemagne

février
2007
Entente sur un éventuel démantèlement du programme nucléaire nord-coréen

septembre
2004
Dénouement d'une prise d'otages dans une école de Beslan, en Russie

C'est en Union soviétique, au cours des années 1950, que Lyudmila Alexeyeva débute sa carrière de militante pour les droits de l'homme(1).Tout au long de sa carrière, elle sera une figure emblématique de ce mouvement en Russie. À l'âge de 91 ans, Alexeyeva s'éteint le 8 décembre 2018 à Moscou (2).

La grand-mère de la Russie

Lyudmila Alexeyeva est lauréate de plusieurs prix, dont le prix Sakharov pour les droits de l'homme (3). De plus, son nom a également été cité plusieurs fois pour le prix Nobel de la paix. Elle est cofondatrice du Groupe Helsinki de Moscou (GHM), la plus ancienne organisation de défense des droits de l'homme en Russie(4). Fondée en 1976, cette organisation avait une mission de surveillance des activités du gouvernement soviétique, afin de prévenir d'éventuelles tentatives de restrictions de la liberté des individus (5). Dès sa création, le GHM s'occupe de divulguer les violations des droits humains et « exerce une pression sur les autorités pour qu'elles remplissent les obligations internationales qu'elles ont contractées dans ce domaine (6)».

Alexeyeva était une fervente militante et également une dissidente soviétique. Selon plusieurs médias, vers la fin des années 1950, « son appartement est devenu un lieu de rencontre de l'intelligentsia dissidente soviétique et un point de stockage et de distribution des publications interdites (7)». Par la suite, elle subit de nombreux interrogatoires du KGB. Sa sécurité étant alors comprise, elle s'exile aux États-Unis en 1977 (8). Ce n'est qu'en 1993, après l'effondrement de l'Union soviétique, qu'elle reviendra en Russie, alors sous la présidence de Boris Eltsine (9).

Alors que Vladimir Poutine prend le pouvoir en 1999, Alexeyeva se met rapidement à critiquer son gouvernement, notamment concernant les violations des droits commises par les soldats russes pendant la deuxième guerre en Tchétchénie (10).

Alexeyeva était malade depuis quelque temps et elle avait été hospitalisée plus d'une fois avant son décès (11). Celle-ci était appréciée par plusieurs. « Elle se disait la grand-mère du mouvement russe des droits de l'homme, et c'est ce qu'elle était », a déclaré Tanya Lokshina, directrice associée pour l'Europe et l'Asie centrale à Human Rights Watch (12). Mikhaïl Fedotov, président du Conseil des droits de l'homme du Kremlin, ajoute que « C'est une énorme perte pour l'ensemble du mouvement des droits de l'homme en Russie (13). »

Un retour en arrière ?

Depuis l'arrivée au pouvoir de Poutine, la situation des droits de l'homme ne semble pas s'améliorer en Russie. En effet, celui-ci « règne d'une main de fer » sur l'ensemble du pays (14). Tenant à réprimer toute forme de contestation, Poutine fait adopter la loi 212.2 (15). Cette loi prévoit « jusqu'à cinq ans de prison pour les personnes ayant participé deux fois en six mois à des manifestations non autorisées(16) ». De plus, en 2015, le président signe une loi qui permet « de fermer sans décision de justice une organisation étrangère menaçant la "sécurité nationale" ou les "fondements constitutionnels" de la Russie (17) ».

« Les droits à la liberté d'expression, d'association et de réunion pacifique ont fait l'objet de restrictions supplémentaires », peut-on lire dans un rapport d'Amnistie internationale sur la Russie (18). Selon Julien Nocetti, chercheur au Centre Russie de l'Institut français des relations internationales, « ces différentes entorses aux droits de l'homme sont révélatrices "d'un retour à l'ordre assez trouble", qui s'en prend désormais aux réseaux sociaux (19)». Selon l'organisme Freedom House, « l'évaluation des libertés civiles en Russie est passée de 5 à 6 en raison d'un contrôle accru des médias, d'une augmentation spectaculaire de la propagande à la télévision contrôlée par l'État et de nouvelles restrictions sur la capacité de certains citoyens de voyager à l'étranger (20)». Il est à noter que 7 équivaut au pire score de l'indice de liberté qu'un pays peut avoir.

Bref, malgré le fait que Poutine ait réussi à rétablir la place de la Russie sur la scène internationale, il semble qu'il soit responsable d'une régression considérable en matière des droits de l'homme et des libertés (21).




Références:

1) Agence France-Presse, ‘Wise and humane': Soviet dissident Lyudmila Alexeyeva dies at aged 91, 09.12.2018, The Guardian, https://www.theguardian.com/world/2018/dec/09/wise... consulté le 28.02.2019.

2) Andrew E. Kramer, Lyudmila Alexeyeva, ‘Grandmother' of Russia's Human Rights Movement, Dies at 91, 09.12.2018, New York Times, https://www.nytimes.com/2018/12/09/world/europe/ly... , consulté le 28.02.2019.

3) Ambassade de France à Quito, Russie – Droits de l'Homme – Décès de Lyudmila Alexeyeva (8 décembre 2018), https://ec.ambafrance.org/Russie-Droits-de-l-Homme... , consulté le 28.02.2019.

4) Lulu Garcia-Navarro. Remembering Lyudmila Alexeyeva, Russian Human Rights Activist. Weekend Edition Sunday, NPR, 12.2018, http://ezproxy.usherbrooke.ca/login?url=https://se... , consulté le 28.02.2019

5) Anna Zhuravleva, Les activités du Groupe Helsinki de Moscou pour la liberté de conscience et la laïcité, Archives FNLP, 27.06.2010, http://archives.fnlp.fr/spip.php?article405 , consulté le 28.02.2019.

6) Loc. cit.

7) Agence France-Presse, op. cit.

8) Loc. cit.

9) NEWS WIRES, Russian human rights activist Lyudmila Alexeyeva dies aged 91, France24, 09.12.2018, https://www.france24.com/en/20181209-soviet-russia... , consulté le 28.02.2019.

10) Andrew E. Kramer, op. cit.

11) NEWS WIRES, op. cit.

12) Andrew E. Kramer, op. cit.

13) Agence France-Presse, op. cit.

14) Thomas Guien, Présidentielle russe : le "lourd bilan" de Poutine en matière de droits de l'homme, 15.03.2018, LCI, https://www.lci.fr/international/presidentielle-ru... , consulté le 28.02.2019.

15) Loc. cit.

16) Loc. cit.

17) Loc. cit.

18) Amesty International, Russie 2017-2018, https://www.amnesty.org/fr/countries/europe-and-ce... , consulté le 28.02.2019

19) Thomas Guien, op. cit.

20) Freedom House, Russia, https://freedomhouse.org/report/freedom-world/2018/russia , consulté le 15.03.2019.

21) Thibault-Marchand Agence France Presse, Poutine l'incontournable patron de la Russie, Le Devoir, 18.03.2018, https://www.ledevoir.com/monde/europe/523049/pouti... , consulté le 28.02.2019.

Dernière modification: 2019-03-18 07:25:31

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019