28 novembre 2020 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Valeurs     Jeux   

7 décembre 2008

Obama maintient Gates à la Défense


Keven Drolet
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

novembre
2020
Élection de Joe Biden à la présidence des États-Unis

septembre
2020
Dépassement du million de personnes décédées des suites de la covid-19

mai
2020
Premier vol spatial habité pour l’entreprise américaine SpaceX

mai
2020
Mort violente de George Floyd et émeutes aux États-Unis

mars
2020
Dévoilement d’un plan de stimulation économique de 2 trillions de dollars aux États-Unis

février
2020
Accord de paix conditionnel en Afghanistan entre les États-Unis et les talibans

janvier
2020
Annonce d’un plan de paix des États-Unis dans le différend israélo-palestinien

janvier
2020
Accord commercial préliminaire entre les États-Unis et la Chine

janvier
2020
Assassinat du général iranien Qassem Soleimani

décembre
2019
Vote de la Chambre des représentants pour la destitution du président des États-Unis

novembre
2018
Élections de mi-mandat aux États-Unis

juillet
2018
Rencontre à Helsinki entre le président des États-Unis, Donald Trump, et le président russe Vladimir Poutine

juin
2018
Tenue d’un sommet entre le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-un

mars
2018
Intensification d’une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine

décembre
2017
Annonce du président américain Donald Trump sur Jérusalem

septembre
2017
Ouragans sur les Caraïbes

août
2017
Déferlement des ouragans Harvey et Irma sur le sud des États-Unis

janvier
2017
Adoption d’un décret exécutif sur l’immigration aux États-Unis

janvier
2017
Assermentation de Donald Trump à la présidence des États-Unis

Le nouveau président-élu des États-Unis a tenu parole en annonçant le maintien de Robert Gates au poste qu'il occupe actuellement sous l'administration de George W. Bush. En conservant Gates comme secrétaire à la Défense, Barack Obama remplit donc sa promesse électorale d'inclure un républicain au sein de son administration qui entrera en fonction le 20 janvier prochain [1].

Dr. Robert M. Gates

Spécialiste de la Russie et de l'historie soviétique, Gates à obtenu un doctorat de l'Université Georgetown. Âgé de 65 ans, il occupe un siège au cabinet exécutif des États-Unis comme 22e secrétaire à la Défense et ce, depuis sa nomination par le Président George W. Bush en 2006 [2].

Robert Gates a un passé professionnel impressionnant en matière de défense et de sécurité nationale. Comptant 27 ans de carrière à la Central Intelligence Agency (CIA), il en a, entre autres, été directeur de 1991 à 1993. De plus, pour bien comprendre l'ampleur de ses réalisations, il est important de mentionner qu'il a été décoré de plusieurs médailles importantes dont la « National Security Medal » et la « Presidential Citizens Medal ». Sans oublier ses deux « National Intelligence Distinguished Service Medal » et ses trois « Distinguished Intelligence Medal », plus haute décoration de la CIA [3].

Enfin, le Dr. Gates a démissionné en tant que Président de l'Université H&M au Texas, fonction qu'il occupait depuis 2002, pour déménager à la Maison Blanche [4].

Nomination bipartisane

Bien que les allégeances politiques des deux hommes soient de natures différentes, voire, de façon générale, opposées, Obama et Gates semble s'entendre à plusieurs niveaux en ce qui concerne la défense et la sécurité des États-Unis.

Évidemment, la première tâche de haute importance que devra accomplir le secrétaire à la Défense sera le retrait des troupes américaines d'Iraq et on le dit la personne tout indiquée pour y arriver : « Cette nomination a de grands avantages pour Obama, qui peut désormais tenir sa promesse de retirer les troupes d'Irak avec l'aide d'un architecte de la stratégie de renforts [5]. » Très respecté et considéré comme un maître dans l'exercice de ses fonctions, l'on croit que l'expert à la tête du Pentagone pourra s'occuper des affaires militaires avec autonomie et permettra à l'administration Obama de se concentrer sur la crise économique qui frappe le monde [6].

Bien sûr, certain dossiers font l'objet de plus de dissension entre Robert Gates et Barack Obama. D'ailleurs, le président-élu a été très clair sur la fermeture de la prison de Guantanamo Bay, une position que ne partage pas le secrétaire. L'on retrouve la même division en ce qui concerne l'expansion du système anti-missile américain en Europe de l'Est.

Néanmoins, les compétences, l'engagement et l'expérience de Robert Gates s'avèrent être des atouts pour l'équipe Obama. Son maintien au sein de l'exécutif laisse prévoir une transition fluide et la possibilité de poursuivre le travail déjà commencé en ce qui concerne l'élargissement des corps de la Marine et de l'Armée, ainsi que l'amélioration de la capacité du gouvernement à répondre aux demandes des familles des militaires [7]. Reste à voir si cette association procurera les bénéfices prévus.




Références:

[1] Radio-Canada.ca, Clinton et Gates seconderont Obama, 2 décembre 2008, [en ligne] http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International... consulté le 7 décembre 2008.

[2] The White House, Robert M. Gates, Secretary of Defense, [en ligne] http://www.whitehouse.gov/government/gates-bio.html, consulté le 7 décembre 2008.

[3] loc.cit.

[4] loc.cit.

[5] AFP, États-Unis : Robert Gates resterait secrétaire à la Défense d'Obama, 25 novembre 2008, [en ligne] http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM... consulté le 7 décembre 2008.

[6] Connan, Julie, Obama garde le ministre de la défense de Bush, 26 novembre 2008, LeFigaro.fr, [en ligne] http://www.lefigaro.fr/elections-americaines-2008/... consulté le 7 décembre 2008.

[7] AFP, Obama, Gates in sync on many defense issues, 6 décembre 2008, MSNBC, [en ligne] http://www.msnbc.msn.com/id/28087336/, consulté le 7 décembre 2008

Dernière modification: 2008-12-12 09:18:11

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019