29 septembre 2020 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Valeurs     Jeux   

22 juin 1986

Réélection en Espagne d’un gouvernement majoritaire du Parti socialiste ouvrier espagnol

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Peu après le référendum sur l’adhésion de l’Espagne à l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN), le premier ministre Felipe Gonzalez déclenche des élections anticipées le 22 juin 1986. Ce pari s’avère gagnant, le Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) conservant un gouvernement majoritaire avec 44,1 % des voix et 184 sièges sur 350.

Le premier mandat de Felipe Gonzalez comme premier ministre est marqué par l’enjeu de l’entrée de l’Espagne dans l’OTAN. Le PSOE s’était montré critique d’une adhésion à cette alliance lors des élections de 1982. Par la suite, Gonzalez tempère sa position, affirmant être en faveur du maintien de l’Espagne comme membre – elle a adhéré à l’OTAN en 1982 – , avec certaines conditions, notamment de rester à l’extérieur du cadre des structures militaires. Un référendum sur cette question, le 12 mars 1986, est remporté par l’option du premier ministre après une campagne polarisante. Voulant capitaliser sur cette victoire, Gonzalez déclenche des élections législatives anticipées pour le 22 juin 1986. Il fait peu de promesses pendant la campagne, mettant de l’avant son leadership et les progrès effectués par son plan d’austérité. Cependant, il est critiqué par l’opposition en raison de son arrogance. La Coalition populaire (CP), une formation de droite, s’engage à des privatisations, des baisses d’impôt et une diminution des dépenses publiques. Pour sa part, l’ex-premier ministre Adolfo Suarez fait un retour à la tête du Centre démocratique et social (CDS), fondé en 1982, promettant une augmentation du financement public dans les industries, le retrait des forces étatsuniennes du pays et la diminution du taux de chômage qui est d’environ 22 %. Malgré un affaiblissement de sa députation, le PSOE maintient sa majorité en Chambre avec 44,1 % des voix et 184 sièges sur 350. Pour sa part, la CP récolte 26 % des votes et 105 sièges. Elle devance le CDS (9,2 %, 19 sièges) qui progresse toutefois de plus d’un million de votes par rapport à 1982. Certains partis régionalistes et plus radicaux font aussi des gains. Le cabinet formé par le PSOE, qui détient aussi la majorité du Sénat, est presque identique au précédent. Un de ses principaux défis sera celui posé par les revendications des indépendantistes basques.

Résultats du scrutin

Gouvernance et gouvernement [ 22 juin 1986 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Espagne
ÉlevéJuan Carlos I de BourbónFelipe González Márquez

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1981 - 1991



février
1981
Tentative de coup d'État en Espagne

octobre
1982
Élection en Espagne d’un gouvernement majoritaire du Parti socialiste ouvrier espagnol

octobre
1982
[Résultats] Élections législatives

juin
1986
Réélection en Espagne d’un gouvernement majoritaire du Parti socialiste ouvrier espagnol

juin
1986
[Résultats] Élections législatives

octobre
1989
Réélection en Espagne d’un gouvernement majoritaire du Parti socialiste ouvrier espagnol

octobre
1989
[Résultats] Élections législatives


Dans l'actualité


septembre
2019
Changement de cap : l'Espagne devient la destination privilégiée des migrants africains

mars
2019
Le procès des indépendantistes catalans vient mettre de l'huile sur le feu

septembre
2017
Les socialistes espagnols se tournent vers Sánchez pour contrer la chute

octobre
2016
Le parti Podemos est-il en mesure de briser la tendance vers la droite en Europe?

février
2016
Des élections sans gagnants en Espagne

septembre
2015
Espagne : relance réelle ou mirage économique ?

février
2015
Économie espagnole : une première en six ans

octobre
2014
La polémique de l'immigration clandestine en Espagne

septembre
2014
Le gouvernement espagnol abandonne un projet de loi controversé

septembre
2014
Un démocrate espagnol s'éteint


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019