24 novembre 2020 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Valeurs     Jeux   

16 septembre 2006

Katie Couric : révolution dans la salle des nouvelles


Noémie Giguère
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

novembre
2020
Élection de Joe Biden à la présidence des États-Unis

septembre
2020
Dépassement du million de personnes décédées des suites de la covid-19

mai
2020
Premier vol spatial habité pour l’entreprise américaine SpaceX

mai
2020
Mort violente de George Floyd et émeutes aux États-Unis

mars
2020
Dévoilement d’un plan de stimulation économique de 2 trillions de dollars aux États-Unis

février
2020
Accord de paix conditionnel en Afghanistan entre les États-Unis et les talibans

janvier
2020
Annonce d’un plan de paix des États-Unis dans le différend israélo-palestinien

janvier
2020
Accord commercial préliminaire entre les États-Unis et la Chine

janvier
2020
Assassinat du général iranien Qassem Soleimani

décembre
2019
Vote de la Chambre des représentants pour la destitution du président des États-Unis

novembre
2018
Élections de mi-mandat aux États-Unis

juillet
2018
Rencontre à Helsinki entre le président des États-Unis, Donald Trump, et le président russe Vladimir Poutine

juin
2018
Tenue d’un sommet entre le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-un

mars
2018
Intensification d’une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine

décembre
2017
Annonce du président américain Donald Trump sur Jérusalem

septembre
2017
Ouragans sur les Caraïbes

août
2017
Déferlement des ouragans Harvey et Irma sur le sud des États-Unis

janvier
2017
Adoption d’un décret exécutif sur l’immigration aux États-Unis

janvier
2017
Assermentation de Donald Trump à la présidence des États-Unis

En mai 2006, Katie Couric annonçait sur les ondes de NBC qu'elle se retirait de sa fonction de co-animatrice à l'émission matinale américaine, « Today », après quinze ans de service. Le 5 septembre 2006, elle prenait la barre du journal télévisé de 18h30 à l'antenne de CBS. Avec l'émission appelée « The CBS evening news with Katie Couric », elle devenait la première femme chef d'antenne du bulletin de nouvelles du soir aux États-Unis.

Les débuts de Katie Couric

Celle que les Américains qualifient affectueusement de « perky », qui signifie « pleine d'entrain » en anglais, fait partie de la scène journalistique et médiatique depuis plusieurs années déjà. Après avoir obtenu son diplôme en études américaines de l'Université de Virginie en 1979, elle entre dans le monde du journalisme et devient assistante du chef de bureau pour ABC News à Washington D.C. Quelques années plus tard, elle joint les rangs de CNN. Elle est embauchée à la station de télévision CBS où elle obtient un prix de l'Associated Press ainsi qu'un Emmy, grâce à son rôle de correspondante au Pentagone (1).

Katie Couric, la star

En 1990, Couric fait ses débuts à l'émission matinale « Today » en tant que correspondante étrangère, puis comme co-animatrice. Elle participera à cette émission télévisée durant quinze ans. Au cours de cette vingtaine d'années de journalisme, elle aura fait des entrevues avec les anciens présidents américains Gerald R. Ford, Jimmy Carter, George H. W. Bush et Bill Clinton. Elle aura aussi interviewé John Kennedy Jr, le président des États-Unis, George W. Bush, les premières dames américaines Laura Bush, Hillary Clinton, Nancy Reagan, Rosalynn Carter, Betty Ford et Lady Bird Johnson, ainsi que certains grands dirigeants comme le Secrétaire général des Nations Unies Kofi Annan, le prince saoudien Abdullah, le Premier ministre israélien Ariel Sharon ainsi que le Premier ministre anglais Tony Blair. Au fil des ans, Katie Ciuric est devenu une célébrité. En 2000, deux ans après la mort de son époux, Jay Monahan, décédé d'un cancer du colon, elle décide de passer une coloscopie qui sera diffusée à la télévision. Ce geste audacieux permettra, selon une étude de l'Université du Michigan, d'augmenter le nombre de coloscopies passées de 20 %. Cette augmentation considérable sera appelée « l'effet Couric » (2). En octobre 2005, elle tentera de refaire l'exploit en essayant de sensibiliser les Américains à la prévention du cancer du sein en passant une mammographie télévisée.

