22 octobre 2020 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Valeurs     Jeux   

2 juillet 2020

Glissement de terrain meurtrier au Myanmar (Birmanie)

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Des vagues de boue submergent une vallée du canton de Hpakant, au Myanmar, provoquant la mort d’au moins 174 personnes et la disparition d’une centaine d’autres. En grande majorité, il s’agissait de cueilleurs indépendants de jade, une pierre employée en ornementation et en joaillerie dont ce pays est le premier producteur mondial.

Le Myanmar est responsable d’environ 90 % de la production mondiale de jade, dont une grande partie est destinée à son voisin chinois. Les mineurs qui en font l’extraction travaillent dans des conditions précaires, notamment dans l’État Kashin, dans la partie nord du pays. Cette zone riche en ressources minières est au centre de conflits entre l’armée, une organisation nationaliste locale et des groupes rebelles. Au fil des ans, des incidents survenus dans des mines font des centaines de morts. La saison de la mousson, de mai à octobre, est à cet égard particulièrement dangereuse. Les autorités s’engagent à adopter des réformes, mais la situation demeure difficile lorsqu’une autre tragédie meurtrière frappe le 2 juillet 2020. À cette occasion, des amas de roches tombés dans un lac du canton de Hpakant, conséquence de pluies diluviennes, sont à l’origine de vagues de boue qui surprennent des cueilleurs de jade indépendants venus nettoyer les résidus d’une société mineure. Certains d’entre eux s’étaient tournés vers cette option à la suite de coupures d’emplois résultant de la pandémie de covid-19, tant au Myanmar que dans des pays voisins comme la Thaïlande. Bien qu’ils aient été avertis de cette menace imminente, ils sont demeurés sur place, en quête des restes d’un gisement qui n’est plus en opération. En tout, on évalue le nombre de morts à 174 et de personnes disparues à plus de 100, un sommet pour cette industrie au Myanmar. La négligence des entreprises, qui engrangent pourtant des profits colossaux du jade, est pointée du doigt, alors que des responsables chargés de veiller à la sécurité des lieux seront limogés par les autorités militaires.

Dans les médias...


Philippe Mathé, « Morts, mineurs surexploités, catastrophe écologique : le jade, pierre maudite en Birmanie »

«...Dans la région des mines de Hpakant, où se situe la mine touchée par le glissement de terrain, l’exploitation des mines de jade a longtemps été totalement anarchique. À son arrivée au pouvoir, en 2016, Aung San Suu Kyi a lancé un moratoire sur les nouvelles licences minières. Les entreprises doivent désormais se conformer à des réglementations environnementales censées être plus strictes pour obtenir le droit d’exploitation et ne peuvent pas creuser des surfaces de plus de deux hectares. En décembre 2018, une nouvelle loi sur la transparence a aussi été adoptée. Résultat, beaucoup de grandes mines ont fermé et les sites ne sont plus surveillés, permettant le retour de nombreux mineurs indépendants. Issus de communautés ethniques défavorisées, ils opèrent quasi clandestinement dans les anciens sites laissés à l’abandon. En mars 2019, un rapport de l’ONU sur la situation des droits de l’homme en Birmanie, estimait à 400 000 le nombre de travailleurs illégaux officiant dans les mines de jade. »

Ouest-France (France), 2 juillet 2020.

Marcus Parekh, « More than 160 dead in mining accident in Myanmar »

«...Accidents in the jade mining industry are not uncommon, due to poor regulation of the industry. This is the second occasion in the past five years in which over 100 people have died in a jade mining accident in Kachin state. In 2015, 114 died under similar circumstances after a mound of tailing collapsed on miners, many of whom were sleeping in their tents. The victims of these accidents tend to be freelance miners, who settle around the base of the vast mounds of earth drawn up during the mining process. They then scavenge for loose bits of jade to sell. However, during the rainy season, the mounds become highly unstable and susceptible to collapse. In 2016-17, official sales of jade reached £606 million, according to government figures released under the Extractive Industries Transparency Initiative. However, estimates suggest that the true figure is actually much higher. China is the primary export market for jade. »

The Telegraph (Royaume-Uni), 2 juillet 2020.

Gouvernance et gouvernement [ 2 juillet 2020 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Myanmar
TransitionWin MyintAung San Suu Kyi

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 2010 - 2016



novembre
2010
Libération d'Aung San Suu Kyi au Myanmar (Birmanie)

avril
2012
Élection d'Aung San Suu Kyi à l'Assemblée du peuple au Myanmar (Birmanie)

novembre
2015
Élection au Myanmar (Birmanie) de la Ligue nationale pour la démocratie


Dans l'actualité


janvier
2019
Myanmar : des premiers pas timides, mais prometteurs pour le président Win Myint

novembre
2018
Rohingyas : une aide extérieure suffisante?

février
2018
Rohingyas : fuir pour survivre

octobre
2016
Fin d'une longue dictature militaire au Myanmar

novembre
2014
Un exil forcé pour les Rohingyas

février
2014
Démocratie et développement vont de pair au pays d'Aung San Suu Kyi

septembre
2013
Une visite rare : Shinzo Abe de passage en Birmanie

janvier
2012
Un moment birman historique

novembre
2011
Un retour politique pour Aung San Suu Kyi ?

septembre
2010
Un partenariat asymétrique complexe : rencontre sino-birmane à Beijing


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019