13 août 2020 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Valeurs     Jeux   





Résultats du parti à la chambre basse
AnnéeNombre de votesPourcentages des votesNombre de siègesNombre total de siègesPourcentages des sièges
19910011925446,9
19930012626048,5
19950013625752,9
19970011825745,9
19995 702 707334511638,8
20010011625745,1
20051 142 5226,791048,7
N.B.: Pour les votes, si la valeur est égale à 0, c'est que cette information n'était pas disponible.

Fondé en 1945 par le général Juan Domingo Perón, le mouvement (ou parti) péroniste change deux fois de nom durant son histoire : en 1976, il se présente aux élections sous le nom de Movimiento Nacionalista Justicialista, et plus tard en tant que Partido Justicialista (PJ). Divisée en deux camps dans les années 1980 (les Oficialistas représentant la droite et les Renovadores la gauche), cette formation se réunit en 1989 sous le leadership de Carlos Menem. Durant ses années à la présidence du parti, il oriente ses politiques vers la droite. Le PJ connait des succès électoraux entre 1989 et 1997, avant d'être défait aux élections de 1999 par l'Alianza, une coalition électorale. Aux élections de 2005, le PJ se scinde en deux factions qui se disputent le siège au Sénat dans la province de Buenos Aires. Le leader du mouvement dissident, Cristina Fernández de Kirchner, forme ainsi le Front de la victoire, grâce auquel elle remporte les élections. Le Partido Justicialista est toujours actif au début du XXIe siècle.
Plusieurs personnalités de ce parti ont accédé aux fonctions gouvernementales depuis 1945: Juan Domingo Perón Sosa, María Estela Martínez de Perón, Carlos Sául Menem, Eduardo Óscar Camaño, Adolfo Rodríguez Saá Páez Montero, Federico Ramón Puerta, Eduardo Alberto Duhalde Maldonado. Un autre nom a également marqué l'histoire du parti: Eduardo Alberto Duhalde. Depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale, ce parti a obtenu des sièges -lors des élections générales à la chambre basse- aux années suivantes: 1991, 1993, 1995, 1997, 1999, 2001, 2005.

Parti classé dans la catégorie «gauche». Les formations de gauche considèrent généralement que l'État doit être «fort»; sans pour autant remettre en question la démocratie représentative. Ces formations visent l'établissement d'une économie qui combine à la fois économie de marché et économie planifiée. Elles proposent souvent une augmentation des dépenses et une réglementation du marché.
Autres
Union civique radicale
Mouvement national justicialiste
Parti justicialiste


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019