24 septembre 2020 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Valeurs     Jeux   

17 octobre 2019

Mort de Lee Iaccoca : bilan d'une icône de l'industrie automobile


Clément Le Goff
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

mai
2020
Premier vol spatial habité pour l’entreprise américaine SpaceX

mai
2020
Mort violente de George Floyd et émeutes aux États-Unis

mars
2020
Dévoilement d’un plan de stimulation économique de 2 trillions de dollars aux États-Unis

février
2020
Accord de paix conditionnel en Afghanistan entre les États-Unis et les talibans

janvier
2020
Annonce d’un plan de paix des États-Unis dans le différend israélo-palestinien

janvier
2020
Accord commercial préliminaire entre les États-Unis et la Chine

janvier
2020
Assassinat du général iranien Qassem Soleimani

décembre
2019
Vote de la Chambre des représentants pour la destitution du président des États-Unis

novembre
2018
Élections de mi-mandat aux États-Unis

juillet
2018
Rencontre à Helsinki entre le président des États-Unis, Donald Trump, et le président russe Vladimir Poutine

juin
2018
Tenue d’un sommet entre le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-un

mars
2018
Intensification d’une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine

décembre
2017
Annonce du président américain Donald Trump sur Jérusalem

septembre
2017
Ouragans sur les Caraïbes

août
2017
Déferlement des ouragans Harvey et Irma sur le sud des États-Unis

janvier
2017
Adoption d’un décret exécutif sur l’immigration aux États-Unis

janvier
2017
Assermentation de Donald Trump à la présidence des États-Unis

novembre
2016
Élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis

septembre
2016
Apparition de l'ouragan Matthew

Lee Iaccoca, un ancien dirigeant de Ford et Chrysler, est décédé le 2 juillet 2019. Cet homme d'affaires est devenu légendaire dans son milieu, grâce aux prouesses qu'il a réalisées. Il a acquis une notoriété internationale non seulement pour les automobiles qu'il a commercialisées, mais aussi pour sa gestion de l'entreprise, qui le place au rang des plus grands businessmans étatsuniens du XXe siècle.

Des modèles reconnus mondialement

Fils d'immigrés italiens, Lee Iaccoca commence sa carrière chez Ford en 1946. Il débute en tant qu'ingénieur, mais c'est son arrivée dans le secteur marketing qui le fait remarquer (1). Chez Ford, il initie deux modèles d'automobiles encore connus aujourd'hui : la Ford Pinto ainsi que la Mustang. Malgré l'engouement qu'on connaît encore aujourd'hui pour la Ford Mustang, Lee Iaccoca se fait limoger en 1978 par Henry Ford II (2).

La même année, Iaccoca signe chez Chrysler, dont il devient le président-directeur général en 1979. Il serait injuste de dire qu'il y a inventé la mini-fourgonette, cependant, il a clairement démocratisé et a su évaluer le potentiel commercial de ce modèle. Il crée dans cette même entreprise le concept de « K-Car ». Ces automobiles, se voulant plus compactes et plus abordables que les autres modèles, ont également été initiées par Lee Iaccoca (3). Deux millions de véhicules de ce genre sont vendus entre 1981 et 1988 : c'est un succès (4).

Un bilan qui divise

D'un point de vue marketing, Lee Iaccoca fait l'unanimité : la notoriété qu'il acquiert par ses prouesses est importante, et c'est une des raisons de son embauche chez Chrysler (5). La Pinto ainsi que la Mustang participent activement au rayonnement de Ford dans le monde entier : la firme fêtait en 2018 ses 10 millions de Ford Mustang fabriquées. De plus, la commercialisation de la mini-fourgonnette chez Chrysler est un succès (6). L'homme d'affaires a su redresser le groupe, et plusieurs experts qualifient cet exploit de « plus grand revirement de situation dans l'histoire du monde des affaires (7) », succès en partie dû à un prêt gouvernemental de 1,5 milliard de dollars.

Pourtant, certains experts, et surtout la gauche américaine de l'époque, condamnent ce redressement. En effet, les usines fermées et les milliers de licenciements survenus pendant cette période ne leur ont pas plu (8). Lee Iaccoca était également présent dans de nombreuses pubs Chrysler. On lui doit la célèbre réplique « if you can find a better car, buy it ! » qui participera à étendre sa renommée.

Lee Iaccoca quitte Chrysler en 1992. En 1995, il tente avec Kirk Kerkorian le rachat de l'entreprise, mais cela échoue. Le groupe Chrysler est particulièrement touché par la crise des subprimes, tout comme General Motors (GM), le premier constructeur américain. En témoigne la faillite de GM, suivie de sa nationalisation en 2009. Chrysler dépose un bilan comparable la même année, protégé par le chapitre 11 de la loi sur les faillites. Pourtant, 4 milliards de dollars ont été réinjectés dans l'entreprise entre décembre 2008 et mai 2009 (9). En 2014, Chrysler se fait racheter à 100 % par Fiat, et le groupe se renomme Fiat Chrysler Automobiles.

Même s'il est survenu bien avant, le départ de l'homme d'affaires a laissé des traces : dans la culture, mais surtout au sein de l'entreprise qui n'a pas su se relever de manière autonome dans les années suivantes. Ses capacités de marketing et de gestion hors-normes étaient reconnues par tous, et ses réalisations tout au long de sa carrière auront participé à faire de Ford et de Chrysler les marques qu'elles sont aujourd'hui. Il reste à voir si ces groupes sauront retrouver un leader de cette envergure.

Médiagraphie

(1) Le Point, « Disparition de Lee Iacocca, père de la Mustang et de tant d'autres », 3 juillet 2019, URL [hyperlien] consulté le 17/10/19

(2) TVA Nouvelles, « Mort de Lee Iacocca, légende de l'industrie automobile américaine », 3 juillet 2019, URL [hyperlien] consulté le 17/10/19

(3) Miss280ch, « Le principe des K-Car japonaises pourrait marcher en France ? », 16 novembre 2016, URL [hyperlien] consulté le 17/10/19

(4) The New York Times, « The K-Car : variations on a theme helped to save Chrysler », 29 janvier 1984, URL [hyperlien] consulté le 17/10/19

(5) McLean Rob, « Lee Iacocca, who helped create the Ford Mustang and then rescued Chrysler in the 1980s, has died », CNN, 3 juillet 2019, URL [hyperlien] consulté le 17/10/19

(6) Cjponyparts, « Who invented the mustang ? », 10/10/19, URL [hyperlien] consulté le 17/10/19

(7) McFadden Robert, « Lee Iacocca, Visionary automaker who led both Ford and Chrysler, is dead at 94 », New York Times, 2 juillet 2019, URL [hyperlien] consulté le 17/10/19

(8) Journal de Montréal, « Mort de Lee Iacocca, la légende de l'industrie automobile derrière la Ford Mustang », 3 juillet 2019, URL [hyperlien] 17/10/19

(9) Le Devoir, « Chrysler dépose son bilan », 1 mai 2009, URL [hyperlien] consulté le 17/10/19



Dernière modification: 2019-11-04 11:52:45

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019