5 août 2020 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Valeurs     Jeux   

28 septembre 2009

Le premier ministre taïwanais et son cabinet emportés par le typhon Morakot


Isabelle Gobeil
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

janvier
2016
Élection de Tsai Ing-wen à la présidence de la République de Chine (Taïwan)

novembre
2015
Poignée de main historique entre les présidents de la Chine et de Taïwan

avril
1975
Décès de Tchang Kaï-chek

décembre
1954
Traité de défense mutuelle entre les États-Unis et la République de Chine (Taïwan)

mars
1950
Accession de Tchang Kaï-chek à la présidence de la République de Chine

décembre
1949
Fuite des nationalistes chinois à Taïwan

Le 8 août 2009, le typhon le plus dévastateur des 50 dernières années à Taïwan frappait cette île située tout près de la Chine, faisant plus de 600 morts et disparus (1). Le 7 septembre, le premier ministre Liu Chao-shiuan, en poste depuis à peine plus d'un an (2), présentait sa démission au président taïwanais Ma Ying-jeou. Quelques jours plus tard, la plupart des ministres composant son cabinet faisaient de même.

La responsabilité du premier ministre

Les Taïwanais, ainsi que l'opposition, ont vivement critiqué le gouvernement de Liu pour sa mauvaise et trop lente gestion du désastre. Plusieurs ont de plus blâmé les autorités pour n'avoir pas réagi avant même l'arrivée du typhon Morakot à Taïwan en n'exigeant pas l'évacuation d'un nombre suffisant de résidents. Le rejet de l'aide offerte par la communauté internationale ainsi que le délai concernant le déploiement des troupes de sauvetage sont autant de fautes reprochées au gouvernement de Lui-Chao-shiuan (3).

Ce dernier indique que sa démission est sa façon d'assumer la responsabilité politique de l'événement : « Je présente mes excuses au président et au peuple, j'aurais dû faire mieux » (4). Selon le Taipei Times, le président aurait demandé à Liu Chao-shiuan de rester en poste au moins temporairement, le temps de mettre en place les efforts de reconstruction. « Entre 80 et 90% des victimes de Morakot ont reçu de l'aide financière du gouvernement, tandis que 92% des gens sans logement ont été relocalisés dans des camps militaires ou des locaux gouvernementaux »(5), atteste Liu. Il affirme qu'une fois sa mission maintenant complétée, il est temps pour lui de quitter.

D'autres raisons pour justifier un départ

Bien que le président Ma ait fortement appuyé le premier ministre dans les jours suivant la tragédie, certains évoquent la pression populaire devenue trop forte comme responsable de la démission de Liu un mois plus tard. Aussi, des interrogations quant au leadership du président et son échec à nommer des membres du Cabinet efficaces l'auraient poussé à accepter la démission du premier ministre (6). Le porte-parole officiel de la présidence, Wang Yu-chin, a affirmé de son côté que Wu Den-yih, vice-président du parti au pouvoir, a été nommé par le président à titre de remplaçant de Liu (7). Ma et Wu seraient, selon Wang, de vieux amis se connaissant très bien (8).

Rappelons que, entre le 7 et le 9 août, environ 7000 personnes auraient perdu leur maison. Le typhon Morakot a laissé un mètre d'eau à certains endroits sur l'île de Taïwan, provoquant ainsi de nombreuses inondations et glissements de terrain, particulièrement dans le sud de l'île (9). Les chiffres font état de plus de 600 morts et disparus (10).




Références:

(1) HUANG, Annie, « Taiwan premier resigns over handling of typhoon », Associated Press, publié le 07.09.09, http://www.suntimes.com/news/world/1757488,Taiwan-... consulté le 24.09.09.

(2) PERSPECTIVE MONDE, Université de Sherbrooke, http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BM... consulté le 25.09.09.

(3) WANG, Flora et KO, Shu-ling, « Liu resings, Wu Den-yih to replace him », Taipei Times, 08.09.09, http://www.taipeitimes.com/News/front/archives/200... consulté le 24.09.09.

(4) REUTERS, « Le Premier ministre taïwanais démissionne », L'express.fr, publié le 07.09.09, http://www.lexpress.fr/actualite/monde/asie/le-pre... consulté le 24.09.09.

(5) WANG, Flora et KO, Shu-ling, op.cit.

(6) HUANG, Annie, op.cit.

(7) THIBAULT, Harold, « Le Premier minister taïwanais démissionne un mois après le passage du typhon Morakot », Aujourd'hui la Chine, publié le 08.09.09, http://www.aujourdhuilachine.com/informations-chin... consulté le 24.09.09.

(8) WANG, Flora et KO, Shu-ling, op.cit.

(9) HUANG, Annie, op.cit.

(10) REUTERS, op.cit.

Dernière modification: 2009-10-05 07:53:44

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019