27 septembre 2020 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Valeurs     Jeux   

21 juillet 1946

Élection en Turquie d’un gouvernement du Parti républicain du peuple majoritaire

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

La fin de la Seconde Guerre mondiale amène le président Ismet Inönü à introduire le multipartisme en Turquie. Malgré la création de nouvelles formations, dont le Parti démocrate (PD), le Parti républicain du peuple (PRP) conserve le pouvoir en remportant 396 sièges sur 465.

Mustafa Ismet Inönü est élu président de la Turquie par la Grande Assemblée nationale après la mort de Mustafa Kemal Atatürk en 1938. Résistant aux pressions lors de la Seconde Guerre mondiale, il maintient d’abord son pays dans la neutralité. Cependant, il rompt les relations diplomatiques avec l’Allemagne en 1944 et lui déclare la guerre en février 1945. Cette décision permet à la Turquie de participer à la conférence de San Francisco et, donc, de devenir un membre fondateur de l’Organisation des Nations unies (ONU). La guerre terminée et la Charte de l’ONU approuvée par la Grande Assemblée nationale, Inönü démocratise le pays en mettant fin au régime de parti unique. Le Parti démocrate est formé en janvier 1946, notamment avec des dissidents du PRP. Il devient la principale opposition à cette formation qui gouverne le pays depuis les années 1920. Le programme politique du PD consiste à réduire la place de l’État dans l’économie et à favoriser davantage le secteur privé. Il reçoit le soutien des communautés rurales hostiles à la politique de laïcité d’Atatürk, et ce, même si les leaders démocrates n’ont pas l’intention de la révoquer. Un enjeu électoral important concerne la politique étrangère, alors que l’Union soviétique (URSS) tente d’étendre son influence dans l’Anatolie. Moscou demande à la Turquie l’annexion de territoires et l’implantation de bases militaires, mais affirme être prête à renoncer à ces revendications si Ankara adopte une politique étrangère favorable à son endroit dans le contexte de la Guerre froide. Autant le PRP que le PD ont rejeté ces demandes. Même si les élections du 21 juillet 1946 sont contestées pour la première fois, le parti au pouvoir est nettement favorisé, certains parlant d’irrégularités commises par le régime. Il remporte une victoire écrasante, récoltant 395 sièges contre 64 pour le PD et six indépendants. Le 5 août, le président Inönü sera réélu pour un quatrième mandat.

Résultats du scrutin

Gouvernance et gouvernement [ 21 juillet 1946 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Turquie
IntermédiaireMustafa Ismet InönüMehmet Sükrü Saraçoglu

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1944 - 1951



octobre
1945
Admission à l'Organisation des Nations unies (ONU)

juillet
1946
Élection en Turquie d’un gouvernement du Parti républicain du peuple majoritaire

juillet
1946
[Résultats] Élections législatives

mai
1950
Élection en Turquie d’un gouvernement du Parti démocrate majoritaire

mai
1950
[Résultats] Élections législatives


Dans l'actualité


décembre
2019
L'Afrique : une occasion en or pour la Turquie

février
2019
Turquie : indispensable dans la gestion de la crise des réfugiés syriens

septembre
2018
Élections en Turquie : quel avenir pour le parti pro-kurde?

septembre
2018
Du mouvement dans le paysage médiatique turc

novembre
2016
Une démission à saveur de mise à pied pour l'ancien premier ministre turc Ahmet Davutoglu

octobre
2016
La purge du président Erdogan en Turquie inquiète la communauté internationale

février
2016
Le G20 face à de nombreux enjeux à Antalya

novembre
2015
Processus d'adhésion de la Turquie au sein de l'Union européenne : entre patience et espoir

janvier
2015
Voyage du pape François en Turquie : une visite historique

septembre
2014
Élection présidentielle en Turquie : Erdogan gagne son pari


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019