25 novembre 2020 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Valeurs     Jeux   

15 mars 2009

L'Asie, première cible de la nouvelle diplomatie Obama


Félix Henri
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

novembre
2020
Élection de Joe Biden à la présidence des États-Unis

septembre
2020
Dépassement du million de personnes décédées des suites de la covid-19

mai
2020
Premier vol spatial habité pour l’entreprise américaine SpaceX

mai
2020
Mort violente de George Floyd et émeutes aux États-Unis

mars
2020
Dévoilement d’un plan de stimulation économique de 2 trillions de dollars aux États-Unis

février
2020
Accord de paix conditionnel en Afghanistan entre les États-Unis et les talibans

janvier
2020
Annonce d’un plan de paix des États-Unis dans le différend israélo-palestinien

janvier
2020
Accord commercial préliminaire entre les États-Unis et la Chine

janvier
2020
Assassinat du général iranien Qassem Soleimani

décembre
2019
Vote de la Chambre des représentants pour la destitution du président des États-Unis

novembre
2018
Élections de mi-mandat aux États-Unis

juillet
2018
Rencontre à Helsinki entre le président des États-Unis, Donald Trump, et le président russe Vladimir Poutine

juin
2018
Tenue d’un sommet entre le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-un

mars
2018
Intensification d’une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine

décembre
2017
Annonce du président américain Donald Trump sur Jérusalem

septembre
2017
Ouragans sur les Caraïbes

août
2017
Déferlement des ouragans Harvey et Irma sur le sud des États-Unis

janvier
2017
Adoption d’un décret exécutif sur l’immigration aux États-Unis

janvier
2017
Assermentation de Donald Trump à la présidence des États-Unis

La diplomatie américaine a perdu beaucoup de son lustre lors des deux mandats de George W. Bush. Une des priorités de Barack Obama est d'ailleurs de redorer le blason de l'influence américaine à l'étranger. La secrétaire d'État américaine Hillary Clinton, l'équivalent d'un ministre des Affaires étrangères, a donc été envoyée en mission officielle en Asie à la mi-février dernier. Le but : rafraîchir des relations diplomatiques bilatérales avec des partenaires prioritaires (1).

L'économie retenait évidemment l'attention d'entrée de jeu, considérant le contexte de crise économique. Malgré cela, d'autres sujets non moins importants, comme le cas de la Corée du Nord, figuraient à l'ordre du jour. Bref, une coopération plus étroite entre des acteurs d'importance est désirée par l'administration Obama.

Quatre pays, de nombreux enjeux

Madame Clinton a visité 4 pays dans le courant de la semaine : le Japon d'abord, comme le veut la tradition, l'Indonésie, la Corée du Sud et finalement la Chine. Les enjeux abordés au Japon et en Corée du Sud étaient les mêmes : la Corée du Nord et l'économie. La problématique qu'apportent les politiques nucléaires de la Corée du Nord rend les deux alliés des États-Unis de plus en plus inquiets (2). Le Japon désirait aussi être rassuré dans sa position d'allié stratégique principal dans la région (3), alors que la Corée du Sud souhaite un renforcement du partenariat militaire avec les États-Unis.

Du côté de l'économie, le Japon est un des pays les plus touchés actuellement par la crise économique, son PIB s'étant effondré de 12% dans le dernier trimestre (4). La situation est similaire du côté coréen, mais à une échelle moindre. Le niveau de l'économie du pays a en effet reculé de 5,6% dans le dernier trimestre de 2008 (5). Le sujet de la crise a donc évidemment été abordé lors des rencontres, même si aucune solution concrète ne semble en être sortie.

L'Indonésie était aussi une cible intéressante pour Hillary Clinton. Il faut garder en tête que l'Indonésie est un pays comptant plus de 220 millions d'habitants, la majorité étant musulmane. La démocratie et la stabilité sociale y sont encore fragiles, par contre. L'accueil réservé à Hillary Clinton par certains étudiants musulmans n'était pas très chaud. Certains la qualifiaient même de terroriste. Ils en ont également profité pour lancer des chaussures sur une caricature de la secrétaire d'État (6). Le choix de l'Indonésie est aussi particulier, puisque généralement le principal allié des États-Unis en Asie du Sud-est est la Thaïlande. Mais avec la crise politique qui continue dans ce pays, Hillary Clinton a décidé de cibler un autre État important. L'Indonésie aura aussi servi de tremplin à la secrétaire d'État pour discuter d'un partenariat élargi avec l'Association des États de l'Asie du Sud-est (ASEAN) (7).

