30 octobre 2020 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Valeurs     Jeux   

15 juin 1977

Élection en Espagne d'un gouvernement minoritaire de l’Union du centre démocratique

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Adolfo Suarez

Le 15 juin 1977, l’Union du Centre démocratique (UCD), dirigée par Adolfo Suarez, obtient 34,4 % des voix et une majorité simple avec 165 sièges sur 350 au Congrès des députés. Elle l’emporte sur le Parti socialiste ouvrier espagnol qui n’amasse que 29,3 % des votes et récolte 118 élus.

Ces élections parlementaires sont les premières organisées en Espagne depuis la guerre civile de 1936, qui s’est conclue par le début du régime autoritaire du général Francesco Franco en 1939. Les élections sont d’ailleurs organisées 19 mois après la mort de ce chef d’État, en novembre 1975, et se déroulent dans un climat de violence. Plusieurs villes espagnoles sont touchées par des actes terroristes revendiqués par des groupes réclamant la libération de prisonniers politiques emprisonnés pendant le régime franquiste. Le 15 juin 1977, malgré quelques attentats à la bombe commis par des groupes extrémistes tentant de freiner les élections, 18,3 millions de citoyens se présentent aux urnes, représentant un taux de participation important de 80 %. Avec 118 sièges remportés sur 350 au Congrès des députés et 60 sièges sur 207 au Sénat, le Parti socialiste ouvrier espagnol accomplit une percée dans les grandes villes comme Barcelone, Valence et Séville. Mais les promesses de l’UCD de mettre fin aux politiques répressives observées sous Franco et d’améliorer les conditions de vie des populations rurales permettent à la formation d’Adolfo Suarez, premier ministre intérimaire chargé depuis 1976 d’assurer la transition démocratique de l’Espagne, de décrocher 165 sièges au Congrès et 106 sièges au Sénat. D’autre part, le Pacte démocratique pour la Catalogne et le Parti nationaliste basque remportent respectivement 11 et 8 sièges au Congrès, après avoir fait campagne sur l’obtention de davantage d’autonomie politique dans leurs régions respectives. Les partis opposés à l’UCD critiquent également la brièveté de la campagne électorale, qui ne dure que trois semaines. Un an après les élections, le virage démocratique que prend l’Espagne sera confirmé par la tenue d’un référendum constitutionnel. Environ 87 % des électeurs approuvent alors la nouvelle Constitution espagnole.

Pour en savoir plus:

Résultats du scrutin

Dans les médias...


Marcel Niedergang, « Le nouveau mouvement de M. Adolfo Suarez »

«...Marquant des points à droites où se situe son – ennemi principal – M. Suarez n’a pas pour le moment de raisons sérieuses de redouter une gauche divisée. [...] M. Suarez, dont la nomination à la tête du gouvernement avait suscité des « mouvements divers » dans la classe politique a prouvé en quelques mois qu’il était d’abord un homme d’appareil, fin manœuvrier, plaçant des hommes de confiance aux postes-clés. Il a compris l’un des premiers, l’importance du petit écran dans les luttes politiques d’un État moderne. »

Le Monde (France), 1er juin 1977, p. 5.

Jean-Louis Buchet, « Deux jeunes premiers face aux électeurs »

«...Gonzalez [le chef du Parti socialiste ouvrier espagnol] est, à coup sûr, la révélation de la campagne électorale qu’il mène à l’américaine : des milliers de kilomètres parcourus en jet avec ses collaborateurs, toute l’Espagne quadrillée du nord au sud et de l’est à l’ouest. [...] Si Suarez est le premier en Espagne à avoir compris l’importance du petit écran (Franco l’avait négligé), Felipe Gonzalez redécouvre le contact direct avec la population. [...] Avant le scrutin, nul ne doute que le parti de Gonzalez, comme celui du chef du gouvernement fera de bons scores, On s’interroge sur les performances du [Parti communiste] et de l’Alliance populaire néo-franquiste. »

Jeune Afrique (France), 17 juin 1977, p. 48.

Agence France-Presse, Reuters, United Press International, « Élections historiques en Espagne : Suarez conduit le centre à la victoire »

«...Dès l’ouverture des 42 000 bureaux, de longues files d’attente se sont formées. Les opérations ont démarré lentement, bien des électeurs paraissant déroutés, en présence des deux urnes, l’une pour le Congrès des députés, l’autre pour le Sénat « Pas étonnant, qu’ils ne savent pas comment s’y prendre. Ils n’avaient encore jamais voté », a lancé avec un sourire l’un des scrutateurs de service. [...] D’importantes mesures de sécurité avaient été prises avant le scrutin. [...] En dépit de ces précautions, quelques explosions ont précédé l’ouverture des bureaux de vote. De nombreux engins ont pu être désamorcés à temps. »

La Presse (Québec, Canada), 16 juin 1977, p. D1.

Gouvernance et gouvernement [ 15 juin 1977 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Espagne
TransitionJuan Carlos I de BourbónAdolfo Suárez González

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1972 - 1982



décembre
1973
Assassinat du premier ministre espagnol Luis Carrero Blanco

novembre
1975
Décès du président espagnol Francisco Franco

mars
1977
Rencontre à Madrid entre trois leaders communistes d'Europe de l'Ouest

juin
1977
Élection en Espagne d'un gouvernement minoritaire de l’Union du centre démocratique

juin
1977
[Résultats] Élections législatives

décembre
1978
Tenue d'un référendum constitutionnel en Espagne

mars
1979
Réélection en Espagne d’un gouvernement minoritaire de l’Union du centre démocratique

mars
1979
[Résultats] Élections législatives

février
1981
Tentative de coup d'État en Espagne

octobre
1982
Élection en Espagne d’un gouvernement majoritaire du Parti socialiste ouvrier espagnol

octobre
1982
[Résultats] Élections législatives


Dans l'actualité


septembre
2019
Changement de cap : l'Espagne devient la destination privilégiée des migrants africains

mars
2019
Le procès des indépendantistes catalans vient mettre de l'huile sur le feu

septembre
2017
Les socialistes espagnols se tournent vers Sánchez pour contrer la chute

octobre
2016
Le parti Podemos est-il en mesure de briser la tendance vers la droite en Europe?

février
2016
Des élections sans gagnants en Espagne

septembre
2015
Espagne : relance réelle ou mirage économique ?

février
2015
Économie espagnole : une première en six ans

octobre
2014
La polémique de l'immigration clandestine en Espagne

septembre
2014
Le gouvernement espagnol abandonne un projet de loi controversé

septembre
2014
Un démocrate espagnol s'éteint


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019