19 octobre 2020 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Valeurs     Jeux   

24 septembre 2019

Éducation : Singapour au sommet


Anthony Delarosbil
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

juin
2018
Tenue d’un sommet entre le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-un

novembre
1989
Création de la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique

août
1967
Création de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est

Le système d'éducation de Singapour est considéré comme l'un des meilleurs au monde. Depuis plusieurs années, il obtient d'excellents résultats, mais avec des conséquences.

Le système d'éducation singapourien se divise en six ans d'école au primaire, quatre ans de secondaire, et entre un et trois ans d'études postsecondaires. Les étudiants font aussi deux examens de haute importance au primaire. Ils servent à classer les élèves selon leurs niveaux académiques [1].

Le Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) est une évaluation à l'échelle mondiale qui mesure les connaissances des élèves de 15 ans [2]. Elle comporte trois catégories : compréhension de lecture, culture mathématique et culture scientifique [3]. Les derniers résultats publiés indiquaient que Singapour était au premier rang général et avec une bonne longueur d'avance [4]. Ces résultats sont une amélioration par rapport à ceux de 2009 et 2012, alors que Singapour avait terminé au 5e rang en 2009 et au 2e en 2012 [5].

Un système d'éducation aussi accompli a évidemment de nombreuses forces que les autres pays n'ont pas. Tout d'abord, le pays investit beaucoup dans la recherche en éducation. Chaque réforme ou essai en éducation est étudié de près et ses créateurs n'hésitent pas à sortir des techniques d'enseignement conventionnelles [6]. Ensuite, une attention particulière est donnée aux étudiants en difficulté. Ceux-ci ont des séances de rattrapage obligatoires afin que les groupes d'élèves progressent au même rythme. Finalement, les enseignants ont en moyenne une centaine d'heures de formation par année, ils sont évalués chaque année et les professeurs dans le secteur public sont rémunérés autant que ceux au privé [7].

Toutefois, bien que le système d'éducation singapourien soit très performant, il n'est pas sans désavantages. Un programme aussi performant et compétitif entraîne évidemment beaucoup de pression sur les jeunes élèves. En 2015, on dénombrait 27 suicides chez les 10 à 19 ans, soit le plus haut nombre depuis 2010. De plus, le classement effectué par les examens augmente la pression mise sur les élèves avance Jamie Sisson, professeure en éducation à l'université de l'Australie du Sud. Cette dernière avance aussi que ce classement en bas âge a un impact négatif pour les élèves qui se développeraient plus tard [8].

Malgré ces difficultés, Singapour essaie de régler ces problèmes en tentant de mettre moins l'accent sur les résultats et de réduire l'atmosphère de compétition [9]. Qui sait, son système d'éducation pourrait-il devenir un modèle pour l'Occident?

Médiagraphie

[1] Jelita, Angela, The downsides to Singapore's education system: streaming, stress and suicides, South China Morning Post, 21 septembre 2017, [hyperlien] consulté le 20 septembre 2019

[2] Conseil des ministres de l'Éducation Canada, Programme pancanadien d'évaluation (PPCE), 22 septembre 2019, [hyperlien] consulté le 19 septembre 2019

[3] loc. cit.

[4] OCDE, PISA 2015 Résultats à la loupe, 2016, [hyperlien] consulté le 20 septembre 2019

[5] OCDE, Principaux résultats de l'Enquête PISA 2012, 2014, [hyperlien] consulté le 20 septembre 2019

OCDE, Résultats du PISA 2009 : Synthèse, 2010, [hyperlien] consulté le 20 septembre 2019

[6] Simonds, Dave, What other countries can learn from Singapore's schools, The Economist, 30 août 2018, [hyperlien] consulté le 20 septembre 2019

[7] loc. cit.

[8] South China Morning Post, op. cit.

[9] loc. cit.



Dernière modification: 2019-09-30 12:09:05

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Éducation : Singapour au sommet
>septembre 2019


Sommet sur la sécurité en Asie : le statu quo à l'honneur
>septembre 2017


Singapour : le pays à envier pour le commerce
>janvier 2015


L'ASEAN à la recherche de stabilité
>septembre 2008


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019