Finalement, en Chine, la secrétaire d'État s'est concentrée sur les enjeux économiques (8) et a évité la question des droits de l'Homme. Cette cause lui tenait pourtant à coeur, elle qui demandait le boycottage de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Pékin pour condamner l'inaction de la Chine dans la crise du Darfour (9). Il faut aussi noter que la crise économique n'épargne pas le géant asiatique, le taux de croissance économique se rapprochant du seuil de 8%, considéré comme le minimum pour prévenir une implosion économique et sociale (10).

Le véritable objectif

Mais pour l'essentiel, le voyage de madame Clinton dans cette région se voulait avant tout la première étape du remodelage de la diplomatie américaine. Cela s'est vu dans les opérations de charme menées par la secrétaire d'État. Elle s'est permis entre autres une apparition sur un campus universitaire à Tokyo et à une émission de télévision populaire en Indonésie, où des sujets plus légers ont été abordés (11). Cela s'inscrit dans la stratégie des États-Unis de séduire le monde, après la rupture causée par le prédécesseur de Barack Obama.




Références:

(1) Yi, Zhao, « Analyse : faits marquants de la tournée asiatique de Mme Clinton », Xinhua.net, 22 février 2009, [En ligne] http://www.french.xinhuanet.com/french/2009-02/22/... , page consultée le 12 mars 2009

(2) Falletti, Sebastien, Radio France internationale, « Hillary Clinton condamne sévèrement Pyongyang », 20 février 2009, [En ligne] http://www.rfi.fr/actufr/articles/110/article_78545.asp, page consultée le 12 mars 2009

(3) Reuters, « Hillary Clinton débute sa tournée en Asie chez l'allié japonais », 16 février 2009, [En ligne] http://www.lexpress.fr/actualites/2/hillary-clinto... page consultée le 13 mars 2009

(4) La Tribune, « Le premier ministre japonais ordonne un troisième plan de relance », 13 mars 2009, [En ligne] http://www.latribune.fr/actualites/20090313trib000... page consultée le 14 mars 2009

(5) Xinhua.net, « Corée du Sud : le PIB par habitant pourrait tomber à son plus bas niveau depuis cinq ans », 11 mars 2009, [En ligne], http://www.french.xinhuanet.com/french/2009-03/11/... page consultée le 13 mars 2009

(6) The Associated Press, « Étape indonésienne pour Hillary Clinton », 18 février 2009, [En ligne] http://www.latribune.fr/depeches/associated-press/... page consultée le 12 mars 2009

(7) Xinhua.net, « Hillary Clinton insiste sur le partenariat avec l'Asie du Sud-Est », 19 février 2009, [En ligne], http://www.french.xinhuanet.com/french/2009-02/19/... page consultée le 12 mars 2009

(8)Philip, Bruno, « À Pékin, Hillary Clinton a priviégié ?la crise financière'», Le Monde, 23 février 2009, [En ligne] http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2009/... page consultée le 12 mars 2009

(9) Stein, Sam, « Clinton's Asia trip : Engaging U.S. geopolitics, reshaping her family's legacy », Huffington Post, 17 février 2009, [En ligne] http://www.huffingtonpost.com/2009/02/17/clintons-... page consultée le 12 mars 2009

(10) Philip, Bruno, « La Chine prête à de nouvelles mesures de soutien à son économie », Le Monde, 13 mars 2009, http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2009/... page consultée le 14 mars 2009

(11) Desné, Julie, « Hillary Clinton joue le charme en Asie », Le Figaro, 23 février 2009, [En ligne] http://www.lefigaro.fr/international/2009/02/23/01...

Dernière modification: 2009-03-20 08:12:54

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019