13 juillet 2020 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Valeurs     Jeux   

16 septembre 2007

Un adieu au non-conformiste roumain Florian Pittis


Nadia Hajji
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

juillet
2012
Tenue d’un référendum révocatoire en Roumanie

juin
2009
Début des élections législatives au Parlement européen

janvier
2007
Entrée de la Bulgarie et de la Roumanie dans l'Union européenne

septembre
2006
Ouverture du onzième Sommet de la Francophonie

décembre
1989
Exécution du président roumain Nicolae Ceausescu

août
1975
Signature à Helsinki d'un accord sur la sécurité en Europe

décembre
1967
Accession au pouvoir de Nicolae Ceausescu en Roumanie

mai
1955
Signature du pacte de Varsovie

octobre
1947
Annonce de la fondation du Kominform

L'acteur et interprète de musique folk roumain Florian Pittis est décédé le 5 août 2007 dans un hôpital de Bucarest, à l'âge de 63 ans, à la suite d'un cancer de la prostate. Symbole de non-conformisme pour sa génération, il avait contribué, dès les années 1960, à la promotion de la musique anglophone rock, tout en défiant, par sa liberté d'esprit et d'expression, le régime autoritaire communiste dirigé par Nicolae Ceausescu (1).

Au début des années 1970, Pittis s'impliquait dans un mouvement culturel de la jeunesse nommé «Flacara» (La Flamme), qui encourageait la musique et la poésie engagées. Cependant, l'artiste le quittait dès qu'il eut compris que l'espace de liberté ne servait en réalité que de paravent au service de la propagande communiste (2). Trois années après la chute du communisme en Roumanie, en 1992, Pittis fondait la très populaire troupe folk engagée «Pasarea colibri» (Oiseau-mouche), avec d'autres musiciens qui avaient fui le régime. Puis, en 1998, il devenait le directeur de la chaîne «jeunesse» de la radio nationale.

En tant qu'acteur et musicien, Pittis s'apparentait davantage à un trouble-fête avec ses cheveux longs et ses appels à la liberté, qu'à un «dissident» ou un «rebelle» (3). C'est sans doute la raison pour laquelle le régime dictatorial le tolérait: Pittis ne représentait aucune menace pour le système mais seulement une brèche d'espoir pour la jeunesse roumaine (4). Comme l'a déclaré le premier ministre roumain Calin Popescu-Tariceanu à la mort de l'artiste, Florian Pittis restera pour sa génération et les autres «jeune, libre d'esprit, au-delà des difficultés qu'il avait à affronter» (5). Le lendemain de son décès, ses fans lui ont rendu un dernier hommage dans la salle de théâtre où il avait joué la première fois en 1969.




Références:

(1) AP. «Romanian musician Florian Pittis dies». The Boston Globe, [journal électronique], Arts&Entertainment/Music, 6/8/2007. http://www.boston.com/ (consulté le 13/9/2007)

(2) SCORTEA, Razvan. «Romania mourns folk hero Pittis». BBC Romanian Service, [journal électronique], World/Europe, 7/8/2007. http://news.bbc.co.uk/ (consulté le 13/9/2007)

(3) MINDRUTA, Lucian. «La Roumanie dit adieu à Florian Pittis». Courrier International, [journal électronique], Eurotopics, 16/8/2007. http://europe.courrierinternational.com/ (consulté le 13/9/2007)

(4) SCORTEA, Razvan. op.cit.

(5) POPESCU-TARICEANU, Calin. «Le message du Premier ministre Calin Popescu-Tariceanu à la mort de l'acteur Florian Pittis». Gouvernement de la Roumanie, [document électronique], Bureau de presse/discours, 5/8/2007. http://www.guv.ro/ (consulté le 13/9/2007)

Dernière modification: 2007-09-21 09:43:09

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019