La guerre des cotes d'écoute

En septembre 2006, Katie Couric, alors âgée de 49 ans, fait une entrée très médiatisée en tant que chef d'antenne des nouvelles du soir de la chaîne télévisée CBS. Le premier bulletin de nouvelles télévisé de Katie Couric a été visionné par sept millions de personnes. Ce succès éphémère aura placé la chaîne CBS au premier rang des bulletins de nouvelles télévisés durant la première semaine d'entrée en fonction de Couric. Cependant, le réseau est vite redescendu au troisième rang en se qui attrait à la cote d'écoute, derrière ABC et NBC. À ce sujet, le président de CBS news, Sean Mac Manus, a déclaré que « Comme nous l'avons dit et répété depuis le premier jour, notre priorité est le long terme et non le court terme (2).»

En fait, l'objectif avoué des dirigeants de CBS est de remonter la cote d'écoute du bulletin de nouvelles du soir puisqu'elle est en chute libre depuis les vingt dernières années (3). Pour cette raison, l'arrivée de Katie Couric sur le réseau CBS a été très médiatisée. En outre, madame Couric aurait signé un contrat de cinq avec la chaîne CBS, pour une somme totalisant 75 millions de dollars, soit un salaire de 15 millions par année. (4) Certains diront que son image est un facteur important de son succès, mais une chose est sûre, le fait qu'elle soit une femme fait beaucoup jaser. À cela, elle réplique : « Il y en a encore qui disent qu'une femme chef d'antenne ça ne marchera pas aux États-Unis, mais ça ne m'angoisse pas vraiment (5) », la preuve qu'elle est prête pour le défi que cela représente.

Le Québec, avant-gardiste?

Alors que l'obtention du poste de chef d'antenne par Katie Couric a suscité beaucoup d'intérêt aux États-Unis, au Québec le fait d'avoir des femmes qui occupent des rôles clés dans le domaine journalistique n'est pas rare. Au printemps 2002, Sophie Thibault a été la « première femme chef d'antenne d'un bulletin de nouvelles télévisé d'un réseau national de télévision en Amérique du Nord ». En fait, elle est à la barre du bulletin de nouvelles le plus populaire au Québec, puisque chaque soir 650 000 personnes regardent l'actualité sur les ondes de TVA. Madame Thibault est fort appréciée par le public québécois, ce qui lui a permis de recevoir le trophée Artis et de se faire décerner le prix Métro Star deux années de suite dans la catégorie de la meilleure présentatrice de nouvelles. (6)

Katie Couric marquera l'histoire médiatique des États-Unis grâce à sa nomination au poste de chef d'antenne au bulletin de nouvelles sur les ondes de CBS. Bien que cette nomination à cet emploi important ait créé un précédent pour les autres femmes qui souhaiteraient faire de même, il reste encore cependant beaucoup de chemin à faire pour que cette pratique devienne habituelle et non exceptionnelle.




Références: (1) Wikipedia, Katie Couric, http://en.wikipedia.org/wiki/Katie_Couric, 20 septembre 2006

(2) CBS, CBS news, Katie Couric, http://www.cbsnews.com/stories/2006/04/05/nation... STANLEY, « For the New Face of CBS News, Subdued Beginning », http://www.nytimes.com/2006/09/06/arts/television/... (4) Radio-Canada, Petite révolution à la télévision, http://www.radio-canada.ca/arts-spectacles/PlusA...

(5) Guillemette, FAURE, « Katie Couric, une star ridiculement normale », Le Figaro, no. 19, lundi 17 avril 2006, p. 36

(6) Radio-Canada, Petite révolution à la télévision, http://www.radio-canada.ca/arts-spectacles/PlusA...

(7) Mathieu-Robert, SAUVÉ, Université de Montréal, Portrait de diplômé, La meilleure de l'information, http://www.diplomes.umontreal.ca/nouvelles/portrai...

Dernière modification: 2007-05-02 07:13:22

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019